eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 1er > Le Louvre > Les oeuvres au Louvre > Le portrait de Jean II le Bon au Louvre

Le portrait de Jean II le Bon au Louvre

Dernière mise à jour : mercredi 7 décembre 2011, par Franck Beaumont

Le portrait de Jean II le Bon (avant 1350) est le portrait indépendant le plus ancien peint en Occident. Son auteur est anonyme, son sujet est illustre : le roi de France Jean II le Bon (1319-1364).

Représentant le roi en profil absolu, l’auteur semble avoir repris la formule datant de l’Antiquité classique, telle une médaille d’empereur. La certitude sur l’identité réelle du personnage n’est pas prouvée. Certes, il figure sur le tableau l’inscription "Jehan roi de France", mais celle-ci doit être postérieure à l’exécution de l’oeuvre. En effet, le modèle est présenté sans couronne, donc avant son accession au trône (1350), alors qu’il n’était que duc de Normandie.

De nombreux détails (sourcil broussailleux, chevelure en désordre, grand nez, oeil globuleux) reflètent le souci de la caractérisation physique et d’une volonté d’ expressivité. L’auteur de ce portrait aurait peut-être accompagné le roi parti rencontrer le pape en Avignon en 1349 et été marqué par les oeuvres des grands peintres italiens présents dans la cité pontificale, comme Simone Martini et Matteo Giovannetti. Le fond d’or du tableau travaillé au poinçon, le revers décoré de faux marbre, l’autorité monumentale du profil semblent appuyer l’hypothèse d’une ascendance italienne.

Rappelons en quelques lignes le destin du roi Jean II Le Bon. Fils du roi Philippe VI de Valois, son règne fut bref et mouvementé. Il dut affronter la perte de Calais, la peste noire, la révolte du prévôt des marchands Etienne Marcel, des jacqueries et défaites militaires. Il est fait prisonnier à la bataille de Poitiers en 1356 et retenu en Angleterre. Contre rançon et avec comme garantie la présence à Londres de son fils Louis, duc d’Anjou, il sera libéré et remontera sur le trône de France. Son fils ayant pris la fuite, Jean II, fidèle à sa parole, repart pour Londres où il meurt en avril 1364.

Jean II le Bon fut le dernier Valois à habiter le palais de la Conciergerie. Après lui, son fils Charles V fera construire l’hôtel Saint-Pol (détruit) et modernisera le vieux palais du Louvre datant de Philippe-Auguste.

Pour découvrir cette oeuvre dans le département de la peinture française au Louvre : 2e étage/Richelieu/salle 1.

Informations pratiques sur le Louvre.

Sources : www.louvre.fr, Dictionnaire amoureux du Louvre de Pierre Rosenberg