evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Cinéma > Actualités Cinéma > Printemps du Cinéma 2017 : 10 films aller voir à petit prix

Printemps du Cinéma 2017 : 10 films aller voir à petit prix

lundi 13 mars 2017, par Charles Martin, Morgan

Les 19, 20 et 21 mars 2017, c’est le Printemps du Cinéma, la place est à 4 euros. L’occasion de faire le plein de films ! Quelques suggestions de films à voir en famille, entre amis et entre cinéphiles parmi les sorties récentes.
Sans oublier bien sûr les sorties de la semaine.

Pour trouver un cinéma près de chez vous, voir notre guide des salles à Paris !

En Famille

TOUS EN SCÈNE
De Garth Jennings

Pourquoi le voir : Parce que ce film d’animation mêle télé-crochet, film animalier, comédie musicale et bande originale à tomber par terre et faire trois fois le tour sur soi-même.
Le pitch : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions : une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi : Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

ALIBI.COM
De Philippe Lacheau
Avec Philippe Lacheau, Élodie Fontan, Julien Arruti

Pourquoi le voir : Parce qu’il faut vous y faire, le Scorsese des ados, c’est Philippe Lacheau. Entouré de sa fine équipe de babysitting 1 & 2, l’acteur réalisateur enchaîne les gags jusqu’au-boutistes.
Le pitch : Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, ils élaborent des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients...

LEGO BATMAN : LE FILM
De Chris McKay

Pourquoi le voir : Parce que si les Lego ne suffisent pas à contenter le petit dernier, Batman devrait faire l’affaire. Çà tombe bien, dans cette aventure Lego, la parodie bon enfant tourne à plein régime et devrait parler aux petiots comme aux grands.
Le pitch : Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

Entre amis

ROCK’N ROLL
De Guillaume Canet
Avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche

Pourquoi le voir : Parce que le couple Canet - Cotillard, pas vraiment épargné par les rumeurs et les tabloïds, s’en donne ici à cœur-joie et le résultat, c’est une comédie jubilatoire sous forme de catharsis.
Le pitch : Guillaume Canet, 43 ans, est épanoui dans sa vie, il a tout pour être heureux.. Sur un tournage, une jolie comédienne de 20 ans va le stopper net dans son élan, en lui apprenant qu’il n’est pas très « Rock », qu’il ne l’a d’ailleurs jamais vraiment été, et pour l’achever, qu’il a beaucoup chuté dans la « liste » des acteurs qu’on aimerait bien se taper… Sa vie de famille avec Marion, son fils, sa maison de campagne, ses chevaux, lui donnent une image ringarde et plus vraiment sexy… Guillaume a compris qu’il y a urgence à tout changer. Et il va aller loin, très loin, sous le regard médusé et impuissant de son entourage.

T2 TRAINSPOTTING
De Danny Boyle
Avec Ewan McGregor, Ewen Bremner, Jonny Lee Miller

Pourquoi le voir : Parce que c’est comme de revoir le pote de lycée vingt ans après, peu importe les rides et l’embonpoint, on ne retiendra que les bons souvenirs !
Le pitch : D’abord, une bonne occasion s’est présentée. Puis vint la trahison.
Vingt ans plus tard, certaines choses ont changé, d’autres non.
Mark Renton revient au seul endroit qu’il ait jamais considéré comme son foyer.
Spud, Sick Boy et Begbie l’attendent.
Mais d’autres vieilles connaissances le guettent elles aussi : la tristesse, le deuil, la joie, la vengeance, la haine, l’amitié, le désir, la peur, les regrets, l’héroïne, l’autodestruction, le danger et la mort. Toutes sont là pour l’accueillir, prêtes à entrer dans la danse...

SPLIT
De M. Night Shyamalan
Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley

Pourquoi le voir : A voir entre amis, en tout cas, par solidarité avec le personnage principal qui en a une vingtaine dans sa caboche. Pour James McAvoy, l’un des excellents acteurs de sa génération, qui trouve là de quoi s’éclater...
Le pitch : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

GRAVE
De Julia Ducournau
Avec Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Naït Oufella

Pourquoi le voir : Parce que l’horreur "à la française" a donné quelques jolis morceaux, et que celui-ci est à la fois original, gore, parfois drôle et vraiment déroutant.
Le pitch : Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.

Entre cinéphiles

MOONLIGHT
De Barry Jenkins
Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes

Pourquoi le voir : Meilleur scénario et Meilleur Film notamment aux Oscars... Moonlight a même réussi l’exploit de couper la chique à La La Land lors de la cérémonie.
Le pitch : Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.

THE LOST CITY OF Z
De James Gray
Avec Charlie Hunnam, Robert Pattinson, Sienna Miller

Pourquoi le voir : Parce que James Gray délaisse les polars et ses acteurs fétiches le temps d’une escapade aventureuse loin des villes qu’il aime tant, en plein coeur de l’Amazonie du début du XXème Siècle.
Le pitch : L’histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, un des plus grands explorateurs du XXe siècle.
Percy Fawcett est un colonel britannique reconnu et un mari aimant. En 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d’Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse civilisation, tiraillé entre son amour pour sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…

L’AUTRE COTÉ DE L’ESPOIR
De Aki Kaurismäki
Avec Sherwan Haji, Sakari Kuosmanen, Ilkka Koivula

Pourquoi le voir : Pour le choc thermique avec la Finlande en terre d’accueil (ou pas) et la Syrie en toile de fond. Une comédie amère du souvent génial Aki Kaurismäki.
Le pitch : Helsinki. Deux destins qui se croisent. Wikhström, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Khaled est quant à lui un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile.


Printemps du Cinéma : sélection 2016

En Famille

ZOOTOPIE
De Byron Howard, Rich Moore

Pourquoi le voir : Parce que Zootopie est une vraie réussite ! Drôle, rythmé, et surtout basé sur une idée de départ (une ville où tous les animaux vivraient en harmonie) originale et très bien exploitée, ce film Disney est le grand carton de l’année au rayon des dessins animés, et c’est mérité.
Le pitch : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

MA PETITE PLANÈTE
De Moon Suehyun, Louise-Marie Colon & Quentin Speguel, JoDee Samuelson, Beatriz Herrera, Metsamarja & Antti Aittokoski

Pourquoi le voir : Ecolo, rigolo, et destiné aux plus petits, un programme de court-métrages qui pourrait sauver la planète !
Le pitch : Les igloos fondent, la forêt disparaît peu à peu et les animaux cherchent de nouveaux refuges. Mais tout ça peut changer !
Voici des personnages courageux et malins : ils font preuve d’inventivité, montrent l’exemple et prennent soin de la nature.
Un programme de courts métrages d’animation pour sensibiliser le jeune public à l’écologie et à l’environnement.

DIVERGENTE 3 : AU-DELÀ DU MUR
De Robert Schwentke
Avec Shailene Woodley, Theo James, Jeff Daniels

Pourquoi le voir : Pour ses effets spéciaux plutôt réussi, son univers dystopique et son casting de jeunots qui s’en sortent plutôt bien. Et puis quand on a vu les deux premiers, c’est dommage de s’arrêter avant la fin...
Le pitch : Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater...

Entre amis

THE REVENANT
De Alejandro González Iñárritu
Avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson

Pourquoi le voir : Parce que Leonardo DiCaprio se fait secouer encore plus fort que dans Titanic et qu’il récolte un Oscar tant attendu pour ça. Des paysages impressionnants, des acteurs à leur apogée, un réalisateur qui essaie beaucoup (parfois un peu trop...).
Le pitch : Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

DEADPOOL
De Tim Miller
Avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein

Pourquoi le voir : Parce qu’il s’agit d’un film qui change la donne. Dans l’univers des films de super-héros, il y aura un avant et un après Deadpool. Avant, c’était costaud, patriotique et lisse. Maintenant, ce sera gras, violent et décomplexé.
Le pitch : Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

CÉLIBATAIRE, MODE D’EMPLOI
De Christian Ditter
Avec Dakota Johnson, Rebel Wilson, Leslie Mann, Alison Brie

Pourquoi le voir : Pour ses quatre charmantes actrices qui rivalisent d’humour et de réflexions sur le statut de la femme célibataire au XXIe Siècle. Grande question s’il en est.
Le pitch : Il y a toutes sortes de manières de vivre en célibataire. Il y a ceux qui s’y prennent bien, ceux qui s’y prennent mal… Et puis, il y a Alice. Robin. Lucy. Meg. Tom. David... À New York, on ne compte plus les âmes en peine à la recherche du partenaire idéal, que ce soit pour une histoire d’amour, un plan drague… ou un mélange des deux ! Entre les flirts par SMS et les aventures d’une nuit, ces réfractaires au mariage ont tous un point commun : le besoin de redécouvrir le sens du mot célibataire dans un monde où l’amour est en constante mutation. Un vent de libertinage souffle de nouveau sur la ville qui ne dort jamais !

Entre cinéphiles

MIDNIGHT SPECIAL
De Jeff Nichols
Avec Michael Shannon, Jaeden Lieberher, Joel Edgerton

Pourquoi le voir : Parce qu’on ressort rarement indemne d’un film de Jeff Nichols (Take Shelter, Mud) et parce qu’il retrouve ici l’acteur Michael Shannon, plus impressionnant que jamais, et explore avec brio un genre de la science-fiction auquel il redonne quelques lettres de noblesse.
Le pitch : Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d’accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours.

ROOM
De Lenny Abrahamson
Avec Brie Larson, Jacob Tremblay, Joan Allen

Pourquoi le voir : Pour la performance de l’actrice Brie Larson, récompensée aux Oscars grâce à ce rôle de femme forte prête à tout pour offrir un peu de librrté à son enfant.
Le pitch : Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

FATIMA
De Philippe Faucon
Avec Soria Zeroual, Zita Hanrot, Kenza Noah Aïche

Pourquoi le voir : César du Meilleur film 2016, Fatima est peut-être le meilleur film français de l’année, une oeuvre sensible et touchante portée par l’exceptionnelle prestation de Soria Zeroual.
Le pitch : Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

JODOROWSKY’S DUNE
De Frank Pavich
Avec Alejandro Jodorowsky, Michel Seydoux, H.R. Giger

Pourquoi le voir : Parce qu’il s’agit d’un film culte à propos d’un projet avorté de film culte adapté d’un livre culte. Moralité : parfois, la simplicité paye.
Le pitch : En 1975, le producteur français Michel Seydoux propose à Alejandro Jodorowsky une adaptation très ambitieuse de "Dune" au cinéma. Ce dernier, déjà réalisateur des films cultes "El Topo" et "La Montagne sacrée", accepte. Il rassemble alors ses "guerriers" artistiques, dont Jean Giraud (Moebius), Dan O’Bannon, Hans-Ruedi Giger et Chris Foss qui vont être de toutes les aventures cinématographiques de science-fiction de la fin du siècle ("Star Wars", "Alien", "Blade Runner", "Total Recall" etc.).Le casting réunit Mick Jagger, Orson Welles, Salvador Dali, David Carradine ou Amanda Lear, mais également son jeune fils Brontis Jodorowsky, Pink Floyd et Magma acceptent de signer la musique du film… L’équipe de production recherche 5 millions de dollars pour finaliser le budget et se heurte à la peur des studios hollywoodiens qui craignent le tempérament de Jodorowsky...


Printemps du Cinéma : sélection 2015

En Famille

LES NOUVEAUX HÉROS
De Don Hall, Chris Williams

Pourquoi le voir : Le dernier Disney cartonne au box-office. Sans surprise, la recette robots+super-héros fonctionne bien auprès des enfants.
Le pitch : Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai…

BIS
De Dominique Farrugia
Avec Franck Dubosc, Kad Merad, Alexandra Lamy

Pourquoi le voir : Parce que Farruggia, l’ancien Nul, est derrière la caméra, et qu’il dirige deux baroudeurs de l’humour, Franck Dubosc, Kad Merad en tête d’affiche.
Le pitch : Éric et Patrice sont amis depuis le lycée. Au fil des années, chacun a pris un chemin très différent : d’un côté Éric, hédoniste sans attaches aux multiples conquêtes, et de l’autre Patrice, père de famille « monogame » à la vie bien rangée. Après une soirée bien arrosée, les deux amis d’enfance se retrouvent propulsés en 1986 alors qu’ils n’ont que 17 ans. Ce retour dans le passé est l’occasion rêvée pour tenter de changer le cours de leur vie. Que vont-ils faire de cette seconde chance ?

LA FAMILLE BÉLIER
De Eric Lartigau
Avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens

Pourquoi le voir : C’est la comédie de la fin d’année 2014, un joli succès d’estime autant que populaire qui rassemble un casting malin autour d’un scénario familial.
Le pitch : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

LE DERNIER LOUP
De Jean-Jacques Annaud
Avec Feng Shaofeng, Shawn Dou, Ankhnyam Ragchaa

Pourquoi le voir : Parce que Jean-Jacques Annaud sait faire parler les animaux sauvages comme personne, sans effet spéciaux ridicules, simplement avec des regards. En la matière, le Loup de Chine est plutôt bien servi.
Le pitch : 1969. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d’éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c’est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre – sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus crainte et vénérée des steppes – le loup. Séduit par le lien complexe et quasi mystique entre ces créatures sacrées et les bergers, il capture un louveteau afin de l’apprivoiser.

Entre amis

AMERICAN SNIPER
De Clint Eastwood
Avec Bradley Cooper, Sienna Miller, Luke Grimes

Pourquoi le voir : Pour vous faire votre propre opinion sur ce film controversé, comme tous les films de Clint Eastwood. Pour la performance de Bradley Cooper également, en tireur d’élite barbu devenu une légende vivante.
Le pitch : Tireur d’élite des Navy SEAL, Chris Kyle est envoyé en Irak dans un seul but : protéger ses camarades. Sa précision chirurgicale sauve d’innombrables vies humaines sur le champ de bataille et, tandis que les récits de ses exploits se multiplient, il décroche le surnom de "La Légende". Cependant, sa réputation se propage au-delà des lignes ennemies, si bien que sa tête est mise à prix et qu’il devient une cible privilégiée des insurgés.

CHAPPIE
De Neill Blomkamp
Avec Sharlto Copley, Dev Patel, Yo-Landi Visser

Pourquoi le voir : Parce que Neill Blomkamp a su créer une esthétique particulière et reconnaissable dans ses films, et que celui-ci mêle réflexion philosophique, thriller et action dans un cocktail très réussi.
Le pitch : Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce.

DIVERGENTE 2
De Robert Schwentke
Avec Shailene Woodley, Theo James, Octavia Spencer
_
Pourquoi le voir : Parce qu’il faut bien savoir de quoi parlent nos ados dans notre dos... peut-être bien de ce film, la suite d’une saga de science-fiction très populaire.
Le pitch : Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…

Entre cinéphiles

TIMBUKTU
De Abderrahmane Sissako
Avec Ibrahim Ahmed dit Pino, Toulou Kiki, Abel Jafri

Pourquoi le voir : Parce qu’il a récolté des prix partout où il est passé, et qu’il donne du Mali une image plus en nuance et plus humaine que ce qu’on peut voir dans les journaux télévisés.
Le pitch : Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans.
En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football…

BIG EYES
De Tim Burton
Avec Amy Adams, Christoph Waltz, Danny Huston

Pourquoi le voir : Parce qu’un film de Tim Burton est toujours un événement, et que celui-ci semble prometteur, dans la lignée de Ed Wood, avec un duo d’acteurs ultra-talentueux composé d’Amy Adams et Christoph Waltz.
Le pitch : La scandaleuse histoire vraie de l’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses. La surprenante et choquante vérité a cependant fini par éclater : ces toiles n’avaient pas été peintes par Walter mais par sa femme, Margaret.

INHERENT VICE
De Paul Thomas Anderson
Avec Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Owen Wilson

Pourquoi le voir : Paul Thomas Anderson est l’un des réalisateurs les plus talentueux de sa génération, et l’un des plus habiles à disséquer l’âme humaine. Sous son scalpel cette fois-ci, un détective privé amateur de joints en plein trip dans des années 1970 fidèlement reconstituées.
Le pitch : L’ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple…
C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme "trip" ou "démentiel", "amour" est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.