.evous
> > > > >

Gabrielle, 3 ans exclue de l’UGC des Halles pour un texte de 1927 !

Nous avons déjà raconté cette exclusion, mais le contexte du texte, richement mis en valeur par le Canard Enchaîné mérite de lui accorder une petite minute supplémentaire d’attention.

Après que Gabrielle, 3 ans, ait été sortie, avec 3 familles de l’UGC des Halles (le cinéma d’Europe le plus fréquenté) par la maréchaussée pour le respect de la loi, la Préfecture de Police a recherché le texte original qui précise le délit.

A ainsi put être exhumée une « ordonnance concernant les théâtres, music halls, concerts, bals, cinémas et autres spectacles et divertissements publics » pondue le 1er janvier 1927 par le fringant Alfred Morain, préfet de police à paris à l’époque.

Pas de loi donc, juste un texte réglementaire réservé aux Parigots, qui fleure bon le bec de gaz et le crottin. L’ordonnance est donc toujours en vigueur et UGC applique l’article 198 à la lettre : « L’entrée (…) est interdite aux enfants de moins de 3 ans. » Le reste du texte est assez savoureux.

Article 137 : étant donné les risques d’incendie, « l’opérateur et son aide devront disposer (dans leur cabine de projection) de trois siphons d’eau de Seltz ». Et d’une pompe à manivelle ?

Article 214 : « L’heure extrême de clôture des représentations est fixée à minuit, en tout temps, sauf autorisation spéciale. » Couvre-feu !

Qu’une spectatrice défaille et un médecin « présent depuis le commencement jusqu’à la fin de toutes les représentations » devra lui donner les sels.

Et on ne parle pas de l’article 175, qui impose d’établir « les écuries dans des locaux séparés ». De quoi se faire tout un cinéma.

André Balbo

Source : Le Canard Enchaîné

Mots-clés