eVous
Bientôt les vacances
Accueil Environnement Seniors Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Evénements au Musée Cernuschi > Artistes chinois à Paris, au Musée Cernuschi

Artistes chinois à Paris, au Musée Cernuschi

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions


Chang Shuhong : Portrait de Shana. Droits photographiques : © RMN (musée Guimet, Paris) / Benjamin Soligny/Raphaël Chipault. Droits patrimoniaux : Chang Shuhong © Shana Chang, Pékin

Du 9 septembre au 31 décembre 2011, le musée Cernuschi expose « 1920-1958 : de Lin Fengmian à Zao Wou-ki ».

Dès les années 1920, Paris accueille de grands artistes chinois comme Lin Fengmian, Xu Beihong, Pan Yuliang, Sanyu (Chang Yu), Zao Wou-ki (Zhao Wuji), Liu Haisu, Chang Shuhong, Hua Tianyou, Pang Xunqin, Chu Teh-chun (Zhu Dequn).

L’enseignement académique dispensé par l’Ecole des beaux-arts de Paris en marqua durablement certains, comme Xu Beihong, tandis que d’autres, inscrits dans les académies indépendantes, tel Pang Xunqin, furent sensibles plus tôt aux avant-gardes.

À cette époque, Paris était la première étape de leurs séjours européens. Ainsi Xu Beihong et Lin Fengmian furent par la suite en Allemagne, Pan Yuliang à Rome où il étudia la sculpture, et Liu Haisu commençait un vaste périple qu’il relate dans ses Notes sur l’Europe.

Cette expérience parisienne eut très certainement des répercussions sur toute une génération d’artistes chinois. D’autant que Xu Beihong et Lin Fengmian, de retour en Chine, jouèrent un rôle déterminant dans la réforme de l’enseignement des arts. Ainsi, une génération d’artistes chinois se situa au confluent des traditions culturelles chinoise et européenne voire française.

Parmi les étudiants formés par Lin Fengmian, qui allaient reprendre le chemin de la France après 1945, les noms de Zao Wou-ki (Zhao Wuji), et Chu Teh-chun (Zhu Dequn), sont désormais indissociables de la scène artistique parisienne du XXe siècle.

Le musée Cernuschi, dans le cadre de son exposition sur les artistes chinois « 1920-1958 : de Lin Fengmian à Zao Wou-ki », présente 70 peintures, 10 gravures et dessins, et 4 sculptures, datés de 1930 à 1958.

Durant cette exposition, visitez également « Seconde nature ». Au parc Monceau, une série d’œuvres plastiques contemporaines, principalement des sculptures, seront créées et resteront exposées dans le jardin, qui accueille ainsi pour la première fois une exposition d’artistes, vivant et travaillant à Paris.

Avec des œuvres de Wang Keping, de Ma Desheng, réminiscences des racines et pierres étranges souvent présentes dans le jardin et le studio du lettré chinois, Voir également les animaux nus de Chan Kai-yuen et les monstres séduisants de Ru Xiaofan qui nous interrogent sur les liens étranges tissés entre nature et culture…
L’installation de Shen Yuan, qui renouvelle le thème de la rocaille, est sans doute l’une des mises en scène les plus intéressantes sur le rapport que les villes entretiennent avec la nature. Huang Yongping, pour qui ce jardin est l’ancêtre du parc à thème, il a transposé ici les naumachies d’autrefois.

Du 9 septembre au 31 décembre 2011. Musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, 7 avenue Vélasquez 75008 Paris Ouvert tlj sauf lundi de10 à 18h. www.cernuschi.paris.fr, et parc Monceau.

André Balbo

sources : Musée Cernuschi, Ville de Paris