evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 17e > Actualités Paris 17e > Vie de quartier, Paris 17e > Urbanisme, Paris 17e > Clichy-Batignolles, le grand projet urbain de Paris Nord-Ouest en (...)

Clichy-Batignolles, le grand projet urbain de Paris Nord-Ouest en images

vendredi 6 octobre 2017, par André Balbo, Benoît

Clichy-Batignolles est cet immence espace, d’une cinquantaine d’hectares, situé aux bordures de Paris porte de Clichy. Ce vaste programme urbain jouxte le périphérique, Levallois, Clichy-la-Garenne et les quartiers parisiens des Épinettes ou des Hauts de Malesherbes. Le nouveau visage du quartier commence déjà à prendre forme, avec l’aménagement du parc Martin Luther King... en attendant 2017 et les dernières livraisons de bâtiments.

LE QUARTIER EN 2012...

©EmmanuelNguyen-Ville de Paris

ET EN 2017...

© Pixium

Sur ces images, la première chose qui saute aux yeux n’est autre que le vaste espace de verdure. Le parc Martin Luther King s’étendra sur 10 hectares. Second ouvrage monumental : le futur Palais de Justice sera orné d’une cime atteignant les 200 mètres d’altitude (au maximum !). Coincé entre le boulevard Berthier (les Maréchaux) et le périphérique, il se distingue sur l’image ci-dessus (au fond) par sa tour à escaliers dressée vers le ciel. Les travaux doivent débuter lors de l’été 2013, pour une ouverture prévue courant 2017. Pour le reste, Clichy-Batignolles mêle 3.000 logements, bureaux, commerces...

L’ensemble du projet constitue un vaste éco-quartier, tranchant par ailleurs totalement avec l’architecture haussmannienne si caractéristique de Paris. Exemples de mesures écologiques : certains matériaux comme le PVC sont interdits, la collecte des déchets sera automatisée, les rejets d’eaux pluviales doivent être réduites de 50% par rapport à un projet classique et les exigences énergétiques du quartier sont supérieures à celles de la RT 2012, la réglementation thermique entrant en vigueur pour tous les bâtiments neufs à compter du 1er janvier 2013.

Maquette du quartier à la Maison du projet - Copyright JC Bardot

DERNIÈRES AVANCÉES

©Hannah Darabi-PBA

Sur l’image ci-dessus, vous découvrez le visage que la rue Cardinet arbore aujourd’hui et pour les prochaines années. Un parking
résidentiel de 600 places y est ouvert depuis décembre 2011. Par ailleurs, l’immeuble Quintessence (le bâtiment au toit en escaliers couvert de panneaux photovoltaïques) a accueilli ses premiers habitants en juillet 2012.

© H.Darabi-PBA

LE PARC

© Cyrille Weiner

Le parc Martin Luther King, qui s’étendra sur 10 hectares, est déjà partiellement ouvert au public. Enfants et promeneurs peuvent déjà profiter de près de la moitié (4,3 hectares) de la surface finale. Parcours de sport et jeux sont accessibles depuis le début de l’été 2012. Il faut en revanche attendre 2017 pour découvrir un futur lieu de restauration, de nouvelles aires de sport et des ruches écologiques !

© Cyrille Weiner

À la recherche d’informations sur les avancées du chantier ? Cliquez ici pour lire la plaquette éditée en septembre 2012 résumant les travaux en cours. Vous pouvez aussi vous rendre à la Maison du projet ou découvrir le plan interactif du quartier.


Clichy Batignolles sera LE grand projet urbain de Paris (article du 25 janvier 2011)

Par sa superficie, son programme, les exigences des constructions et de ses mixités, comme par son ambition, Clichy Batignolles va sans aucun doute être le plus grand projet urbain engagé dans la capitale.

Cet écoquartier devra répondre aux plus hautes exigences environnementales. Il est cette fois concrètement possible de travailler ici sur la ville de nos rêves et vous verrez que le nombre d’écolos siègeant au conseil d’administration souligne d’autant plus fortement la modernité environnementale d’approche de cette Zac.

Ses bâtiments respecteront les contraintes du Plan Climat. Qu’ils aient un bilan nul en CO2 sera l’un des objectifs. Il y sera instauré une collecte pneumatique des déchets, et l’on tablera pour ces immeubles sur la géothermie.

La Cité judiciaire sera vraisemblablement, c’est une demande de l’État à laquelle la Ville a adhéré, une construction de grande hauteur (jusqu’à 50 mètres), un repère visuel intégré dans la ville. La présence de la Cité judiciaire, qui regroupera le nouveau Palais de Justice et la Direction régionale de la police judiciaire, au sein de la Zac Clichy Batignolles, Porte de Clichy, a conduit, bien entendu, à modifier sensiblement le programme du projet urbain, avec une vocation publique encore plus affirmée.

Il est possible qu’il y ait dans ce projet d’autres tours, qu’elles soient d’habitation ou de bureaux, également de ce type de hauteur, « afin de diversifier le paysage urbain et d’aérer ainsi davantage nos îlots », selon François Grether, urbaniste de l’opération.

La Zac comprendra plus de 3 000 logements autour d’un parc de 10 hectares. Ces logements formeront des quartiers d’une grande mixité, et résolument pluralistes (étudiants, travailleurs, familles, personnes âgées). Ainsi, parmi les 50% de logements sociaux, ceux-ci se répartiront-ils entre les « très sociaux », les « sociaux », et les « intermédiaires », tant appréciés dans l’Ouest de Paris et dans sa banlieue Ouest pour "contourner légalement" sur le fond la loi SRU, tout en en respectant la forme. Les autres 50% seront des logements privatifs.

Quant au parc Martin Luther King, il sera l’un des plus grands de Paris, et sa paysagiste, Jacqueline Osty, l’a voulu en pleine terre, avec des étangs, qui laisseront ainsi filer au raz de l’eau les trains de la petite ceinture. Le parc sera conçu dans la continuité des parcours de la ville. On le traversera d’autant plus facilement que le tracé de ses chemins sera en continuité avec ceux des rues des quartiers avoisinants.

Depuis octobre 2010, la Société Publique Locale d’Aménagement « Paris Batignolles Aménagement », créée par la Ville et le Département de Paris, est le nouvel aménageur chargé exclusivement de conduire l’opération Clichy Batignolles.

Son Conseil d’Administration est composé de : Anne Hidalgo (Présidente), Annick Lepetit (Vice Présidente), Jean-Pierre Caffet, Pierre Mansat, Brigitte Kuster, Hervé Benessiano et pour le Département de Paris d’Isabelle Gachet, Jean-Yves Mano, Yves Contassot, et Jérôme Dubus.

Lieu de vie apportant une nouvelle population importante d’habitants, il fera aussi se déplacer un grand nombre de personnes qui viendront y travailler, se rendront à la Cité judiciaire, circuleront. L’ensemble de ces déplacements force à retracer l’offre de transports.

Cela confère une importance d’autant plus grande à l’enquête publique sur la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) du secteur Clichy-Batignolles qui débute à la mairie du XVIIe. Le public peut donner son avis jusqu’au 4 mars 2011.

Les adaptations envisagées portent notamment sur la hauteur des nouveaux bâtiments, dont la Cité judiciaire bien sûr.

Dossier disponible à la mairie où le commissaire enquêteur tiendra 5 permanences d’ici au 5 mars.

La concertation publique qui concerne le prolongement de la ligne T3 du tramway ne manque donc pas d’à propos. Car comment pouvoir répondre sur l’un de ces deux dossiers sans avoir une connaissance suffisante de l’autre ?

Concernant la ligne T3 du tramway, la concertation publique a été lancée et durera jusqu’au 17 février. Une analyse de cette phase sera effectuée et fera l’objet d’un débat, puis d’une enquête publique.

Pour que les usagers puissent exprimer suggestions, critiques et préférences, un site a été spécialement dédié... Les travaux du T3 sur la portion porte de la Chapelle / porte d’Asnières, s’étaleront de 2014 à 2017, selon les plus récentes estimations.

André Balbo

sources : Clichy Batignolles, Le Parisien, Stif

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.