eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Concerts & tournées > Editors en concert en France

Editors en concert en France

Dernière mise à jour : mercredi 31 janvier 2018, par Jean

Groupe de rock indépendant britannique originaire de Birmingham, Editors se compose de Tom Smith (chant et guitare), Chris Urbanowicz (guitare), Russ Leetch (basse) et Ed Lay (batterie). Avant de signer en maison de disques en 2004, la formation s’est successivement appelée Pride puis Snowfield. La voix caverneuse de leur leader, leurs mélodies martiales, leurs riffs de guitare incisifs ainsi que leur univers froid ont valu aux quatre Anglais d’être assimilés au mouvement de la "new new wave" initiée par des groupes américains comme Interpol.

Le premier single d’Editors, Bullets, sort en édition limitée à 500 exemplaires le 24 janvier 2005. Très vite, il est soutenu et diffusé au Royaume-Uni. Leur premier album The Back Room sort dès l’été suivant et obtient un succès critique immédiat. Suivront An End Has A Start (2007) et In This Light and On This Evening (2009).
En France, le groupe a fait quelques apparitions, notamment lors de la première partie de Bloc Party, de Franz Ferdinand, au festival des Vieilles Charrues 2006 ou encore à Art Rock 2008 à Saint-Brieuc.

In This Light and On This Evening est le troisième album studio de Editors. Après The Back Room (2005) et An End Has A Start (2007), le quatuor y livre une musique sombre et torturée, marquant un réel tournant. Car loin de chercher à reproduire le son de leurs précédents opus, les quatre Britanniques font ici la part belle aux machines et synthétiseurs, jouant avec les samples industriels et les sonorités futuristes.
A l’occasion de la sortie de cet opus en octobre 2009, le groupe est en concert en France. La tournée passe par Lyon, Ramonville puis par le Bataclan, à Paris, le 14 décembre 2009.

Le quatrième effort de la bande de Birmingham parait le 1er juillet 2013. Produit par Flood, The Weight Of Your Love a été enregistré sans le guitariste Chris Urbanowicz, qui a quitté le groupe au printemps 2012 pour des raisons de "direction musicale". "C’est très excitant de travailler au sein de ce trio, ce noyau dur, déclaraient-ils alors.
Introduit par l’extrait A Ton Of Love, The Weight Of Your Love est également promu en live. Après la Pologne, Editors annoncent leur venue en France : ils se produisent le 17 mars 2014 à la Cigale, à Paris.

L’année suivante, une nouvelle tournée européenne est mise sur pied. Le groupe fera alors escale à plusieurs reprises en France (Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Strasbourg...) et fera un passage au Trianon le 28 octobre 2015. Les spectateurs pourront y entendre des titres extraits du nouvel album, In Dream, à paraitre le 2 octobre 2015. C’est le deuxième album d’Editors enregistré avec les "nouveaux" membres Justin Lockey et Elliot Williams, leur présence étendant les frontières géographiques du groupe jusqu’au nord-est (Lockey) et au nord-ouest (Williams). C’est aussi le premier album d’Editors sur lequel on trouve une chanteuse invitée. À bien des égards, pourtant, c’est le véritable premier album de la nouvelle formation, après le retour au rock à guitare de The Weight Of Your Love en 2013. Imprégné de synthés atmosphériques, de beats dub et dance, ce nouveau disque conserve tout l’amour pour Vangelis, la Nu-Beat belge et les expérimentations eighties. Mais il y ajoute une grande variété d’atmosphères, issues des mondes de l’ambient et du néoclassique, ainsi que, dans un style très Editors, des sensibilités pop de toutes sortes, des sons nouveaux et anciens de l’explosion pop anglaise des années 1980 jusqu’aux mondes hip-hop de The Weeknd.

Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.