evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Cinéma > ’Un homme qui crie’, le film récompensé du Prix du Jury à Cannes (...)

’Un homme qui crie’, le film récompensé du Prix du Jury à Cannes 2010

mercredi 22 septembre 2010, par Jean

Réalisateur tchadien vivant en France, Mahamat Saleh Haroun a réalisé son premier film, Bye Bye Africa, en 1999. En 2001, il poursuit avec Letter from New york City, un court-métrage qui obtient le Prix de la meilleure vidéo au 11e Festival du cinéma africain de Milan. Le second long-métrage du metteur en scène, Abouna (2002), remporte le prix de la meilleure image au FESPACO. En 2007, son successeur, Daratt, y remporte l’étalon de bronze de Yennenga, ainsi que le Prix de la meilleure image. C’est ainsi sans surprise que le nouveau film de Mahamat Saleh Haroun, intitulé Un homme qui crie ait été sélectionné en compétition officielle pour le Festival de Cannes 2010, où il a remporté le Prix du Jury...
Sortie au cinéma le 29 septembre 2010.

Synopsis : Le Tchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maitre nageur de la piscine d’un hôtel de luxe à N’Djamena. Lors du rachat de l’hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu’il considère comme une déchéance sociale.
Le pays est en proie à la guerre civile et les rebelles armés menacent le pouvoir. Le gouvernement, en réaction, fait appel à la population pour un "effort de guerre" exigeant d’eux argent ou enfant en âge de combattre les assaillants. Adam est ainsi harcelé par son Chef de Quartier pour sa contribution. Mais Adam n’a pas d’argent, il n’a que son fils...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.