eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 11e > Actualités Paris 11e > Vie de quartier, Paris 11e > Vie citoyenne, Paris 11e > Paris hausse le ton contre le bruit

Paris hausse le ton contre le bruit

Dernière mise à jour : jeudi 5 juillet 2012, par Morgan

Dans le cadre du projet européen "Harmonica" visant à lutter plus efficacement contre la pollution auditive via notamment la mise en place d’une nouvelle échelle des nuisances sonores, Paris expérimente depuis juin deux dispositifs pour lutter contre le bruit de la circulation et de la rue.

Selon l’observatoire Bruitbarif, le seuil de 85 dB est celui au-delà duquel le niveau sonore est dangereux pour la santé. Or des mesures effectuées sur une portion du périphérique parisien entre la porte de Vincennes et le pont de Lagny ont indiqué des valeurs entre 76 et 83 dB. De jour comme de nuit, ce sont pas moins de 61 000 personnes qui subiraient le bruit du périphérique dans et autour de la capitale.

Entre le 25 et le 29 juin 2012, le revêtement de la chaussée de cette portion-test du périphérique a été remplacé. Au lieu du macadam traditionnel, c’est une couverture acoustique qui a été mise en place et qui devrait réduire de 7 à 8 dB le niveau d’émission sonore. Des test sont en cours dans cinq stations de mesure pour évaluer l’impact de ce nouveau procédé.

Opération "baisser d’un ton" dans le 11e

Dans le 11e arrondissement, c’est une autre méthode qui est en cours d’évaluation. Depuis l’interdiction de fumer dans les lieux publics, les Parisiens noctambules ont pris l’habitude de sortir fumer leur cigarette sur le trottoir longeant leur bistrot, occasionnant ainsi un nouveau type de nuisance sonore pour les habitants des quartiers concernés. Or les cartes du bruit traditionnelles ne prennent pas en compte ce type de bruits fluctuants.

L’objectif de la ville est de mettre en place un nouveau dispositif de mise en garde spécifiques aux établissement nocturnes parisiens. Après avoir défini avec Bruitparif et les riverains de la rue Jean-Pierre Timbaud dans le 11e un seuil à ne pas dépasser grâce à des mesures actuellement en cours, la ville mettra en action l’opération "baisser d’un ton" sur les terrasses des établissements. Quand le seuil aura été dépassé, un sms parviendra aux propriétaires des lieux concernés et des panneaux installés sur les terrasses pourront indiquer à tous le niveau sonore en temps réel.

Messages

  • bonjour
    j ai des probleme avec mon voisin
    pouvez vous m aider merci d avance
    cordialement
    pierre paunic

  • Il était agréable l’été d’ouvrir nos fenêtres pour avoir un peu de fraîcheur ce qui est devenu impossible : un bar irlandais a ouvert sous nos fenêtres sur la rue et nous subissons les vociférations des clients, un verre de bière à la main, installés sur le trottoir et un restaurant s’est installé dans le jardin qui jouxte notre cour. Impossible de dormir avant 2 heures du matin !!!
    Les habitants de l’immeuble portent plainte régulièrement sans résultats.

  • Et que dire de certaines ruelles très étroites pavées (chaussée et trottoirs) avec les nuisances suivantes
    - Les bagages à roulettes jour et nuti à toutes les dépaerts et retours de vavcances, bien souvent revenues dans ce pays....
    - Les ébouheurs qui passent rien moins que 2 fois (tri oblige) les lundi matin et jeudi matin. Ces jours-là j’ai rien moins que 10 à 15 containers sous les fne^tres de ma chambre, au point que j’ai l’impression que c’est sous mon it. Avec des éboueurs qui n’hésitent pas à s’interpeller de haut en bas de la ruelle. Je peux suivre leurs ocnversation. J’ai fait pétitions - fin de non recevoir - 35 heures obligent. Et moi alors j’ai le droit de dormir ? je n’ai jamais travaillé 35h mais bien plutôt 50h par semaine6 Entreprise priovée mondialisée oblige....
    - Entrées de garage de chaque côté de mon lit avec des gens qui arrivent jour et nuit toutes vitres ouvertes et radio à tue-tête ; ou qui klaxonnent à 2h du matin pour appeler la copine ! oui qui bavardent à 2h du matin, morteur en marche. Là encore je peux suivres les conversations de mon lit
    - La grille en métal d’entrée du jardin que j’entend grincer depuis la création du jardin (vers 1995)
    et qui - à chaque entre/sortie - fait frapper le métal contre le métal - idem pour la porte d’entréd de mon immeble !
    Repos, repos, repos, SVP ! Pouvoir dormir !

    • Pour nous également ( quartier Pernety)
      les éboueurs qui passent un nombre insensé de fois dans la rue Losserand, dès 6h45 du matin, 7 jours sur 7 toute l’année Ne pourrions nous pas nous laissez dormir au moins le dimanche ? nous travaillons toute la semaine

      Nous ne parlons pas des concerts de klaxons depuis que la chaussée a été réduite. et maintenant la même erreur va être reproduite rue Didot à l’angle de la rue du Chateau !!!!!!

    • même chose dans le 8° st lazare st augustin et haussmann
      qui est devenu un quartier d’enfer avec
      - aucune protection sonore ni physique pour
      - les passants très nombreux dans ce passage de la gare
      - aucune voie de delestage pour les 2 roues ou les voitures afin de remplacer provisoirement la rue de Vienne bouchée et Rome quasi innaccessible
      - la rue de la Pépinière grand axe vers les gares du nord et de l’est subit le même sort
      C EST UN ENFER DE BRUIT qui fait peur
      on change quand de maire à Paris ......PAR PITIE....VITE....
      djd

    • à mon avis, cela n’a rien à voir avec le Maire de Paris. Apprendre (ou réapprendre) le civisme et le respect sont à mon avis des objectifs essentiels si on ne veut pas (sur)vivre en enfer ! Moi, j’habite une cour qui communique avec d’autres dans le 12e, et bien croyez-moi quand le vendredi soir ou le samedi soir il y a une nouba dans l’une d’entre elles, fenêtres grandes ouvertes, jusqu’à trois heures, voire six heures du matin, ce n’est pas drôle ! Chacun pense être seul au monde et avoir tous les droits, et surtout ceux d’écraser les autres. Quelle décadence...