Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Francis Cabrel > Francis Cabrel : La biographie

Francis Cabrel : La biographie

Dernière mise à jour : dimanche 14 juin 2015, par Jean

Francis Cabrel, né le 23 novembre 1953 à Astaffort, est un auteur, compositeur, interprète français vivant dans la région d’Agen, marié et père de trois filles : Manon, Aurélie et Thiu. Futur conseiller municipal d’Astaffort, dont il deviendra parrain des fameuses Rencontres (stages d’écriture, pépinières de nouveaux talents), il publie son premier album en 1977, Les murs de poussières. Le succès et la reconnaissance sont immédiats grâce notamment au tube Petite Marie, et ne le quitteront plus tout au long de son exemplaire carrière.

Suivront pas moins de onze albums studios, dont trois à cheval sur les décennies 90 et 2000, Samedi soir sur la Terre, Hors-saison et Des roses et des orties qui battront ses propres records de ventes, approchant chacun le million d’exemplaires vendus. D’albums en albums, il ouvrira son inspiration au monde, dénoncera avec force le racisme, les atteintes à la dignité humaine, sans tomber dans un didactisme pesant et s’imposera comme une des références de la chanson française.

Il recevra en 1990 la Victoire de la Musique de l’“Artiste masculin de l’année”.

Parmi ses plus grands succès : Je l’aime à mourir, L’encre de tes yeux, Encore et encore, Je pense encore à toi, Répondez-moi, Il faudra leur dire, C’est écrit, Sarbacane, Tout le monde y pense, Je t’aimais je t’aime et je t’aimerai, La cabane du pêcheur, La corrida, Hors-saison, La robe et l’échelle...

En 2006, il fait partie des artistes créateur du spectacle musical Le soldat rose, interprétant le gardien de nuit.

Puis en avril 2008, le dernier album des années 2000 de notre poète moderne, Des roses et des orties, contient de magnifiques chansons empreintes de poésie, adaptant également en français trois morceaux de blues : Elle m’appartient de Bob Dylan (tout comme une autre adaptation de son maître également dans le précédent disque, en 2004), mais aussi dans le Bayou de John Fogerty pour Creedence Clearwater Revival, et Madame n’aime pas de JJ Cale.