eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 18e > Actualités Paris 18e > Vie de quartier, Paris 18e > Vie citoyenne, Paris 18e > Biffins de la Porte Montmartre

Biffins de la Porte Montmartre

Dernière mise à jour : mardi 13 mars 2012, par Christian Frank

La mairie de Paris et la mairie du 18e arrondissement sont très préoccupées de la situation des vendeurs d’objets de récupération, les « biffins », installés Porte Montmartre, aux marges du marché aux puces. Afin de répondre à leurs besoins d’insertion et d’accès aux droits et pour réguler l’utilisation de l’espace public, une mesure expérimentale est mise en place : le « carré des biffins ».

A compter du 17 octobre, un espace de vente solidaire de 100 places marquées au sol sera organisé du samedi au lundi sous le pont de l’avenue de la Porte Montmartre pour permettre l’activité des biffins. Cet espace sera ouvert aux adhérents de la charte du « carré des biffins » de l’association. Seule la revente d’objets de récupération y sera autorisée.

C’est l’association Aurore qui a été chargée d’organiser l’occupation des places et de proposer un accompagnement social aux biffins ; le Conseil de Paris a voté le 27 septembre l’attribution d’une participation de 216.000 euros à l’association. La Ville lui a en outre versé une subvention d’équipement de 15.000 euros pour l’acquisition d’un bus qui, installé à proximité immédiate du « carré des biffins », fonctionnera comme un café social. Un travailleur social y recevra les biffins pour des entretiens individuels et effectuer un diagnostic des besoins.

Cette mesure d’accompagnement sociale innovante vise à conduire vers l’insertion ces personnes très précarisées et à étudier la faisabilité d’autres cadres pour la poursuite de leur activité de récupération et de vente (boutique de recyclage, auto entrepreneurs, marché solidaire…).

Un comité de pilotage (élus, représentants des associations de biffins, de quartier, et de commerçants et d’Aurore) et de suivi de l’action se réunira à intervalles très réguliers sur la durée de l’expérimentation, soit 12 mois, à l’issue de laquelle un premier bilan sera présenté au Conseil de Paris.

Source : Mairie 18e

Messages

  • Bonjour

    Je propose à nos chers elus de deplacer ces biffins aux porte de leurs domiciles et on verra s ils sont toujours aussi enthousiastes à les accueillir .... traverser des detritus les vendredis, samedis, dimanches et lundis. Avoir au final deux jours de tanquilllité les mardis et mercredis. La mairie qui paie 10000€ par mois la benne qui est censée ramasser ces detritus (90% des biffins sont illégaux) à l’aide de la police, mais qui déserte dès que la police est appelée pour d’autres interventions, résultats les detritus se reforment au bout de 10 minutes. Voilà à quoi sert nos impôts, fini le vote à gauche.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.