.evous
> > > > > >

Ground Zero, disquaire indépendant


Aujourd’hui, un disquaire indépendant, c’est un peu comme le petit village gaulois en Armorique. Sauf que l’envahisseur romain est symbolisé par la Fnac ou Virgin. Depuis son ouverture, fin 2004, le disquaire Ground Zero résiste vaille que vaille contre la crise du disque, le téléchargement illégal et les grandes enseignes de distribution de produits culturels. Spécialisé dans le rock indépendant, Ground Zero propose près de 6000 références, CD ou vinyles.

Pour survivre dans le monde du disque, il n’y a pas vraiment de potion magique mais Franck, responsable à Ground Zero, nous dévoile un peu sa méthode : "Au niveau des prix, on essaye de s’aligner sur la grande distribution, voire d’être moins cher. D’ailleurs nos vinyles seront toujours moins chers qu’à la Fnac".

Le vinyle, considéré comme le support le plus noble par les musicophiles, bénéficie actuellement d’un retour en grâce. "On espère juste que ce ne soit pas un simple effet de mode", confie Franck. Quoiqu’il en soit, la galette noire reste un bon fond de commerce pour les disquaires indépendants. On peut d’ailleurs, à Ground Zero, écouter les vinyles sur les platines du magasin - chose impossible à la Fnac ou à Virgin - afin de mieux découvrir les nouveautés. De plus, les vendeurs de Ground Zero ont écouté tous leurs disques pour pouvoir prodiguer aux clients des conseils avisés et personnalisés.

"En France, les gens ont perdu l’habitude d’aller chez les disquaires. Je ne comprends pas qu’à Paris il n’y ait pas cette culture du disquaire, comparé à des villes comme Londres, Berlin ou même Barcelone où il y a une rue avec que des disquaires", explique Franck.

Ground Zero, qui marche de mieux en mieux, peut compter sur une clientèle extrêmement fidèle et surtout sur ce que Franck appelle les "clients militants : ceux qui préfèrent donner 10€ à leur disquaire plutôt qu’aux actionnaires de la Fnac".

Le petit village gaulois de Ground Zero a encore de beaux jours devant lui et nous souhaitons qu’il en soit toujours ainsi.

Site internet : www.groundzero.fr

23 rue Sainte-Marthe, 75010 Paris

Adresse

Ouvert du mardi au vendredi, de 12h à 20h et le samedi de 11h à 20h

Horaires

Mots-clés