evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Paris > Sortir à Paris > Expositions à Paris > Paris 2017. Les plus belles expositions de l’été

Paris 2017. Les plus belles expositions de l’été

mardi 11 juillet 2017, par André Balbo

Voir aussi :
2017. Belles expositions de l’été à l’étranger
Paris 2017. Les plus belles expositions de l’été
Été 2017. Les plus belles expositions en régions
2017. Belles expositions de l’été en Île-de-France

Nouveautés ! Consultez maintenant plus d’une centaine de Présentations d’artistes, classées de A à Z.

Suivez les mises à jour constantes des articles :
Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris
PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z


Art / Afrique, le nouvel atelier, à la Fondation Louis-Vuitton . Du 26 avril au 28 août 2017.

Jane Alexander, Infantry with Beast, 27 personnages, 2008-2010, fibre de verre, peinture à l’huile, chaussures, tapis de laine. Collection de l’artiste.

"Les Initiés" (1989-2009), réunit un choix d’œuvres de la collection d’art contemporain africain de Jean Pigozzi, élaborée sous les conseils d’André Magnin. /// "Être là", une exposition collective d’artistes consacrée à l’Afrique du Sud, une des scènes les plus dynamiques du continent africain aujourd’hui. /// La présentation d’œuvres de la Collection liées à l’Afrique, mais incluant aussi des artistes travaillant ailleurs que chez eux ainsi que des artistes afro-américains.

Autophoto, à la Fondation Cartier pour l’Art contemporain. Du 19 avril au 24 septembre 2017.

L’automobile façonne le paysage et permet l’exploration de nouveaux horizons. Elle a aussi bouleversé notre conception spatio-temporelle, offrant un nouveau paradigme à la photographie.

Cette exposition rassemble un montage des extraits mythiques de l’histoire du cinéma ainsi que quelque 400 œuvres de photographes historiques et contemporains sur le sujet : Jacques-Henri Lartigue, Ed Ruscha, Lee Friedlander, Jacqueline Hassink...

Bibliothèque, la nuit (La). Bibliothèques mythiques en réalité virtuelle, à la BnF, site Mitterrand. Galerie 2. Du 16 mai au 13 août 2017.

© photo Stéphane Bourgeois

La bibliothèque, la nuit devient une machine à rêves.

Grâce à la réalité virtuelle, cette exposition propose un voyage onirique dans le temps et dans le monde, qui mène de Sarajevo à Mexico et d’Alexandrie jusqu’au fond des océans.

Invité à vivre une expérience d’immersion muséale et scénographique, le visiteur, au moyen de lunettes vidéo 3D, parcourt une forêt de dix bibliothèques réelles ou imaginaires.

Cézanne (Portraits de), au musée d’Orsay. Du 13 juin au 23 septembre 2017.

Paul Cézanne, Portrait de l’artiste au fond rose, c.1875, Huile sur toile, 66 x 55 cm, Paris, musée d’Orsay, donation anonyme sous réserve d’usufruit aux musées nationaux, 2000. © RMN/ Art Ressource, NY

Une sélection de grands portraits de Cézanne, portraits très particuliers, qui se répondent et révèlent sans doute une facette primordiale de cet artiste, personnelle et humaine, relativement peu mise en avant jusqu’à présent : paires complémentaires, série d’un même sujet, développement chronologique, évolutions de style et de méthode, balancements de la ressemblance à l’identité.

Derain, Balthus, Giacometti : une amitié artistique, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Du 2 juin au 29 octobre 2017.

Balthus, Les Beaux jours (1944-1946). Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Smithsonian Institution, Washington, DC, Gift of the Joseph H. Hirshhorn Foundation, 1966 Photography by Lee Stalsworth

200 œuvres pour tenter de convaincre qu’une profonde communauté esthétique réunissait ces trois-là. Peu crédible, mais parmi ces tableaux, des découvertes et de bien agréables surprises.

Dior (Christian), couturier du rêve, au musée des Arts décoratifs. Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018.

La rétrospective-événement sur un grand couturier qui fut galeriste. 300 modèles présentés, dans un dialogue avec de grands moments de l’histoire de l’art.

Dragonland, à Paris Expo / Porte de Versailles / Pavillon 2.1 . Du 25 mai au 30 septembre 2017.

Et pourquoi ce ne serait pas vous, pour une fois, qui cédiez aux envies de vos enfants. Donnez-leur la main, vous pourriez être effrayés dans l’obscurité parmi ces bestioles...

Evans (Walker), un style vernaculaire, au Centre Pompidou. Galerie 2, Niveau 6. Du 26 avril au 14 août 2017.

La rétrospective retrace, de ses premières photographies de la fin des années 1920 jusqu’aux polaroids des années 1970, la totalité de sa carrière à travers plus de 300 tirages vintages provenant des plus grandes collections internationales.

Bien mais aussi un peu agaçant avec tous ces tirages d’époque, au format su riquiqui. La quantité aurait pu inciter à des dimensions plus accessibles.

Hockney (David), au Centre Pompidou. Du 21 juin au 23 octobre 2017.

Généreuse rétrospective des 60 premières années de la carrière de ce célèbre artiste anglo-californien touche-à-tout et hédoniste, un illuminé qui préféra longtemps le climat et les tentations californiennes aux fines pluies et à l’humour britanniques.

C’est la plus complète des expositions rétrospectives qui lui ait été jamais consacrées. À travers plus de 160 œuvres (peintures, photographies, gravures, installation vidéo, dessins, ouvrages imprimés..), incluant les peintures les plus emblématiques (piscines, doubles portraits, paysages monumentaux..), elle retrace l’ensemble du parcours de l’artiste jusqu’à ses œuvres les plus récentes.

Medusa. Bijoux et tabous, au musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Du 19 mai au 5 novembre 2017.

Salvador Dali, Ruby Lips Brooch, 1949. Broche or, rubis, perles © ADAGP, Paris, 2016

Quand les plasticiens s’emparent de l’orfèvrerie : Meret Oppenheim, Man Ray, Calder, Dali, Picasso, et même Fabrice Gygi et Thomas Hirschhorn.

Nous et les autres, des préjugés au racisme, au musée de l’Homme. Du 31 mars 2017 au 8 janvier 2018.

L’audiovisuel projeté dans le cylindre des catégories est une production conçue par la société Drôle de Trame (intéressant en ce moment où voyagent tant de Troles de drame). Un casting d’acteurs a été réalisé pour donner vie aux différents critères de différenciation des 20 personnages imaginés par les concepteurs de l’exposition. Les personnages sont accessoirisés afin de correspondre aux « catégories » qui régissent au quotidien, ici et maintenant, notre perception des autres : bobo, jeune de banlieue, musulman, Noir, pauvre…

Une exposition intelligente et pédagogique, à laquelle on adhère avec joie. Superbe et enrichissante.

Olga Picasso, au musée Picasso. Du 21 mars au 3 septembre 2017.

Entre 1915 et 1937, tandis qu’il partage sa vie avec Olga Khokhlova, danseuse des Ballets russes, Picasso réalise des œuvres majeures, issues notamment de sa période classique.

Avec près de 200 œuvres et 80 images d’archives, cette exposition laisse découvrir cet extraordinaire destin d’Olga et la métamorphose que le peintre fera subir à son modèle au fil de l’évolution de leurs relations conjugales.

Pierre Le Grand à la Cour de Louis XV (Un Tsar en France), au Grand Trianon. Du 28 mai au 24 septembre 2017.

Pour tenter de comprendre les sources d’un émoi nécessaire mais si fragile entre deux chefs d’État, ou quand l’Histoire s’amuse avec les hommes et crépite de clins d’œil.

Tokyo - Paris. Chefs-d’œuvre du Bridgestone Museum of Art. Collection Ishibashi Foundation, au musée de l’Orangerie. Du 5 avril au 21 août 2017.

Des chefs-d’œuvre, notamment de Monet, Matisse et Pollock, nous visitant du fait d’une rénovation de ce grand musée de Tokyo.

Ungno (Lee), l’homme des foules, au musée Cernuschi. Du 9 juin au 19 novembre 2017.

La découverte d’un des peintres asiatiques qui transgressa en les épousant (et oui, c’est possible !) les traditions chinoises, japonaises et coréenne pour atteindre aux expressions abstraites et au monde moderne.

Van der Elsken (Ed), au musée du Jeu de Paume. Du 13 juin au 24 septembre 2017.

Vali Myers devant son miroir, Paris, 1953. Ed Van der Elsken. Épreuve gélatino-argentique. Collection Stedelijk Museum Amsterdam. © Ed van der Elsken/Nederlands Fotomuseum Rotterdam, courtesy Annet Gelink Gallery

Une large sélection des images iconiques de son œuvre photographique.

Celles de Paris des années 1950, des personnes captées pendant ses voyages et dans sa ville natale d’Amsterdam au cours des décennies suivantes.

Mais aussi ses livres, des extraits de ses films et de ses diaporamas, plus spécialement Eye Love You et Tokyo Symphony.

Van der Elsken photographie et filme ses sujets dans des situations souvent théâtrales et se comporte en metteur en scène, engageant le dialogue avec les personnes qu’il photographie. Il aime provoquer, inciter les gens à accentuer la personnalité qu’il décèle en eux.

van Gogh (Imagine), à la Grande Halle de La Villette . Du 23 juin au 10 septembre 2017.

Imagine Van Gogh © lililillilil

Pour expérimenter les émotions que procureraient quelque 200 œuvres du peintre... en dimensions XXL.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

André Balbo

sources : Visites, musées, musées

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.