eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Vie de quartier, Paris 8e > Archives Vie de Quartier, Paris 8e > 460 places en moins au pont de l’Europe...

460 places en moins au pont de l’Europe...

Dernière mise à jour : lundi 2 janvier 2012, par Expositions

... et c’est la panique ! Le parking du pont de l’Europe fermera au 30 mars, au motif que la sécurité du local ne serait plus assurée. Les riverains s’inquiètent de l’avenir et c’est bien normal : certains stationnaient là leur véhicule depuis plus de 20 ans et les parkings les plus proches sont à un bon quart d’heure à pied.

Vous connaissez certainement cet étrange bâtiment, comme suspendu au-dessus des voies ferrées de la gare Saint-Lazare : 11 000m2 vitrés !

La Sovafim, société chargée d’acheter et de revendre les biens de Réseau ferré de France (RFF) après les avoir valorisés, en serait l’actuelle propriétaire.

Depuis 4 ans, la Ville souhaiterait y implanter une école... et y maintenir un parking ! Bras de fer (sans jeu de mot) avec la Sovafim, qui doit certainement être à la recherche d’une opération immobilière de plus grande envergure. S’agit-il de sa part de comportements dilatoires ? En tous cas, la Sovafim serait dans l’impossibilité selon elle de mener à bien le projet de la mairie... pour la simple raison que l’ensemble de la halle de l’Europe ne lui appartiendrait finalement pas.

Le jour annoncé de la fermeture approche à grands pas et les riverains ont constitué une association baptisée "Un parking pour le quartier de l’Europe". Il y a des sujets sur lesquels on ne peut pas plaisanter !

"Pourquoi fermer ce lieu pour des projets immobiliers fumeux qui ne verront peut-être jamais le jour ? Nous ne voulons pas être les otages de cette situation incroyable" disent les riverains. Et, en attendant, les trains et le temps passent, et sous le pont de l’Europe on croirait ces jours-ci entendre le terrifiant réveil englouti par le crocodile préféré du capitaine Crochet : tic-tac, tic-tac... bientôt nous serons le 30 mars !

André Balbo

Source : Le Parisien