eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements au Petit Palais > Charlotte Perriand dans ses meubles, au Petit Palais

Charlotte Perriand dans ses meubles, au Petit Palais

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

L’exposition « Charlotte Perriand, de la photographie au design » offre un nouvel éclairage sur l’œuvre de Charlotte Perriand (1903-1999), révélant surtout le rôle qu’occupait la photographie dans son processus de création.

Depuis quelques années déjà, cette photographe, urbaniste, architecte et créatrice de mobilier occupe parmi les designers français une place prééminente auprès du public.

Elle se fera connaître très jeune en 1927 en présentant au Salon d’automne un « Bar sous le toit » en acier chromé et aluminium.

Quand Charlotte Perriand entre en 1928 à l’atelier de Le Corbusier et de Pierre Jeanneret, comme associée pour l’équipement mobilier (au début des meubles de rangement, des sièges et des tables), la photo est pour elle un support d’étude pour le dessin de ses meubles. Elle y trouve aussi des sources d’inspiration dans ses recherches de formes, de matériaux et d’aménagements d’espaces : passion pour les objets trouvés au gré des promenades, qui l’inspirent à donner plus de souplesse et de liberté formelle à ses créations.

Charlotte Perriand utilisera la photographie comme partie intégrante du mobilier ou de l’architecture intérieure, sous la forme de photomontages.

Le Petit Palais permet de saisir à quel point l’artiste était attentive à tout, aux êtres et aux choses, surtout les plus humbles, à son environnement naturel et social, et également une personne qui n’hésitait pas à s’engager. Il s’agissait aussi pour elle d’avoir « l’œil en éventail ».

Les créations ergonomiques de Charlotte Perriand étaient initialement destinées aux milieux modestes, aux chambres d’étudiants et aux espaces de loisirs. L’histoire a parfois de ces ironies ! Ces meubles atteignent aujourd’hui parfois des cotes insensées, intégrant les grands classiques du design vintage.

En 380 photos et 70 meubles, l’exposition propose un univers, dont des meubles lui ayant appartenu. Une partie des œuvres est présentée en résonance avec les collections permanentes du Petit Palais, dont l’accès est gratuit, et une autre dans le hall Jacqueau (accès payant).

Cette exposition a été réalisée en collaboration avec le Musée Nicéphore Niépce, le Museum für Gestaltung de Zürich et les archives Charlotte Perriand.

Petit Palais. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, jusqu’au 18 septembre. Avenue Winston Churchill 75008 Paris 01 53 43 40 00 Ouvert tous les jours, de 10 à 18h sauf lundis et jours fériés. Nocturne (hall Jacqueau) le jeudi jusqu’à 20h www.petitpalais.paris.fr Plein tarif 8€

André Balbo

sources : Le Monde, www.petitpalais.paris.fr

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.