Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Patricia Kaas > Patricia Kaas, la biographie

Patricia Kaas, la biographie

Dernière mise à jour : mardi 17 janvier 2012, par Jean

Patricia Kaas est née à Forbach en Moselle le 5 décembre 1966, et grandit à Stiring-Wendel dans une famille de sept enfants élevés par une mère allemande et un père mineur de fond lorrain. Elle s’essaie à la musique en 1985, repérée sur un bal par Gérard Depardieu, qui lui produira son premier 45 tours, Jalouse, qui se révèlera être un échec.

Ce n’est véritablement que deux ans plus tard, en 1987, que la chanteuse rencontre le succès grâce à Didier Barbelivien qui lui propose du sur mesure : Mademoiselle chante le blues. Le 45 tours sera un énorme tube. Patricia Kaas deviendra la “Révélation de l’année” aux Victoires de la Musique, et extraira de nombreux hits de son premier album, Mademoiselle chante... : D’Allemagne, Mon mec à moi, Quand Jimmy dit, Elle voulait jouer cabaret...

Suivront dans les années 90, quatre magnifiques albums : Scène de vie, Je te dis vous, Dans ma chair et Le mot de passe. Les deux premiers seront certifiés, de très grands succès grâce notamment à Regarde les riches, Les hommes qui passent, Kennedy Rose, Les mannequins d’osier, Une dernière semaine à New York, Entrer dans la lumière, Il me dit que je suis belle... Les deux seconds opus renfermeront tout de même chacun un grand succès, Je voudrais la connaitre pour le premier et Une fille de l’Est, offert par Jean-Jacques Goldman, pour le second opus réalisé par Pascal Obispo. La chanteuse est alors au sommet de sa gloire, enchainant les concerts au quatre coins du monde, représentant notre pays à l’étranger, de l’Allemagne à la Russie, devenant une grosse vendeuse de disques à l’export, et dans la langue française.

Les années 2000 seront plus difficiles au niveau des ventes, même si Patricia Kaas a depuis un public bien fidèle qui l’ovationne sur scène. Les albums Piano bar (jazz) et Sexe fort (rock) connaitront un succès moyen. Son huitième opus studio intitulé Kabaret sort à la fin de l’année 2008 et lui permet de retrouver les grâces du public comme des critiques.
L’interprète de Mademoiselle chante le blues s’essaiera aussi au cinéma, dans le film de Claude Lelouch, And Now... Ladies And Gentlemen, aux côtés de Jeremy Irons.