Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Mylène Farmer > Les Chansons de Mylène Farmer > ’Appelle mon numéro’, le single de Mylène Farmer

’Appelle mon numéro’, le single de Mylène Farmer

Dernière mise à jour : samedi 17 novembre 2012, par Jean

Après Dégénération, le second extrait de Point de suture sera-t-il Appelle mon numéro  ? Une hypothèse renforcée par les premières diffusions du titre à la radio... Pour autant, ce titre, dont les arrangements ne sont pas sans rappeler l’album Innamoramento, est-il un bon choix de single ?
Au lendemain de la mise en vente sur Internet du nouvel album de Mylène Farmer, d’autres chansons semblaient réunir toutes les qualités pour atteindre le sommet des charts et les faveurs des programmateurs radio. La ballade Point de suture ou le sautillant C’est dans l’air s’annonçaient notamment comme des tubes en puissance.
Alors, s’agit-il d’un simple test avant le choix définitif du second single ou est-ce plutôt un nouveau faux pas, après la décision plus que contestable de faire de Dégénération le premier extrait d’un opus tant attendu ?

Disponible en kiosques le 20 août, l’interview de Mylène Farmer réalisée par un journaliste du magazine gay Têtu a été dévoilée sur le Web avec plusieurs jours d’avance.
On y découvre notamment que pour le nom de son nouvel album Point de suture , elle s’est référée à une phrase d’Al Pacino dans le film L’impasse : Tous les points de suture du monde ne pourront nous recoudre.
Concernant sa prochaine grande tournée, elle indique que la set-list comprendra des chansons issues de chacun de ses albums, dont Désenchantée.
Enfin, à la question imaginons qu’une personne ne connaisse absolument pas votre œuvre, par quoi lui diriez-vous de commencer pour vous connaitre un peu ?, Mylène répond : Par le titre caché dans ce nouvel album...

Pour être informé des dernières news concernant Mylène Farmer, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Musique.Evous : ici.
Photo : Peter Lindbergh