eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 5e > Actualités Paris 5e > Vie de quartier, Paris 5e > Archives, Paris 5e > 21 jeunes filles pour Henri-IV

21 jeunes filles pour Henri-IV

Dernière mise à jour : vendredi 9 décembre 2011, par Expositions

En septembre dernier, une plainte avait été déposée par le collectif d’associations « Ouvrons les portes ! » auprès de la Halde (Haute Autorité de lutte contre les discriminations), dont on utilise toujours insuffisamment les services, et la Région par la suite avait facilité les choses en débloquant des fonds afin de mettre fin à cette situation.

Les élus du Conseil de Paris avaient demandé à l’unanimité en octobre 2009, sur le vœu du conseiller socialiste Jean-Louis Missika, qu’« au nom du principe de mixité, tous les internats de lycées parisiens destinés aux étudiants en classes préparatoires soient ouverts aux jeunes filles ».

C’était alors loin d’être le cas, puisque sur les 8 établissements accueillant des prépas aux grandes écoles et disposant d’un internat, 6 d’entre eux étaient réservés aux garçons : Henri-IV, Janson-de-Sailly, Chaptal, Jean-Baptiste-Say , Dorian et Stanislas.

Seuls Louis-le-Grand et Saint-Louis hébergeaient des jeunes filles, mais ils représentaient 48 % des élèves admis en prépa. Cette discrimination sexiste dans les grands établissements scolaires de notre république apparaissait seulement alors incompréhensible.

21 jeunes filles ont effectué cette rentrée comme internes au lycée Henri-IV, réputé pour être le meilleur lycée de France. Notre bon roi, que l’on surnommait le Vert Galant, en aurait été tout attendri. En avant-première, avant quatre autres internats de grands lycées parisiens, qui devront eux aussi se convertirent à la mixité en 2011, Henri IV a accueilli pour la première fois 21 étudiantes internes. Elles y occupent le quatrième étage.

21 lits sur un total de 135, c’est encore éloigné de la parité, mais c’est déjà le début du commencement d’une évolution.

Jusqu’ici, les étudiantes du lycée Henri-IV logeaient dans des foyers plus ou moins éloignés du lycée. Celles qui ont cette chance cette année en savourent bien les nombreux avantages : gain précieux de temps, facilité de s’y détendre, coût annuel en pension complète de 2 000€, et surtout l’accès, jusque tard en soirée, à de multiples services comme aux salles de travail en groupe.

Lycée Henri-IV, 23, rue Clovis Paris 75005

André Balbo

Source : Le Parisien

Adresse

23, rue Clovis Paris 75005

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.