La Droguerie, mercerie face à l’église Saint Eustache

12 décembre 2012 par André Balbo, Pauline

C’est l’un des temples des Parisiens créatifs amateurs de tissus, de rubans, de boutons et de galons. Voilà une boutique qui aurait pu se fondre dans la masse de ses semblables et concurrentes, mais qui a su réinventer la mercerie, la mettre au goût du jour, celui des loisirs créatifs.

Située à quelques mètres des colonnes de la porte de Saint-Eustache, la vitrine n’est pas très large mais colorée. Le magasin est beau, tout en profondeur et bien rempli, de bocaux aux trésors, de rouleaux, de fils, de perles, de plumes, qui attirent autant les grands-mères tricoteuses que les adolescentes ou les jeunes femmes désireuses de customiser leurs vêtements ou de se créer un bijou "unique".

On y trouve notamment un très grand choix de boutons et de laines, mohair, angora et autres. Quelques vêtements et bijoux artisanaux sont exposés. Les vendeuses sont particulièrement compétentes, et donnent d’excellents conseils. Bizarre, peu de garçons par ici ! Le week-end, il faut souvent faire la queue. Armez-vous de patience car le système est un peu laborieux : ici, on ne se sert pas tout seul. Il faut attendre qu’une vendeuse vous donne ce dont vous avez besoin, puis payer ensuite à un autre comptoir. Pour les amateurs, le jeu et le choix en valent largement la chandelle !

A LIRE AUSSI :

Ultramod, mercerie à l’ancienne non loin de l’Opéra Garnier

Adresse

9-11 rue du Jour, 75001

Dernière modification : par André Balbo, Pauline - Crédit image : -
Vos posts
Ne pas effacer mon message SVP, c’est important d’en informer les clients.

Tous les messages

  • Ne pas effacer mon message SVP, c’est important d’en informer les clients.

    Répondre

  • La Droguerie (mercerie) par ROUSSEAU Annick
    Attention à la marche
    Mardi 13 sept 2016, je suis venue acheter des perles pour confectionner des bracelets. Le choix est important. Une jeune fille me demande si je voulais un fils. Je fais le tour du comptoir et là la chute fatale. Je suis tombée en me fracturant le genou. J’ai entendu un craquement. Pompiers, Cochin : diagnostic : enfoncement du plateau tibial externe. Depuis j’ai des douleurs atroces. Tout ça pour une marche pas bien signalée et non éclairée. Pas de rambarde. Ma vie est réduite à des souffrances et peut être opération. Merci pour la marche

    Répondre

  • Merci pour cet article assez juste...
    Je vois qu’ il est signé par un homme, incroyable, je n’ai jamais vu un homme dans cette boutique !!!! Il y a toujours du monde et que des femmes !
    c’est un enfer pour acheter quelque chose, on attend beaucoup et quand c’est à notre tour, quel stress, il faut choisir tout de suite... mais que de trouvailles, c’est le royaume des petits trucs craquants et indispensables, c’est l’endroit où trouver tous les petits machins qui rendent la vie du DIY si facile. (fermoirs très pratiques etc)

    Répondre

  • bonjour madame,
    nous désirons un lot de 10 micro bille de protection internes pour boucles d’oreilles
    diamètre environ 2 millimètres et demi à 3 de diamètre.
    nous sommes allés dans un petit magasin à boulogne billancourt qui nous a donné votre adresse.
    merci infiniment de votre aide
    salutation
    mr RAOUST

    Répondre

  • Un petit bonjour en passant pour vous dire qu’il existe encore des merceries a l’ancienne. Et a Paris en plus. Faites vous plaisir et allez decouvrir la mercerie bonneterie "Ultramod", rue de Choiseul métro Quatre-septembre dans le 2ème. Une véritable merveille. Par la même occasion, vous decouvrirez une droguerie qui n’en a pas que le nom en passant le coin de la rue : "Opera Droguerie" 16 rue Saint Augustin et qui a elle seule vaut déjà le détour.

    Amicales salutations

    Répondre

    • Attention à la marche
      m
      Mardi 13 sept 2016, je suis venue acheter des perles pour confectionner des bracelets. Le choix est important. Une jeune fille me demande si je voulais un fils. Je fais le tour du comptoir et là la chute fatale. Je suis tombée en me fracturant le genou. J’ai entendu un craquement. Pompiers, Cochin : diagnostic : enfoncement du plateau tibial externe. Depuis j’ai des douleurs atroces. Tout ça pour une marche pas bien signalée et non éclairée. Pas de rambarde. Ma vie est réduite à des souffrances et peut être opération. Merci pour la marche

Améliorez la pertinence de notre contenu en donnant votre avis, en apportant un complément d'information ou une correction

Qui êtes-vous ?
Votre message
Important : N'oubliez pas de modifier le titre par défaut, c'est votre titre qui sera mis en avant sur le site ...

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.