.evous
✕ Fermer

Paris

Paris

Expositions

Concerts

Spectacles

Salons

Sports

Arrondissements de Paris

1er arrondissement

2ème arrondissement

Le Marais

Le Quartier Latin

Saint-Germain-des-Prés

7ème arrondissement

8ème arrondissement

9ème arrondissement

10ème arrondissement

11ème Arrondissement

12ème Arrondissement

13ème Arrondissement

14ème Arrondissement

15ème Arrondissement

16ème Arrondissement

17ème Arrondissement

18ème Arrondissement

19ème Arrondissement

20ème Arrondissement

Île-de-France

Ile-de-France

Les Yvelines

La Seine-et-Marne

L'Essonne

Les Hauts-de-Seine

La Seine-Saint-Denis

Le Val-de-Marne

Le Val-d'Oise

Métropoles

Marseille

Lyon

Toulouse

Nice

Montpellier

Strasbourg

Bordeaux

Lille

Villes & Communes

Agenda des Communes

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val-de-Loire

Grand Est

Hauts-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Musique

Les agendas musique

Concerts & tournées

News

Vos artistes favoris

Albums

Festivals de musique

Sur vos écrans

Les agendas de vos écrans

Cinéma

Jeux Vidéo

Emissions TV

Séries

Sports

Les agendas sportifs

Arts & Vivre

Nature & jardin

Terres & Saveurs

Recettes

Astuces, idées et inspirations

Voyager

.evous > Paris > 7ème Arrondissement - Les Invalides > Guide, Paris 7e > Se promener, Paris 7e

Hôtel de Montmorin - Ministère de l’Outre-Mer

vendredi 19 mai 2017,    Flavien

Hôtel de Montmorin tient son nom de son second propriétaire, le comte de Montmorin-Saint-Herem Armand Marc dès 1784.

Cette bâtisse de caractère implantée dans un jardin reste discrète pour le commun des mortels.
Le comte de Montmorin devient Ministre des Affaires étrangères et se sert de sa résidence pour organiser des cérémonies fastueuses et des manifestations ostentatoires. Il le paiera de sa vie en 1792.
L’Hôtel est laissé à l’abandon avant d’être déclaré bien national.

La demeure est laissée à l’abandon et connaît plusieurs propriétaires sans succès avant de devenir la maison-mère des Frères des Ecoles chrétiennes, propriété de la Ville de Paris qui rachète également le terrain d’à côté. Le site devient conséquent.
Les religieux restaurent le jardin, et le bâtiment durant près de 60 ans avant de devoir quitter les lieux en 1905, sur la volonté de la Ville de Paris, qui y installe le Ministère des Colonies dès 1910.
Un nouvel agrandissement voit le jour afin d’y loger tout le personnel de ce haut Ministère.

Les attributions du Ministre des Outre-Mer sont les mêmes que celles du Ministère de l’Intérieur en métropole mais sur les territoires d’Outre-Mer, en Nouvelle-Calédonie et dans les autres Collectivités territoriales.

Informations pratiques
Adresse, horaires, numéro de téléphone, liens...

27 Rue Oudinot 75007 Paris

vendredi 19 mai 2017,    Flavien