.evous
> > > >

Visite guidée photographique du parcours nantais d’Estuaire 2009

D’étranges réalisations d’artistes ont envahi la ville depuis ce week-end, mais aussi tout l’estuaire jusqu’à Saint-Nazaire. Visite guidée des principales oeuvres nantaises.

Stéphane Thidet - La meute

Probablement l’oeuvre la plus marquante... Des loups courent depuis le week-end dernier dans les douves du château des ducs. Stéphane Thidet explique que l’oeuvre est plus la réaction que cela sucite auprès des visiteurs plutôt que l’entrée des animaux dans cet espace.

La meute, esquisse © Stéphane Thidet

Céleste Boursier-Mougenot, From Here to Ear (in-situ)

Là encore une oeuvre impressionnante et dont tout le monde parle... "D’ici à l’oreille" transforme les halles du Bouffay en une vaste volière, avec une guitare au milieu... Cela crée une composition sonore aléatoire, guidée uniquement par la façon dont l’artiste a accordé les instruments.

Place du Bouffay, Nantes © Gino Maccarinelli

Vincent Mauger, Sans titre

Dans la cour du Lieu unique, Vincent Mauger a construit cet ensemble en bois pour nous forcer à regarder le lieu d’une autre manière. Il nous invite à redessiner, comme lui, les contours d’un paysage...

le lieu unique, Nantes © Stéphane Bellanger

Ange Leccia - Nymphéa

Nymphéa consiste en une projection à la surface du canal. Une jeune femme, nymphe ou sirène, évolue tranquillement dans un environnement aquatique. Cette double présence de l’eau, à la fois dans l’image et comme support de l’image, produit un effet troublant : la créature semble prisonnière du tunnel.

Nymphéa, canal Saint-Félix © Ange Leccia

Ernesto Neto - A culpa civilizada

Cette oeuvre monumentale et olfactive, créée par Ernesto Neto, figure majeure de la scène artistique contemporaine brésilienne, est composée de vastes sculptures suspendues, faites d’une matière souple et translucide remplie d’épices odorantes.

A culpa civilizada, Musée des Beaux-Arts de Nantes, © Stéphane Bellanger

Tania Mouraud - Ad Infinitum

L’infini... Tania Mouraud est partie filmer en 2007 au Mexique le ballet des baleines grises pendant leur migration. À partir de ces images, elle réalise une œuvre vidéo accompagnée d’une épave et d’une création sonore conçue à partir des sons enregistrés. Un mélange troublant et mystèrieux.

Ad Infinitum, 2007 © Tania Mouraud

Atelier Van Lieshout - L’Absence (in-situ)

Au coeur de l’école d’archi, L’Absence est une sculpture qui répond à son environnement. Elle offre l’apparence d’une masse mouvante et vivante aux multiples protubérances, une sorte de "blop". Cette forme est habitable : l’artiste
en fait un lieu de vie et de discussion, à la fois sculpture et bar.

L’absence, parvis de l’ensan (Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes) © Gino Maccarinelli

Daniel Buren & Patrick Bouchain - Les anneaux

Ca, vous le connaissez déjà. Mais sachez que c’est le très reconnu Daniel Buren qui a mis au point ce concept. Il a voulu mettre au jour la double perspective qu’offre la pointe de l’Île de Nantes : celle, architecturale,
dessinée par le quai et ses entrepôts et celle, naturelle, de la Loire
qui s’ouvre largement sur l’estuaire.

Les anneaux, Ile de Nantes, création pérenne Estuaire 2007 © Gino Maccarinelli

Où, quand, comment ?

Estuaire 2009, c’est tous les jours jusqu’au dimanche 16 août 2009 (sauf les lundis) et tous les sites sont en entrée libre (sauf aux Beaux-Arts). D’autant que de nombreuses oeuvres ont investi la ville au grand jour.

Mots-clés