Paris eVous
Accueil Nuit Blanche Concerts Expositions Salons Enfants Sports Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sortir à Paris

Accueil > Paris > Calendrier Paris > Le 1er mai à Paris > Petite histoire du muguet et du 1er Mai

Petite histoire du muguet et du 1er Mai

Dernière mise à jour : jeudi 24 avril 2014, par Christian Frank

Le muguet est originaire du Japon et s’est acclimaté en France depuis le Moyen-Âge. On le trouve dans la fraîcheur des sous-bois où il fleurit d’avril à juin. Attention n’en consommez pas, le muguet est toxique.

Depuis bien longtemps, le muguet est le symbole du renouveau, du printemps et de l’amour.

Le 1er mai 1561 Charles IX instaura la tradition d’offrir du muguet le 1er mai en guise de porte bonheur, tradition que l’on retrouve chez les celtes. On avait aussi coutume d’en accrocher au-dessus de la porte de sa fiancée.

Premier mai, jour du printemps, de l’amour et du travail. La fête du premier mai est aussi ancienne. Dans l’antiquité, c’était la date à laquelle les navigateurs reprenaient la mer. Dès le IVe siècle, les paysans français ont pour coutume de célébrer l’arrivée du printemps dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Chez les Celtes, c’était le début du premier semestre de l’année celtique et au Moyen Age, mai était le mois des fiançailles.

Depuis 1889, le premier mai est devenue la fête du travail. La IIème Internationale choisie cette date en mémoire des morts de la manifestation du 1er mai 1886 à Chicago qui demandaient l’instauration de la journée de 8 heures.

A cette époque, le muguet n’était pas encore devenu le symbole de fête du travail. Le jour du Premier mai, les grands couturiers offraient des brins de muguet aux clientes et aux petites mains. Ce n’est qu’en 1936, que le muguet remplace l’églantier et le coquelicot, qui étaient portés pendants les manifestations.

Voir aussi :
Le muguet est toxique : tant qu’on ne le porte pas à la bouche, il porte bonheur !
Qui a le droit de vendre du muguet
Que faire le 1er mai à Paris ?