eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Ile-de-France > Hauts-de-Seine > Asnières-sur-Seine > Visiter Asnières-sur-Seine > Visite insolite : Le cimetière pour animaux d’Asnières

Visite insolite : Le cimetière pour animaux d’Asnières

Dernière mise à jour : mardi 29 octobre 2013, par Adele, Pauline

À l’approche de la Toussaint, zoom sur ce lieu insolite de la région Île de France.

A l’instar du cimetière du Père Lachaise, le cimetière pour animaux d’Asnière accueille de nombreuses célébrités. Fondé en 1899, il est le premier cimetière pour animaux domestiques au monde. On peut y voir les tombes et monuments érigés à la mémoire de chiens mais aussi de fidèles compagnons plus étonnants, comme des singes ou des lions.

Georges Harmois et Marguerite Durand créèrent à la fin du 19ème siècle la Société française anonyme du Cimetière pour chiens et autres animaux domestiques, avant d’acheter la moitié de l’île des Ravageurs (dont on dit qu’elle était un repaire de brigands) afin d’y installer ce parc funéraire d’un genre alors nouveau, puisque les cadavres des animaux domestiques étaient le plus souvent jetés avec les ordures ménagères.

Après avoir s’être assuré que la loi du 21 juin 1898 sur l’enfouissement des animaux domestiques serait respectée, le Préfet ne s’opposa pas à la création du cimetière, qui fut ouvert officiellement au public à la fin de l’été 1899.

Dès 1900, la direction fit ériger face à l’entrée du cimetière un monument à la gloire de Barry. Lindon ? White ? Non ! Barry, un chien qui vécut au début du XIXe siècle et appartenait aux moines de l’hospice du grand Saint Bernard. La légende veut qu’après avoir sauvé la vie de 40 personnes, il fut tué par la 41e !

Des animaux vedettes et des animaux de vedettes ont également trouvé un dernier refuge au cimetière. On peut y voir les tombes de Rintintin, le chien dont le descendant Rintintin IV fut le célèbre acteur du feuilleton télévisé, de Prince of Wales, dont l’épitaphe explique qu’il parut 406 fois sur la scène du Théâtre du Gymnase en 1905 et 1906, de Kroumir, le chat d’Henri de Rochefort, dont on raconte qu’il est mort de chagrin quatre jours après son maître, mais aussi des animaux de compagnie de Camille Saint-Saëns, Courteline, Sacha Guitry, de princes, de ducs, etc.

Comme tous les cimetières, il accueille également les tombes d’animaux domestiques anonymes, des chiens, chats, oiseaux, lapins, tortues, souris, hamsters, poissons, chevaux, dont les maîtres décorent les sépulture richement en signe d’affection.

En 1987, la société propriétaire décida de fermer le cimetière. Devant l’émoi du public, la ville d’Asnières annonça toutefois qu’elle rachetait le lieu pour en maintenir l’activité. Dès le 29 septembre 1987, la commission départementale des Hauts de Seine, à la demande du ministre de l’équipement, Pierre Mehaignerie, inscrivit le site à l’inventaire des monuments historiques, compte tenu de « son intérêt à la fois pittoresque, artistique, historique et légendaire ». La ville d’Asnières-sur-Seine en devint propriétaire en 1989 et le gère depuis 1997.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Accès : Train : gare d’Asnières-sur-Seine / Lignes L et J / Bus 540-54

Horaires : Ouvert tous les jours, sauf le lundi. Horaires d’été : de 10h à 18h du 16 mars au 15 octobre. Horaires d’hiver : de 10h à 16h30 du 16 octobre au 15 mars. Fermé les jours fériés, sauf le 1er novembre.

Tarifs : adultes : 3,50 € / enfants de 6 à 12 ans : 1,50€ / enfants de moins de 6 ans : gratuit.


A VOIR AUSSI

Fêter la Toussaint dans les cimetières parisiens
Les secrets des cimetières de Paris en 10 questions
Le Guide des cimetières de Paris
Obsèques à Paris, du constat de décès au cimetière : les démarches à effectuer
Pourquoi des Chrysanthèmes à la Toussaint ?
Les Meilleurs fleuristes à Paris
Guide des trésors cachés dans les églises de Paris
Visite insolite : Le cimetière pour animaux d’Asnières

Adresse

4, pont de Clichy Asnières-sur-Seine

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.