eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 10e > Actualités Paris 10e > Vie de quartier, Paris 10e > Vie citoyenne, Paris 10e > Délinquance dans le 10e à Paris : lancez le débat !

Délinquance dans le 10e à Paris : lancez le débat !

Dernière mise à jour : lundi 29 juillet 2019, par Benoît

Attention exercice périlleux ! Nous ouvrons un forum dédié aux questions d’insécurité dans le 10e. À vous de l’utiliser pour échanger entre riverains...

Un symbole du 10e !LA SITUATION DANS L’ARRONDISSEMENT. Une vie paisible comme l’eau du canal Saint-Martin ? Pour trouver des données locales, il faut se plonger dans le contrat de sécurité de l’arrondissement, publié en juillet 2010... Diagnostic ? De 2001 à 2009, les faits de délinquance ont diminué (-13,70%), mais pas de manière aussi importante que sur le tout Paris (-24,92%). En revanche, sur cette même période, la délinquance de proximité (vols à main armée, vols violents, cambriolages, dégradations...) a chuté de moitié, comme sur l’ensemble de la capitale. Seule augmentation à signaler : les vols de deux-roues (305 en 2009 contre 260 en 2001). Plus mauvaise nouvelle : les services de police ont constaté une nette augmentation de l’usage et du trafic de stupéfiants.

À noter : le maire de Paris Bertrand Delanoë tient un compte-rendu de mandat sur le thème de la sécurité à Paris le mercredi 12 décembre 2012 à la mairie du 10e. Toutes les infos par ici.

LE DÉBAT. Quels sont les quartiers où la police devrait cibler son action dans le 10e ? Les forces de l’ordre sont-elles suffisamment présentes ? À vous la parole dans l’espace commentaires ci-dessous...

AVERTISSEMENT. Les propos irrespectueux ne seront pas tolérés sur ce forum. Tout commentaire abusif sera supprimé !

Retrouvez ici notre espace questions-réponses dédié à la sécurité dans le tout Paris. Vous posez vos questions, nous cherchons un expert pour vous répondre.

Vous pouvez également vous rendre sur la page du Commissariat Central de Police du 10e Arrondissement.

Messages

  • 2017. Ça c’est agravé.
    Je vis dans ce quartier depuis plus de 10 ans.
    Église saint-vincent de Paul, aux clochards, s’ajoutent les crapules qui guettent les bobos égarés, les drogués, et les rats, en pagaille.
    Dans les rues aux alentours de la Gare du Nord, personnes ne veut louer les commerces. resultat : les coiffeurs afros virés du Faubourg saint-Denis s’installent, amenant une nuisance sonore continue, de l’urines partout et les déchets de ceux qui s’alcoolisent devant.
    La salle de shoot a amenée encore plus de toxicomanes : on trouve maintenant des seringues au pied des arbres. Ils déambulent au dela de la rue Maubeuge maintenant...
    Les services de Propreté ne font pas leur boulot. Ça fait des années que je vois leur manège. Ils promenent leur poubelle toujours vides, discutant entre eux, alors que les déchets jonchent le sols. C’est un scandal.
    Vendeurs de téléphone volés de la gare a Barbes... Voleurs qui suivent les touristes de Barbes a la Gare...
    Roumaines qui volent maintenant a la tire, leurs hommes aux gueules patibulaires, jamais bien loins, fomentant quelques coups.
    Clochards et paumés en nombre de plus en plus croissant a la Gare du Nord... Urinant partout malgrés les urinoirs.
    Stupidité invraisemblable de la mairie concernant la voirie, l’accès des taxis, engendrant bouchons et claxons constants, bloquant les ambulances sirènes hurlantes...
    Rien n’a été fait.
    Je n’ai aucun respect pour Rémi Feraud. Il a été nul.

  • J’ai été récemment sensibilisé au dispositif TRANQUILLITE-VACANCES que j’ai trouvé sécurisant et pratique et qui me semblait allait dans le sens de la lutte contre l’insécurité dans le quartier. Ce faisant, j’ai rempli le document pour faire connaître mes dates de vacances auprès du commissariat du 10ème arrondissement et faire ainsi connaître mes dates de vacances pour que mon appartement soit surveillé. Ne sachant pas où déposer le formulaire téléchargé sur internet, j’ai contacté par téléphone le commissariat central du 10ème arrondissement où j’ai été fort bien et très aimablement reçu. Mon interlocutrice m’a fait savoir que si mon immeuble est équipé d’un VIGIC, la surveillance n’est pas assurée par les forces de police car l’accès à l’immeuble est difficile. En conséquence, mon appartement ne pourra pas être surveillé pendant mon absence, pire encore, les potentiels cambrioleurs, qui doivent détenir cette information, sauront que venir dans mon immeuble ne pose pas de problème puisque la police ne peut pas y accéder. A la différence de cette dernière, je pense que les cambrioleurs ne s’arrêteront pas au VIGIC et sauront facilement accéder à mon appartement s’ils en éprouvent le désir.
    Si j’ai conscience du bien-fondé de la réponse qui m’a été faite et que je comprends que rentrer dans les immeubles en devant sonner chez les habitants et un problème, je suis néanmoins surpris et déçu de ne pas pouvoir profiter, comme tout citoyen du quartier, de la même protection pour une simple (mais encore une fois entendable) raison technique.
    Au final, cette action qui devait me tranquilliser durant mon absence augmente mon niveau d’inquiétude car tout cambrioleur potentiel sait que mon appartement ne bénéficie pas de la protection policière !

  • Et on veut installer des salles de shoot...
    Dans ma rue cela deal en toute impunité héroïne et cocaïne - rien n’est fait.
    La drogue reste le fléau de ce quartier, je ne suis pas pour le tout répressif mais pour un accompagnement au sevrage plutôt que l’ouverture des vannes... Il faut éviter d’enrichir ces mafias.

    On a fait des Halles une zone, quand les anglais ont fait Covent Garden. 30 ans après on essaye de rectifier le tir...

    Quand fera-t-on à la gare du Nord ce qui a été fait à St Pancras ? Dans 50 ans ?

  • "Plus mauvaise nouvelle : les services de police ont constaté une nette augmentation de l’usage et du trafic de stupéfiants..."

    Je suis ok avec ce constat, malheureusement... Je rajouterai sur le haut du faubourg st martin, à l’arrivée sur Stalingrad. Dommage car le lieu est de plus en plus joli pour des promenades ou les activités culturelles.

  • Bonne question.

    Où les forces de police devraient cibler leur action ?
    Naturellement autour de la Gare du Nord où l’on trouve dans les rues sales (un nettoyage par semaine, aux dires de la Mairie) des dealers, des drogués, de la prostitution de mineurs, des vols, de l’ivresse sur la voie publique, des épiciers qui vendent des boissons alcoolisées après 22h.

    Naturellement dans la rue du Fg St. Denis et le Boulevard de Strasbourg, lieu de mono-activité coiffure-onglerie avec leurs produits toxiques qui exhalent leur parfum non seulement dans la rue mais dans les appartements au-dessus, qui laissent trainer les cheveux sur le trottoir et provoquent des attroupements devant leurs magasins au détriment du passage des piétons et sont alimentés par des rabatteurs qui exhortent les femmes sortant du métro.

    Naturellement dans le square au pied de l’église Saint-Vincent-de-Paul dans lequel des ivrognes boivent sans vergogne à la bouteille de la bière, se droguent, urinent sans vergogne devant les enfants que les parents emmènent jouer au square.