eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements au Jeu de Paume > Archives. L’œuvre de la photographe Laure Albin Guillot, au Jeu de (...)

Archives. L’œuvre de la photographe Laure Albin Guillot, au Jeu de Paume

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Le musée du Jeu de Paume présente du 26 février au 12 mai 2013 une importante exposition consacrée à l’œuvre de la photographe française Laure Albin Guillot (Paris, 1879–1962).

200 épreuves, des livres originaux, des magazines, des documents d’époque issus de collections privées et publiques (la Parisienne de Photographie, le Musée national d’Art moderne, la Bibliothèque nationale de France, le musée Nicéphore Niépce de Chalon/Saône, le musée français de la Photographie de Bièvres), sont exceptionnellement réunis pour cette occasion.

Une grande partie des tirages originaux et des documents exposés provient des collections de l’agence Roger-Viollet, qui fit l’acquisition du fonds d’atelier Laure Albin Guillot, en 1964.

Illustration pour le Narcisse de Paul Valéry 1936 Laure Albin Guillot Collection particulière, Paris. © Laure Albin Guillot / Roger-Viollet

Ce fonds, aujourd’hui propriété de la Ville de Paris, a été récemment rendu accessible après un long travail d’inventaire. Composé de 52 000 négatifs et de 20 000 épreuves, il a permis de questionner l’œuvre et la place que cette grande dame occupe dans l’histoire de la photographie.

Alors que la photo de Laure Albin Guillot est l’une des plus en vogue dans l’entre-deux-guerres, sa personnalité reste aujourd’hui une énigme car peu d’études se sont penchées sur l’ensemble de son travail. Pourtant, ses premières œuvres apparaissent dans les salons et les publications dès le début des années 1920.

Étude de nu vers 1935 Laure Albin Guillot Collections Roger-Viollet / Parisienne de Photographie. © Laure Albin Guillot / Roger-Viollet

Plus tard, dans les années 1930 et 1940, Laure Albin Guillot, artiste, professionnelle et figure institutionnelle, tient une place prépondérante sur la scène photographique française. Indépendante, elle aborde aussi bien le portrait, le nu, le paysage, la nature morte que, dans une moindre mesure, le reportage.

Technicienne hors pair, photographe dans son temps, elle utilise les nouveaux modes de diffusion de l’image, et fournit, à la presse comme à l’édition, illustrations et créations publicitaires.

Elle est notamment l’une des premières en France à envisager l’application décorative de la photographie par ses recherches formelles avec l’infiniment petit. Avec la photomicrographie, qu’elle renomme « micrographie », Laure Albin Guillot offre ainsi de nouvelles perspectives créatrices combinant science et arts plastiques.

À la fois membre de la Société des artistes décorateurs, de la Société Française de Photographie, directrice des archives photographiques de la Direction générale des Beaux-Arts (ancienne appellation du ministère de la Culture) et premier conservateur de la Cinémathèque nationale, présidente de l’Union Féminine des Carrières Libérales, elle apparaît comme l’une des personnalités les plus actives et les plus conscientes des enjeux photographiques et culturels de son époque.

L’exposition de Laure Albin Guillot, organisée en quatre sections, permet de mieux connaître quatre facettes de ses talents :
- son art du portrait et du nu, très inspiré de la statuaire classique,
- son rôle actif dans le domaine de la publicité,
- son œuvre imprimée
- et enfin un ensemble conséquent de ses “micrographies décoratives”, stupéfiantes photographies de préparations microscopiques qui firent sa renommée en 1931.

Les commissaires de l’exposition sont Delphine Desveaux, directrice des collections Roger-Viollet, à la Parisienne de Photographie, et Michaël Houlette, commissaire et coordinateur d’expositions au Jeu de Paume.

Laure Albin Guillot (1879–1962), l’enjeu classique, du 26 février au 12 mai 2013 au Jeu de Paume, 1 place de la Concorde 75008 Paris. Métro Concorde. Mardi de 11 à 21h. Du mercredi au dimanche de 11 à 19h. Fermeture le lundi, y compris les jours fériés. 01 47 03 12 50.

Vous retrouverez dans les articles 2012 à Paris : les grandes expositions de A à Z et 2013 à Paris : les grandes expositions de A à Z » les différentes expositions 2012 et celles de 2013 déjà annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans les articles Calendrier 2012 des grandes expositions à Paris, et Calendrier 2013 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : "LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du...".

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous avons établi notre sélection, pour Paris, des MEILLEURS CATALOGUES des expositions 2012, en vous indiquant en plus les nominés, et les primés au Prix CatalPa 2012 pour les catalogues d’expositions de Paris.

Nous procéderons de la même manière en 2013, avec PARIS 2013 : les meilleurs catalogues d’expositions de Paris.

André Balbo

sources : visite, Jeu de Paume, Delphine Desveaux, Michaël Houlette

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.