eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 15e > Lieux clés Paris 15e > Parc des Expositions de la Porte de Versailles > Concours Lépine 2018 : Gagnant et résultats

Concours Lépine 2018 : Gagnant et résultats

Dernière mise à jour : jeudi 29 mars 2018, par Jean

Le premier prix du Concours Lépine 2018 sera remis lors de la Foire de Paris, le 8 mai.
L’an dernier, le prix a récompensé une balise de localisation et de signalisation de sinistres mise au point par un sapeur-pompier.

Le fameux Concours Lépine récompense chaque année des inventions au moment de la Foire de Paris (XVe). Ce concours est un tremplin, un moteur, un accélérateur, un label pour les inventions. Au fil du temps, le Concours a su faire évoluer son image de leader incontournable dans le domaine de l’innovation et a su appréhender certaines tendances en présentant des inventions dans les domaines des Energies Alternatives, des Technologies Médicales et des Bio-Technologies.

CONCOURS 2017 : Du 27 avril au 8 mai 2017, à la Foire de Paris, Pavillon 2.1 - Paris Expo Porte de Versailles. Pour cette 116ème édition, les organisateurs du concours ont attribué 250 récompenses, dont le prestigieux prix du président de la République, un vase en porcelaine de Sèvres.
Après une machine recyclant les résidus agricoles en combustibles et une application dédiée aux diabétiques, le vainqueur du Concours Lépine 2017 est Alexandre Defromont, un pompier dont la trouvaille "Eydi Technology" sert de balise de localisation facilitant l’intervention des secours lors d’un incendie ou d’un malaise.

Le tableau d’honneur du Concours Lépine 2017
- Prix du Président de la République : Alexandre Defromont, "Eydi" : Balise de localisation et signalisation aux secours
- Grand Prix du Sénat : Philippe Perreins, "SIL.P.P" - Film protecteur alimentaire pour silo d’ensilage agricole
- Prix de l’Assemblée Nationale : Jacques Bernier - Installation de production d’énergie électrique, mécanique et/ou de froid
- Grand Prix du Concours Lépine : Eric Beau, "BeauEr" - Caravane extensible x 3, habitable & meublée
- Prix du Premier Ministre / Trophée de la Manufacture de Sèvres : Canailles Dream, La Multi - Valise de puériculture 6 en 1
- Prix de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris : Pierre Régnier, Romain Savoure et Johnny Smith, "Wink" - Guidon connecté à un Smartphone qui vous accompagne dans vos déplacements et assure votre sécurité et celle de votre vélo
- 1er Prix Préfecture de Police : Dave et Clive Atkinson, "BlueProof" - Dispositif d’extinction d’incendies domestiques
- Prix Léonard de Vinci : Kessor Seang et Paul André Demurgert, "Tablabielle" - Table à deux positions (haute et basse)
- Prix du Président du Concours Lépine : Christophe Grivalliers et Béatrice Juillard, "Amplilib" - Amplificateur de son en carton sans câble ni batterie pour smartphone
- Prix du Président du Jury : Raoul Parienti, "GraalPhone" - Un bureau complet dans la poche !
- Prix du Maire de Paris : Sphere, "Sphere – Icebreaker for Event" - Application intelligente de mise en relation d’invités

En 2016, Benoît Mirambeau avait remporté le prix grâce à son application permettant un meilleur suivi du traitement pour les personnes diabétiques. Sa trouvaille s’est distinguée parmi un total de 556 inventions.

Les vainqueurs du Concours Lépine 2015 étaient Charles Herrmann, Philippe Durrhammer & Xavier Remond. Ils ont présenté un "Granulateur Mobile" permettant de transformer des matières premières agricoles (paille de maïs, sarment de vigne) en combustible. Une énergie alternative vertueuse et 50% moins chère que le combustible fossile.

Les vainqueurs du Concours Lépine 2014 étaient Jean-Louis et Jean-Claude Hecht, avec le "Pani Vending". Il s’agit d’un automate permettant la cuisson et la vente de baguettes de pain 24h/24 et 7j/7.

En 2013, Jean-Luc Vignaud, un saxophoniste de 65 ans, était lauréat du prestigieux Prix du Président de la République. Son invention de laiton - baptisée la "Ligature JLV" - permet de protéger l’anche de son instrument et d’en préserver le son. L’usage du saxophone ou de la clarinette provoque en effet une déformation naturelle qui alterne certaines notes. Mais cette mésaventure vécue par bon nombre de musiciens ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir grâce au lauréat du Concours Lépine 2013 !

En 2012, Olivier Canavese, un jeune officier de la marine marchande, était récompensé pour son Wind-Power, un dispositif d’aide à l’entrée en port des bâtiments. Wind-Power permet au capitaine d’un navire de connaître parfaitement la pression que le vent exerce sur son bâtiment et ainsi d’anticiper les manœuvres et de les accomplir avec précision, entraînant des économies et un gain de sécurité.

En 2010, le "Top-braille" était choisi à l’unanimité lors du concours Lépine de la Foire de Paris. Raoul Parienti, ancien professeur de mathématiques et ingénieur de formation, a inventé un appareil de poche permettant la lecture instantanée en braille ou en vocal de n’importe quel texte imprimé.
A partir de tout document écrit, le boîtier à lecture optique du Top-braille retranscrit un texte en braille grâce à des picots qui surgissent au fur et à mesure de la lecture. Il est également doté d’une fonction audio pour transformer le texte en son.

En 2009, c’est également un appareil destiné avant tout aux aveugles et mal voyants, qui a remporté le concours Lépine. Easymetros, le plan de métro qui parle, un appareil de la taille d’un téléphone portable informe vocalement de l’itinéraire et du temps de trajet dans le métro.


Qui était l’inventeur du concours Lépine ?
Le préfet de police Louis Lépine est entré dans l’histoire non seulement grâce à sa longévité exceptionnelle à la tête de l’administration de la police parisienne – 18 ans au total, de 1893 à 1897 puis de 1899 à 1913 – mais aussi en raison des nombreuses avancées dont il fit bénéficier l’ensemble des administrés de ce qui était, à l’époque, le département de la Seine.
Soucieux de moderniser les services de police, il s’attaqua aux conditions de circulation et de stationnement dans Paris en plaçant aux carrefours des agents équipés de sifflets et de bâtons blancs et créa trois brigades spécialisées : la brigade cycliste (les fameuses hirondelles), la brigade cynophile et la brigade fluviale, toujours en activité. Il est également à l’origine de la création du service des objets trouvés, de l’ouverture du musée des collections historiques de la préfecture de police, en 1909, et, enfin, ce qui rendra son nom populaire depuis un siècle, de l’instauration du concours qui porte son nom.

Initialement, le concours Lépine récompensait d’un prix de 100 francs un petit fabricant de jeux et jouets, de quincaillerie, d’articles d’ameublement, de ménage, de sport, de mécanique, de T.S.F, de photographie, etc. Il était destiné à sortir les petits fabricants parisiens du marasme économique ambiant.
Aujourd’hui, ce concours d’inventions est ouvert à tous, à condition qu’un titre de propriété intellectuelle ou industrielle soit déposé. Son objectif est de récompenser une invention originale. De nombreuses inventions fort utiles ont été primées, telles que le stylo à bille en 1919, le moteur à deux temps en 1910, la machine à laver le linge en 1918, les verres de contact en 1948...

Adresse

Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.