.evous
✕ Fermer

Paris & Ile de France

Paris

Calendrier
Votre semaine
Expositions
Concerts et spectacles
Salons
Sports
Emploi et Formation
Vos loisirs
Sorties
Enfants
Visiter Paris
Jeux Olympiques 2024
Saveurs parisiennes
Restaurants
Shopping
Pratique
Se déplacer à Paris
Vivre à Paris
Quel hôtel choisir à Paris
Adresses à Paris
Archives

Arrondissements de Paris

1er arrondissement de Paris
2e arrondissement de Paris
Le Marais à Paris
Paris 5e
Paris 6e
Paris 7e
Paris 8e
Paris 9e
Paris 10e
Paris 11e
Paris 12e
Paris 13e
Paris 14e
Paris 15e
16e arrondissement de Paris
Paris 17e
Paris 18e
Paris 19e
20e arrondissement de Paris

Ile-de-France

Yvelines
Actualités
Guide des Yvelines
Fontenay-le-Fleury
Sartrouville
Guyancourt
Mantes-la-Jolie
Saint-Germain-en-Laye
Poissy
Montigny-le-Bretonneux
Conflans-Sainte-Honorine
Les Mureaux
Plaisir
Houilles
Chatou
Trappes
Rambouillet
Maisons-Laffitte
La Celle-Saint-Cloud
Achères
Marly-le-Roi
Le Vésinet
Limay
Viroflay
Saint-Cyr-l’Ecole
Verneuil-sur-Seine
Andrésy
Aubergenville
Triel-sur-Seine
Villepreux
Chanteloup-les-Vignes
Bougival
Jouy-en-Josas
Noisy-le-Roi
Saint-Rémy-lès-Chevreuse
Beynes
Louveciennes
Gargenville
Epône
Le Perray-en-Yvelines
Les Essarts-le-Roi
La Verrière
Maule
Saint-Nom-la-Bretèche
Villennes-sur-Seine
Rosny-sur-Seine
Vaux-sur-Seine
Coignières
Bonnières-sur-Seine
Maurecourt
Issou
Juziers
Montfort-l’Amaury
Houdan
Villiers-Saint-Fréderic
Orgerus
Garancières
Hardricourt
Mareil-sur-Mauldre
Bréval
Meulan
Port-Villez
Ménerville
Nézel
Tacoignières
Gazeran
Les Loges-en-Josas
L’Etang-la-Ville
Mantes-la-Ville
Le Chesnay
Elancourt
Vélizy-Villacoublay
Maurepas
Les Clayes-sous-Bois
Flins-sur-Seine
Montesson
Versailles
Bouafle
Médan
Chambourcy
Ablis
Bois-d’Arcy
Bonnelles
Buc
Buchelay
Carrières-sous-Poissy
Carrières-sur-Seine
Chaufour-lès-Bonnières
Crespières
Croissy-sur-Seine
Dammartin-en-Serve
Drocourt
Ecquevilly
Freneuse
Jouars-Pontchartrain
La Queue-les-Yvelines
Le Mesnil-le-Roi
Le Mesnil-Saint-Denis
Le Pecq
Le Port-Marly
Longnes
Magnanville
Magny-les-Hameaux
Maulette
Méré
Mézières-sur-Seine
Mézy-sur-Seine
Morainvilliers
Orgeval
Prunay-en-Yvelines
Rocquencourt
Saint-Arnoult-en-Yvelines
Saint-Hilarion
Saint-Léger-en-Yvelines
Septeuil
Sonchamp
Tessancourt-sur-Aubette
Thoiry
Vernouillet
Voisins-le-Bretonneux
Saint-Quentin-en-Yvelines
Fourqueux
Toussus-le-Noble
Informations pratiques
Fontenay-Mauvoisin
Boinville-le-Gaillard
Saulx-Marchais
Guerville
Bazoches-sur-Guyonne
Bazainville
Galluis
Guitrancourt
Follainville-Dennemont
Moisson
Gambais
Feucherolles
Choisel
Jumeauville
Seine-et-Marne
Actualités en Seine-et-Marne
Sorties en Seine-et-Marne
Et vous et la Seine-et-Marne
Guide de la Seine-et-Marne
Découvrir, Visiter la Seine-et-Marne
Publiez et participez !
Marne et Gondoire
Disneyland Paris
Infoggara
Brie’Nov
Melun
Vaux-le-Pénil
La Rochette
Sénart
Collégien
Mareuil-lès-Meaux
Meaux
Soignolles-en-Brie
Blandy
Sivry-Courtry
Coulommiers
Chailly-en-Brie
Villenoy
Lieusaint
Montereau-Fault-Yonne
Varennes-sur-Seine
La Grande-Paroisse
Marcilly
Saint-Pierre-lès-Nemours
Nonville
Montevrain
Provins
Cuisy
Saint-Soupplets
Grisy-Suisnes
Poligny
Brie-Comte-Robert
Servon
Coubert
Savigny-le-Temple
Croissy-Beaubourg
Émerainville
Lognes
Noisiel
Dammarie-lès-Lys
Villiers-en-Bière
Torcy
Avon
Cesson
Vert-Saint-Denis
Moret-sur-Loing
Écuelles
La Ferté-sous-Jouarre
Sept-Sorts
Villeparisis
Compans
Mitry-Mory
Fontainebleau
Boissise-le-Roi
Saint-Fargeau-Ponthierry
La Ferté-Gaucher
Ozoir-la-Ferrière
Pontault-Combault
Le Mée-sur-Seine
Nangis
La Chapelle-Rablais
Vieux-Champagne
Combs-la-Ville
Yèbles
Crisenoy
Saint-Thibault-des-Vignes
Claye-Souilly
Charmentray
Villevaudé
Champagne-sur-Seine
Lizy-sur-Ourcq
Souppes-sur-Loing
Bray-sur-Seine
Chelles
Cessoy-en-Montois
Rozay-en-Brie
Lumigny-Nesles-Ormeaux
Moissy-Cramayel
Courtacon
Coutevroult
Crécy-la-Chapelle
Maisoncelles-en-Brie
Bois-le-Roi
Bussy-Saint-Georges
Chanteloup-en-Brie
Fontenay-Trésigny
Barbizon
Jouarre
Serris
Bailly-Romainvilliers
Chessy
Chevrainvilliers
Buthiers
Nanteau-sur-Essonne
Un reseau numérique pour la Seine et Marne
Handicap 77
Couilly-Pont-aux-Dames
Vulaines-sur-Seine
Grez-sur-Loing
Esmans
Voisenon
Pécy
Jouy-le-Châtel
Le Mesnil-Amelot
Informations pratiques
Essonne
Guide de l’Essonne
Evry
Dourdan
Saint-Chéron
Breuillet
Arpajon
Brétigny-sur-Orge
Chamarande
Etréchy
Etampes
Athis-Mons
Grigny
Savigny-sur-Orge
Orsay
Palaiseau
Longjumeau
Chilly-Mazarin
Gif-sur-Yvette
Bures-sur-Yvette
Corbeil-Essonnes
Epinay-sur-Orge
Juvisy-sur-Orge
Villeconin
Viry-Châtillon
Ris-Orangis
Villabé
Mennecy
Ballancourt-sur-Essonne
La Ferté-Alais
Milly-La-Forêt
Montlhéry
Communes de l’Essonne
Sainte-Geneviève-des-Bois
Les Ulis
Brunoy
Yerres
Massy
Transports en Essonne
Boussy Saint-Antoine
La Ville-du-Bois
Bièvres
Saint-Michel-sur-Orge
Le-Val-Saint-Germain
Courson-Monteloup
Saint-Sulpice-de-Favières
Montgeron
Morsang-sur-Orge
Saclay
Actualités
La Norville
Verrières-le-Buisson
Vigneux-sur-Seine
Ballainvilliers
Igny
Marolles-en-Hurepoix
Lardy
Égly
Sermaise
Informations pratiques
Villejust
Vaugrigneuse
Authon-la-Plaine
Draveil
Saulx-les-Chartreux
Monnerville
Champlan
Wissous
Cheptainville
Varennes-Jarcy
Linas
Boissy-Sous-Saint-Yon
Le Coudray-Montceaux
Boutigny-sur-Essonne
Maisse
Buno-Bonnevaux
Boigneville
Saint-Jean-de-Beauregard
Vert-le-Grand
Gometz-la-Ville
Torfou
Hauts-de-Seine
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Val-d’Oise
Guide du Val-d’Oise
Argenteuil
Sarcelles
Cergy
Franconville
Goussainville
Pontoise
Ermont
Taverny
Herblay
Sannois
Saint-Ouen-l’Aumône
Deuil-la-Barre
Cormeilles-en-Parisis
Montigny-lès-Cormeilles
Soisy-sous-Montmorency
Eragny
Osny
Saint-Leu-la-Forêt
Domont
Saint-Brice-sous-Forêt
Arnouville-lès-Gonesse
L’Isle-Adam
Enghien-les-Bains
Fosses
Persan
Méry-sur-Oise
Ezanville
Louvres
Bessancourt
Groslay
Pierrelaye
Auvers-sur-Oise
Viarmes
Champagne-sur-Oise
Mériel
La Frette-sur-Seine
Luzarches
Presles
Montsoult
Bruyères-sur-Oise
Frépillon
Chars
Boissy-l’Aillerie
Belloy-en-France
Neuville-sur-Oise
Us
Valmondois
Seugy
Bouffémont
Santeuil
Montgeroult
Nointel
Saint-Gratien
Villaines-sous-Bois
Sagy
Gonesse
Informations pratiques
Actualités
Roissy-en-France
La Roche-Guyon
Magny-en-Vexin
Avernes
Marly-la-Ville
Le Plessis-Bouchard
Beauchamp
Livilliers
Bezons
Le Thillay
Bonneuil-en-France
Villiers-le-Bel
Andilly
Puiseux-Pontoise
Baillet-en-France
Attainville
Aincourt
Sports en Ile-de-France
Sortir en Ile-de-France
Vie pratique
Les conditions de circulation en direct à Paris et en Ile de France
Archives

Métropoles

Nice

Montpellier

Strasbourg

Bordeaux

Lille

Marseille

Lyon

Toulouse

Bruxelles

Villes & Communes

Agenda des Communes

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val-de-Loire

Grand Est

Hauts-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Musique

Les agendas musique

Concerts & tournées

News

Vos artistes favoris

Albums

Festivals de musique

Sur vos écrans

Les agendas de vos écrans

Cinéma

Jeux Vidéo

Emissions TV

Séries

Sports

Les agendas sportifs

Arts & Vivre

Les agendas Arts & Vivre

Nature

Terres et saveurs

Recettes de cuisine

Voyager

Astuces, idées et inspirations

Arts & Vivre

.evous > Arrondissements de Paris > Paris 6e > Actualités, Paris 6e > Sorties, Paris 6e > Expositions, Paris 6e > Évènements et expositions au Musée du Luxembourg

Paul Durand-Ruel

Du 9 octobre 2014 au 8 février 2015, le musée du Luxembourg nous faisait mieux connaître le premier et certainement le plus grand des marchands d’art.

Paul Durand-Ruel, découvreur et propagateur de l’impressionnisme en France comme à l’étranger, posa les bases de ce métier d’exception.


Présentation de Paul Durand-Ruel

Voir Présentations d’Artistes de A à Z

Paul Durand-Ruel (1831-1922) a été l’un des premiers marchands d’art du monde. Certainement l’un des plus grands. Il est justement passé à la postérité comme l’une des figures majeures de l’histoire de l’impressionnisme comme du marché de l’art.

Il n’est pas inutile d’apprendre que son père s’était occupé de peinture avant lui. Mais avec des pratiques plus désuètes, qui consistaient à louer des tableaux pour décorer les occasions et autres dîners bourgeois, ou permettre aux jeunes filles de bonnes familles de faire des copies, à domicile... ou dans des institutions religieuses. À l’abri des regards.

Pierre Auguste Renoir (1841-1919), Jeune Fille endormie, ou La Jeune Fille au chat, 1880. Williamstown. The Sterling and Francine Clarck Art Institute. Ce tableau a pour modèle Angèle, une "gamine de Montmartre". Renoir le montre au Salon de 1880 avant que Durand-Ruel ne le lui achète 1500F en 1881. Il le vend 2 ans plus tard, puis le récupère 10 ans plus tard, refusant par la suite de le céder.

Initialement, le jeune Durand, qui secondait son père, n’était guère enchanté de devoir reprendre le flambeau. Il s’imaginait davantage en missionnaire, ou en militaire. Il allait appliquer par la suite à la peinture et au développement de son négoce des stratégies dignes de ces deux carrières. D’autant qu’il devint veuf jeune (sa femme meurt, enceinte de leur 5e enfant), qu’il était très entreprenant, et fougueusement curieux des autres et du monde.

La vocation de marchand d’art lui vint brutalement, par surprise, à l’occasion d’un choc esthétique. C’était en 1865 à Paris. Une exposition le mettait notamment en présence de deux tableaux de Delacroix : L’amende honorable, et L’assassinat de l’évêque de Liège. Du plus pur romantisme échevelé ! Il en fut bouleversé.

Par la suite, il s’attache à la peinture de "cette École de 1830", de l’École de Barbizon, à cette esthétique de la nature, à Corot, Millet, Courbet. Dès la disparition de son père, en 1865, Paul impose immédiatement sa marque à l’entreprise familiale par des achats en nombre, ne suivant plus alors que son goût personnel.

Édgar Degas (1834-1917). Mademoiselle Lala au cirque Fernando, 1879. Londres, The National Gallery, acquis grâce au Courtauld Fund, 1925.

Fuyant la guerre de 1870, réfugié à Londres, il y rencontre par l’intermédiaire de Charles-François Daubigny, Claude Monet ("Cet artiste sera plus fort que nous tous !"), puis Pissaro avec lesquels il sympathise, se prenant de passion pour cette peinture claire et lumineuse dont il avait pourtant certainement du déjà voir, sans les remarquer plus que cela, quelques tableaux à Paris.

Dès le début des années 1870, il accompagne ces peintres et leurs amis avec flair et passion, leur demandant de bien vouloir lui faire "des chefs-d’œuvre", n’est-ce pas mignon ! Il s’entiche de Renoir, à qui il passe commande de portraits de plusieurs membres de sa famille. Il achète et vend alors, dans un contexte souvent difficile, des milliers de tableaux impressionnistes, parmi lesquels ceux qui deviendront les plus fameux du mouvement.

Durand-Ruel inventa de façon pragmatique l’environnement le plus favorable alors au commerce de tableaux : qu’ils soient exposés en nombre dans un vaste appartement opulent et bourgeois, en un mot : valorisant. Le sien propre, rue de Rome. Il s’agissait de planter le décor le plus favorable à la vente. Et de capter, et d’entretenir, la curiosité des leaders d’opinion.

Il s’attachait les artistes par d’amicales et incessantes attentions, le versement d’avances sur toiles non encore peintes, tentait d’obtenir des exclusivités, raffolait des achats en nombre effectués directement dans les ateliers (100 tableaux de Théodore Rousseau furent acquis en une fois !), qu’il parachevait d’achats complémentaires d’autres œuvres de ces mêmes peintres restées esseulées chez ses concurrents. Ainsi pouvait-il contrôler au mieux le marché et mieux en faire varier les cotes.

Édouard Manet (1832-1861). L’Enfant à l’épée, 1861. New York, The Metropolitan Museum of Art, don Erwin Davis, 1889. En janvier 1872, Durand-Ruel s’intéresse à Manet dont il acquiert près de 30 tableaux en un an.

« Missionnaire » de la peinture, comme Renoir aimait le nommer, Durand-Ruel contribue ainsi à inventer le marché de l’art moderne, conférant à sa galerie une dimension internationale sans précédent (on estime que plus de 12 000 tableaux lui seraient passés entre les mains !), en particulier par les affaires qu’il traite aux États-Unis. Il y sera activement aidé par Mary Cassatt, dont le frère, Alexander, collectionneur, possédait les chemins de fer de Pennsylvanie...

"Cher Monsieur Monet (...) Je travaille avec une ardeur que vous ne soupçonnez pas pour recruter de nouveaux amateurs et chauffer les autres."

Durand-Ruel fut également très actif en Angleterre bien entendu, mais aussi en Allemagne (où il vendra en 1896 le premier tableau de Cézanne entrant dans un musée), et en Belgique.

Curieusement, il n’y eut en France que le musée des Beaux-Arts de Lyon qui lui acheta un tableau... Et si Durand-Ruel ne cherchait aucunement à forcer les portes de ces établissements, il s’entendait souvent avec ses collectionneurs pour que ceux-ci fassent par la suite donation à des musées des chefs-d’œuvre qu’ils acquéraient par son entremise.

Notons aussi que Durand-Ruel évite les toiles qui font scandale, comme L’Olympia ou Le Déjeuner sur l’herbe, de Manet. Pour lui, leur place serait davantage au musée.

Édouard Manet (1832-1883). Clair de lune, ou Clair de lune sur le port de Boulogne, 1868. Paris, musée d’Orsay, legs du comte Isaac de Camondo, 1911. Acquis par Durand-Ruel pour 800F dans l’atelier d’Alfred Stevens. Parmi le lot de 21 tableaux acheté d’un coup par le marchand en 1872, celui-ci sera acquis dès 1873 par le baryton Faure qui comptera jusqu’à 67 Manet dans sa collection.

Enfin il invente l’exposition monographique, ce qui ne fut pas si facile de faire accepter par des artistes qui avaient pris l’habitude d’exposer en groupe, et étaient encore, pour certains, durement attaqués par la critique. Ainsi organisa-t-il des événements Monet, Boudin, Renoir, Pissaro et Sisley.

Les plus grandes collections impressionnistes européennes et américaines, publiques et privées, se constituent au tournant du XXe siècle, par l’entremise de ce marchand. Aujourd’hui faut-il louer ou maudire Durand-Ruel qui, par son trop grand talent, dispersa tant de chefs-d’œuvre français à l’étranger, ou l’administration française de l’époque d’avoir été si aveugle ?

L’exposition au musée du Luxembourg

À travers quelque 80 tableaux, dessins, photographies et documents, l’exposition retraçait cette période charnière, de 1865 au tournant du XXe siècle, quand une avant-garde artistique accédait à une reconnaissance internationale presque simultanée sous l’impulsion de ce marchand entreprenant et inventif.

Paul Cézanne, Le Moulin de la Couleuvre à Pontoise (détail), 1881, huile sur Toile, Berlin, Alte Nationalgalerie, Staatliche Museen zu Berlin © BPK, Berlin, dist. RMN-Grand Palais / Klaus Göken

L’exposition se terminait par l’extraordinaire exposition qu’il tint à Londres en 1905, exposant 315 œuvres, réunissant profusion et très haute qualité. Un musée formidable. Une apothéose !

En s’interrogeant sur la part prise par un marchand dans l’écriture de l’histoire d’un mouvement et la reconnaissance obtenue, l’exposition rendait compte d’une intense recherche, qui fut favorisée par le soutien des Archives Durand-Ruel, archives familiales et vivantes. Les registres étaient largement ouverts, comme les correspondances entre le marchand et ses peintres.

À ce jour, aucune manifestation ni étude d’ensemble ne lui avait encore été consacrée par aucun musée.

Le choix des tableaux était exceptionnel, et leur lecture s’agrémentait merveilleusement de la trajectoire de ce découvreur de talents qui tentait avant tout de répandre sa passion pour cette peinture auprès de toujours davantage de nouveaux collectionneurs, s’attachant de plus à ce que les plus belles œuvres... aient l’occasion in fine d’être présentées dans les plus grands musées au plus grand nombre, au public. 3/4 des tableaux présentés provenaient des États-Unis et d’autres pays étrangers.

L’autre caractéristique d’un tel événement était de mettre systématiquement en exergue les prix et les dates d’achat et de vente de chacun des tableaux présentés...

Il était amusant de constater que cette exposition se tenait au musée du Luxembourg, musée chargé en ces temps d’exposer les œuvres des peintres vivants, et qui le fit si peu et si mal...

L’événement était organisé par la RMN-Grand Palais, en partenariat avec le musée d’Orsay, et en collaboration avec la National Gallery de Londres et le Philadelphia Museum of Art.

Il était présenté à la National Gallery de Londres, du 4 mars au 31 mai 2015, puis au Philadelphia Museum of Art, du 18 juin au 13 septembre 2015.

Paul Durand-Ruel, le pari de l’impressionnisme, du 9 octobre 2014 au 8 février 2015, au musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard 75006 Paris.


***

Vous retrouvez comme chaque année dans LES GRANDES EXPOSITIONS 2016 à Paris de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2016 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2016 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musée d’Orsay, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions et musées : que faire à Paris du....

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2016 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2015, 2014, 2013, 2012.

Vous pouvez consulter quelques dizaines de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Angoulême - Arles - Avignon - Bordeaux - Dijon - Grenoble - Ile-de-France - Lens - Lille - Lyon - Marseille - Metz - Montpellier - Nantes - Nice - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen, Le Havre - Saint-Étienne - Strasbourg - Toulouse - Tours

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam, Berlin, Bâle, Bruxelles, Genève, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

André Balbo

sources : Visite, RMN-GP / musée du Luxembourg

Informations pratiques
Adresse, horaires, numéro de téléphone, liens...

lundi 6 mai 2019,    Expositions