Paris eVous
Accueil Paris Plages Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Paris, ville pratique > Les augmentations du 1er septembre 2019

Les augmentations du 1er septembre 2019

Dernière mise à jour : dimanche 1er septembre 2019, par Benoît, Jean

Hausses de tarifs datant du début de l’été, réformes gouvernementales entrant en vigueur en septembre, nouveautés dans les transports parisiens... Rappel des évolutions qui vous concernent.

1ER SEPTEMBRE 2019

IMPÔTS : Le taux de prélèvement à la source des contribuables pourra être actualisé si les revenus ou la situation familiale ont changé lors de la déclaration effectuée au printemps dernier. Ce nouveau taux sera appliqué dès le salaire de septembre 2019.

ÉCOLE : À partir de la rentrée 2019, l’école devient obligatoire à 3 ans, contre 6 aujourd’hui. C’est la mesure phare du projet de loi Blanquer, adopté début juillet.

PRIME A LA CONVERSION : Les véhicules diesels immatriculés avant le 1er septembre 2019 sont exclus de la prime à la conversion ! Le gouvernement a décidé de durcir les conditions pour bénéficier de cette aide. De nouveaux critères appliqués depuis le 1er août déjà.

ALLOCATION DE RENTRÉE SCOLAIRE : Elle est versée cette année peu avant le 1er septembre, le mardi 20 août 2019. Son montant a d’ailleurs été revalorisé d’environ 0,3% par rapport à l’an passé. Un coup de pouce bienvenu pour de nombreuses familles !


1ER SEPTEMBRE 2018

GAZ : A partir du 1er septembre 2018, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie augmentent en moyenne de 0,9 % par rapport au barème en vigueur en août 2018, selon la CRE (Commission de régulation de l’énergie).

COTISATIONS SOCIALES : Comme l’a annoncé le gouvernement, les cotisations sociales doivent baisser cette année en deux temps : de 2,2 points au 1er janvier 2018 puis de 0,95 point à "la rentrée de septembre-octobre 2018".

PRIME A LA RECONVERSION : Cette baisse entre en vigueur le 1er août 2019. Le gouvernement a décidé d’apporter des modifications au dispositif de la prime à la conversion. Elle sera restreinte avec des conditions d’attribution plus strictes et des montants parfois réduits. Ainsi, sont désormais exclus du dispositif les véhicules de plus de 60 000 euros. En outre, leurs émissions de CO2 ne devront pas dépasser 117 grammes par kilomètre (contre une limite de 122 grammes précédemment).


1ER SEPTEMBRE 2017

RSA : Un coup de pouce pour les bénéficiaires du RSA. Ce revenu passe au 1er septembre de 536,78€ à 545,48€. Il s’agit de la cinquième hausse exceptionnelle depuis 2013.

ÉLECTRICITÉ : Les tarifs réglementés appliqués par EDF ont augmenté en moyenne de 1,7% au 1er août, dans le cadre de leur révision annuelle.

LOYERS : Afin de lutter contre la flambée de l’immobilier à Paris, un arrêté préfectoral encadre les loyers depuis le 1er août 2015. Le plafond fixé est revu légèrement à la hausse pour les baux signés à partir du 1er août 2017.

RATP : Le prix du pass Navigo poursuit son inexorable ascension. Au 1er août 2017, il est ainsi passé de 73 à 75,20€. Une nouvelle hausse qui aurait pour explication l’amélioration du réseau...

GAZ : Enfin une bonne nouvelle ! Les tarifs appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à près de 6 millions de foyers français marquent une baisse moyenne de 0,8% au 1er août 2017.

PENSIONS DES ANCIENS COMBATTANTS : Ces pensions augmentent au 1er septembre 2017 de 11%. Les 11 millions de bénéficiaires en France verront ainsi leur pension passer de 702 à 746 euros par mois.


1ER SEPTEMBRE 2016

GAZ : Pour le troisième mois consécutif, les tarifs du gaz augmentent en septembre. Cette hausse de près de 0,4% fait suite à l’augmentation de l’indice mensuel du prix du gaz sur les marchés qui alimentent les foyers français.

RSA : Manuel Valls a annoncé le 14 avril 2016 que le Revenu de Solidarité Active serait "revalorisé de 2%" en septembre. Il s’agit de la quatrième revalorisation exceptionnelle du RSA. Celle-ci s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté, lancé par le gouvernement socialiste en janvier 2013.

ISAE : Annoncé au mois de mai 2016, l’alignement de l’indemnité des enseignants du 1er degré sur celle des enseignants du 2nd degré (la faisant ainsi passer de 400 à 1 200 euros par an) sera effectif au 1er septembre 2016. Il s’inscrit dans le cadre de la revalorisation et de la modernisation des carrières de l’ensemble des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation-psychologues.

ARPE : Le Gouvernement va créer à la rentrée 2016 une "Aide à la recherche du premier emploi" destinée aux jeunes diplômés d’origine modeste qui entrent sur le marché du travail en situation d’inactivité. Elle sera versée chaque mois pendant 4 mois aux jeunes diplômés afin d’accompagner financièrement la période d’insertion professionnelle qui sépare la sortie des études et l’accès au premier emploi. Elle sera réservée aux jeunes qui bénéficiaient d’une bourse d’enseignement au cours de la dernière année de préparation du diplôme par la voie scolaire ou universitaire.

LAIT : Numéro un mondial des produits laitiers, Lactalis a annoncé fin août une augmentation de 15 euros la tonne de lait à compter du 1er septembre 2016. Les représentants des producteurs ont néanmoins préféré décliner l’offre et poursuivre le bras de fer.
Un accord a finalement été trouvé quelques jours plus tard : il prévoit une augmentation de 5 euros du prix de la tonne de lait tous les mois jusqu’à la fin de l’année, passant ainsi de 280 euros en août à 300 euros en décembre.


1ER SEPTEMBRE 2015

RATP : Le passe Navigo à 70 euros pour tous ! Les usagers des zones 1 et 2 n’y verront pas la différence puisque c’est déjà le tarif qu’ils paient depuis le 1er janvier 2015. En revanche, ils pourront voyager sur les 5 zones librement, sans payer davantage. A l’inverse, les usagers habitant en zone 5 ne gagneront pas en mobilité mais feront une économie substantielle puisque leur titre de transport mensuel passe de 113,20 à 70€ (soit 520 euros gagnés chaque année).

GAZ : Les tarifs réglementés hors taxes du gaz en France augmentent en moyenne de 0,5% en raison de la hausse des coûts d’approvisionnement. A noter qu’ils ont cependant baissé en moyenne de 6,5% depuis janvier 2015.

PAIEMENTS EN LIQUIDE : En application de la directive du code monétaire et financier relatif à l’interdiction du paiement en espèce de certaines créances, l’Etat français, pour lutter contre le terrorisme interdit les paiements en espèce de plus de 1000 € à partir du 1er septembre 2015, contre 3000 € jusqu’alors.

ETHYLOTESTS : Les éthylotests antidémarrage seront obligatoires sur les bus et autocars. Les chauffeurs devront souffler pour pouvoir démarrer.

RSA : Le Revenu de solidarité active "socle" est revalorisé de 2% à compter du 1er septembre. Le montant mensuel pour une personne seule passe à 524,16 euros. Une personne seule avec un enfant touchera 786,24 euros et un couple avec 2 enfants 1100,74 euros par mois.

STAGIAIRES : La rémunération des stagiaires passe de 3,30 à 3,60 euros de l’heure. À partir du 1er septembre, un stagiaire touchera au minimum 554 euros, au lieu de 508 euros, soit une augmentation de 46 euros. Cette gratification n’est toutefois obligatoire que pour les stages d’une durée supérieure à deux mois.