eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Ile-de-France > Hauts-de-Seine > Sceaux > Parcs et Jardins à Sceaux > Le parc de Sceaux

Le parc de Sceaux

Dernière mise à jour : mercredi 5 juin 2013, par Franck Beaumont, Luis Graca, Pauline

Le parc de Sceaux, dessiné par André Le Nôtre, est l’un des plus grandioses des Hauts-de-Seine. Aujourd’hui, c’est un lieu de balade parfait pour les habitants de Paris, du 92, de l’Essonne ou des Yvelines. Il est possible d’y pêcher, de profiter du parcours sportif... Retour sur ses origines.

Retrouvez ici les plus beaux parcs des Hauts-de-Seine et votez pour votre préféré.

UN PEU D’HISTOIRE

Le domaine de Sceaux devient célèbre en 1670 lorsque Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des Finances de Louis XIV, l’achète aux Potier De Gesvres. Le vieille demeure existante est agrandie, peut-être par Claude Perrault ou François Le Vau. Elle comporte un corps central flanqué de deux pavillons, et deux ailes en retour d’équerre. Son parti architectural est un peu désuet, mais peut-être Colbert s’est-il prudemment souvenu de la disgrâce du surintendant Fouquet, commanditaire du fastueux château de Vaux-le-Vicomte. Après Colbert, son fils, le marquis de Seignelay, hérite du domaine.

En 1699, le duc et la duchesse du Maine, nouveaux acquéreurs, créent une véritable cour dans leur domaine de Sceaux. Le duc est le fils légitimé de Louis XIV et de la marquise de Montespan. Les "Nuits de Sceaux" sont restées célèbres dans la vie mondaine au XVIIIe siècle.

Epargné par la Révolution, le château est pourtant rasé au début du XIXe siècle. En 1828, le duc de Trévise fait reconstruire le château actuel. L’architecte JM Le Soufraché construit une demeure brique et pierre dans le style Louis XIII.

De l’ancien château, il subsiste la grille, les pavillons de garde, les communs, le pavillon de l’Aurore et surtout la magnifique orangerie, œuvre de Jules Hardouin-Mansart.

LE PARC

André Le Nôtre est chargé de dessiner le jardin de Colbert. Profitant de la position élevée du château, il propose une structure remarquable autour d’une double perspective, l’une dans l’axe du château, la seconde, perpendiculaire, réservant la découverte d’une grande cascade qui se prolonge par le bassin de l’Octogone.

Puis, le marquis de Seignelay agrandit le domaine à 220 hectares. Le Nôtre intervient à nouveau et redessine le jardin ; les parterres du château se prolongent par une étendue engazonnée, la Plaine des Quatre Statues, immense perspective qui s’ouvre sur la paysage environnant, et la grande cascade se dédouble avec le Grand Canal cerné d’une double rangée d’ormes.

Sous le duc de Penthièvre, neveu de la duchesse du Maine, le parc est redessiné à l’anglaise selon la mode du moment. Après son rachat par de département de la Seine en 1923, le domaine et le parc de Sceaux sont restaurés. Le parc a retrouvé les dispositions que lui avait donné Le Nôtre.

Découvrir les jardins dessinés par André Le Nôtre en Ile-de-France.

ACTIVITES

Le parc est ouvert au public tous les jours du lever jusqu’au coucher du soleil. Il offre des jeux d’eaux, un parc canin, des kiosques détente, un parcours sportif, ainsi que de très beaux espaces de promenade et de pique-nique à l’ombre des arbres.

On peut enfin y pêcher à la ligne (des carpes, truites et brochets) sur les 21 hectares qui composent le Grand canal, le Petit canal et le bassin de l’Octogone. Rappelons que pour pouvoir pêcher en toute légalité, il est impératif de posséder une carte de pêche APNLE délivrée par la mairie, et que la pêche y est interdite à partir de 14h les dimanches et jours fériés.

A LIRE AUSSI :

Pêcher à Paris

Les plus beaux parcs et jardins de Paris.

Adresse

8, avenue Claude-Perrault

Messages