.evous
Musique
  

Gaële, la plus québécoise des chanteuses françaises

Dernière mise à jour : mercredi 5 août 2015,    par: Jean

Originaire des Alpes françaises et Québécoise d’adoption, Gaële s’est construit un univers musical singulier. Elle a dans son répertoire une série de chansons à la poésie contagieuse, aux histoires humaines pleines d’espoir.
Après des études de musicologie en France, la jeune femme débarque au Québec en 2000 afin d’entreprendre une formation à l’UQAM, en chant jazz et populaire. L’effervescence et l’ouverture de l’univers culturel qu’elle découvre la fascinent, elle décide finalement de s’y installer. Forte de nombreux prix et distinctions glanés au cours de ses expériences artistiques, Gaële multiplie les prestations scéniques. Car c’est sur scène que son talent d’interprète explose. Que ce soit par la musique, la danse, les arts visuels ou le théâtre, elle charme à tous coups.

La carrière de Gaële atteint un nouveau stade à l’automne 2007, avec le lancement de Cockpit, un premier album dont Cristobal Tapia de Veer (Jorane, Plaster, etc.) cosigne la réalisation et les arrangements. Trois ans plus tard, elle reprend les rênes de son art sur un deuxième opus baptisé Diamant de papier. Un disque rafraichissant mêlant cuivres charismatiques, guitares planantes, pianos frénétiques, et textures organiques.
Désireuse de partir à la rencontre du public français, Gaële publie le 17 octobre 2011 ses deux albums simultanément. Elle en profite également pour organiser un concert à Paris, le 27 octobre au Rubis.

140, rue Saint Maur, 75011 Paris

Adresse

20h

Horaires

Mots-clés