eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 20e arrondissement de Paris > Lieux clés du 20e > Pavillon Carré de Baudouin > How sad How lovely, au Pavillon Carré de Baudouin

How sad How lovely, au Pavillon Carré de Baudouin

Dernière mise à jour : vendredi 21 septembre 2018, par Denis

Comme c’est triste, comme c’est charmant ! Une exposition d’Hippolyte Hentgen jusqu’au 15 février 2014

L’’exposition How sad How lovely est le fruit de la création d’un duo d’artistes composé de Gaëlle Hippolyte et Lina Hentgen.
Leurs « dessins à quatre mains », posent notamment la question de la dualité - tout autant que celle de la complémentarité - dans l’image et dans le processus même de création.

Quels affects peuvent encore susciter ces images déphasées, qui ne font plus peur, ni rire, ni rêver ? Sont-elles condamnées à jouer de leur charme désuet ou mettre en scène leurs efforts afin que l’on s’émeuve un instant de leur infirmité ?
Sur deux étages, au Pavillon Carré Baudouin, le dessin va tenter le tout pour le tout. Il regagne le cadre du tableau, convoque la peinture d’avant-garde, caviarde des magazines de décoration (où des monstres flegmatiques à poils squattent les canapés des bourgeoises), se schématise pour tenter de communiquer.
Ailleurs il simule la pédagogie et conquiert son autonomie dans une armée de bannières en tissu molletonné.

Dans l’installation inédite Les somnambules, le dessin se lève et marche, se déplie, s’articule, entre en lévitation, une vraie bête de scène ! Passées au scanner et à l’aérosol, ces figures défraichies déploient toutes les astuces possibles pour s’extraire du décor et de leur condition.

Depuis 2008, Lina Hentgen et Gaëlle Hippolyte forment le duo « Hippolyte Hentgen » : une troisième personne faite de leurs deux noms de famille. Ce nom n’est jamais qu’une fiction ; ce n’est pas l’auteur qui parle mais son double fictif.
Elles occupent un territoire de recherche qui se centralise principalement sur le dessin et l’image, mais tente également diverses ouvertures vers d’autres domaines de représentation : spectacle, bande dessinée, musique. Leur collaboration est née d’une culture commune et du constat troublant d’une familiarité évidente dans les travaux antérieurs à notre association. À ceci, s’est rapidement ajoutée une curiosité pour le travail en binôme qui réinterroge la notion d’auteur, cette notion étant au centre de leur préoccupations.

Parmi les lieux qui ont invité Hippolyte Hentgen à exposer, on peut citer la Fondation Cartier pour l’art contemporain à Paris (2005), la galerie Catherine Issert à Saint-Paul-de-Vence (2006), le Point Éphemère à Paris (2008 et solo 2009), le CRAC Alsace à Altkirch (2008), le CRAC Languedoc-Roussillon à Sète (2008), la Galerie A à Nice (solo, 2009), le festival Indisciplines à Nice (2009), la galerie Semiose à Paris (2009), Le Parvis à Tarbes (solo, 2009) Tripode à Rezé (2010), l’espace Kugler à Genève (2011), Le Mamco à Genève (2013), La Chapelle du Genêteil (2013), 40mcubes à Rennes (2013).

Cette exposition est organisée par la mairie du 20e arrondissement de Paris en partenariat avec la Mairie de Paris et l’association Paris Culture 20.
Avec le soutien de la galerie Sémiose.

Horaires d’ouverture :
Du mardi au samedi de 11h à 18h.
Fermé les jours fériés.

Rendez-vous au Pavillon Carré de Baudouin

Accès :
Métro Gambetta (L3)
Bus lignes 96 et 26, arrêt Pyrénées ou Ménilmontant

Adresse

121 rue de Ménilmontant 75020 Paris

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 18h.
Fermé les jours fériés.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.