eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Ile-de-France > Val-de-Marne > Actualités dans le Val-de-Marne > Alerte à la tuberculose dans le Val-de-Marne : dépistage début juin et journée (...)

Alerte à la tuberculose dans le Val-de-Marne : dépistage début juin et journée départementale le 31 mai 2012

Dernière mise à jour : vendredi 25 mai 2012, par Benoît

Un enseignant et 4 élèves du lycée Eugène Delacroix de Maisons-Alfort (94) sont atteints de la tuberculose, tout comme une personne de la famille du premier lycéen touché et un agent du personnel soignant ayant pris en charge l’élève à l’hôpital. En tout, 7 cas de tuberculose ont ainsi été détectés en lien à ce lycée du Val-de-Marne.

En réaction, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France lance une nouvelle vague de dépistage, prévue la première quinzaine de juin, dans cet établissement scolaire. Ce dépistage vise "toutes les personnes susceptibles d’avoir été exposées au premier malade (élèves, enseignants, surveillants…), même de façon très transitoire", détaille un communiqué de l’ARS.

Par ailleurs, une journée départementale du Val-de-Marne sur la tuberculose est organisée par le CHI de Créteil en partenariat avec l’ARS le jeudi 31 mai 2012 afin de sensibiliser la population à cette maladie qui reste potentiellement grave.

L’ARS rappelle tout de même dans son communiqué que "la tuberculose se soigne aujourd’hui aisément" : "Le traitement repose sur la prise quotidienne de plusieurs antibiotiques adaptés pour une durée habituelle de 6 mois." Le nombre de cas de tuberculose a diminué ces 10 dernières années dans la région francilienne (3.157 cas en 2.000, 1.912 cas en 2010). Cependant, le taux d’incidence ("nombre de nouveaux cas d’une pathologie observés pendant une période donnée" selon la défintion de l’Insee) des cas déclarés en Ile-de-France est deux fois plus élevé que la moyenne nationale (16,3 cas pour 100.000 habitants contre 8,1 pour 100.000 dans l’Hexagone). Dans le Val-de-Marne, pour 227 cas déclarés en 2010, le taux d’incidence était de 17,2 pour 100.000 habitants.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.