.evous
> >

Google rend hommage à François Truffaut

Trois "doodles" proposés par Google à l’occasion du 80e anniversaire de François Truffaut

Ce 6 février, l’internaute qui se connectait à Google se trouvait accueilli par l’intrigante image d’une silhouette noire, de dos, face à la mer.
L’image suivante, en noir et blanc encore, de trois personnages courant sur un pont métallique, pouvait davantage aider à découvrir ce dont il était question.
La troisième, en couleur, plus mystérieuse, nous propulsait sur une scène de théâtre.
Les 400 coups, Jules et Jim, Le Dernier Métro, trois films de François Truffaut auquel Google rendait ainsi hommage à l’occasion du 80e anniversaire de la naissance du réalisateur français.
_
Reconnaissance internationale légitime (en effet, cette animation Google surgit pour de très nombreuses versions du moteur de recherche à travers le monde), pour un des cinéastes français les plus connus à l’étranger et aux Etats-Unis. Il y reçut un Oscar en 1974 pour la Nuit américaine et on se souvient de son rôle de scientifique spécialiste des extra-terrestres dans Rencontres du Troisième Type de Steven Spielberg (1978).
Mais c’est sans doute à François Truffaut comme critique que le cinéma américain demeure le plus redevable, lorsqu’il forgea, avec ses collègues des Cahiers du Cinéma, l’idée d’une « politique des auteurs » qui consistait à considérer les films hollywoodiens comme des oeuvres à part entière et non seulement comme un divertissement pour les masse.

Ces « doodles » (nom de ces animations graphiques de Google) truffaldiens comme un hommage de l’industrie culturelle reconnaissante ?
En tout cas, l’occasion de se souvenir d’un grand cinéaste et critique et de courir revoir le film de lui que vous avez préféré (et, avec Truffaut, ce n’est jamais le même d’une personne à l’autre : faites le test, vous verrez...)