evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Musique > Artistes > No Doubt > Gwen Stefani : Son nouvel album solo

Gwen Stefani : Son nouvel album solo

vendredi 22 septembre 2017, par Jean

Gwen Stefani revient en solo. Ses fans attendaient de pied ferme le prochain album de la chanteuse de No Doubt, celui qui succèderait aux très bons Love. Angel. Music. Baby. (2004) et The Sweet Escape (2006). Il parait en mars 2016, intitulé This Is What the Truth Feels Like...

En 1992, le groupe No Doubt fondé par le défunt frère de Gwen Stefani décroche un contrat avec le label Interscope et lance un premier album éponyme. Le disque n’obtient pas le succès escompté mais la roue finit par tourner en 1995 avec le troisième opus, Tragic Kingdom. Le groupe atteint alors les cimes des charts US et mondiaux avec les smash hits Don’t Speak, Just A Girl, Sunday Morning ou Spiderweb. L’album suivant, Return Of Saturn, remporte également un franc succès, porté par les singles Simple Kind Of Life et Ex-Girlfriend.
En 2001, Gwen signe le tube Let Me Blow Ya Mind, en duo avec la rappeuse Eve. Quelques mois plus tard, le cinquième opus du groupe Rock Steady sort et surprend par ses sonorités oscillant entre ska et new wave. En 2003, la compilation The Singles reprend les plus grands hits de No Doubt et inclut une très habile reprise du It’s My Life de Talk Talk.

2004 est l’année du grand saut pour Gwen. Love.Angel.Music.Baby, son premier album solo, est mis en vente en novembre. Dès le premier extrait, What You Waiting For ?, c’est un carton. Les singles se multiplient et les récompenses pleuvent sur la chanteuse. Véritable événement lors de sa sortie, l’opus a été une des plus grosses ventes de 2005 avec plus de 7 millions d’exemplaires écoulés dans le monde, dont près de 200 000 en France. Un succès porté par les tubes What You Waiting For ?, Rich Girl (en duo avec la rappeuse Eve), Hollaback Girl et la ballade Cool. Suite à ce carton, l’ex-voix du groupe No Doubt a entamé une tournée triomphale, donné naissance à un petit Kingston et débuté l’enregistrement de son second opus.


A peine un an plus tard parait The Sweet Escape (2006), son second opus solo. Là encore, c’est un triomphe. Les médias apprécient les productions léchées de Pharrell Williams et le public en redemande, malgré le déstabilisant premier single Wind It Up, qui sample la musique du film La Mélodie du bonheur.
L’excentrique chanteuse platine nous replonge dans son monde imaginaire et coloré en s’entourant de collaborateurs triés sur le volet. A la production, on trouve Akon, The Neptunes, Tony Kanal (de No Doubt) ou encore Nellee Hooper (Madonna, Björk…). Pour la co-écriture des textes, Gwen a travaillé avec Linda Perry (Kylie Minogue, Christina Aguilera, Pink…), Pharrell Williams et Time Rice-Oxley (de Kean).
Se voulant dans la continuité de L.A.M.B., ce disque ne révolutionne pas le genre. Mais d’entrée de jeu, le single Wind It Up désarçonne et a le mérite de surprendre par des sonorités inattendues. On retiendra également les compositions de Pharrell dont la patte est reconnaissable par ses arrangements minimalistes et ses bidouillages toujours inventifs, le très pop The Sweet Escape et une ballade magnifique : Early Winter.
Ce deuxième album, quoique inégal, est une réussite. Il enfonce encore un peu plus le clou et impose Gwen Stefani comme une artiste pop de premier rang. On en viendrait même à espérer qu’elle n’ait pas l’idée de rejoindre le groupe de ses débuts !


Pour la première fois, Gwen vient se produire en concert en France. Elle est alors sur la scène de Paris-Bercy le 17 septembre 2007 à l’occasion du Sweet Escape Tour. L’artiste y reprend tous les plus grands titres de son dernier album, mais aussi les tubes qui ont propulsé sa carrière solo, Hollaback Girl, Rich Girl, What You Waiting For...

A la suite d’un come-back opéré au sein de No Doubt avec la sortie du décevant Push and Shove (2012), Gwen Stefani envisage enfin de relancer sa carrière solo. C’est en tous cas ce que Pharrell Williams a laissé entendre le 12 avril 2014, lors d’une prestation au cours de laquelle la chanteuse faisait une apparition surprise. "Elle est sur le point de revenir dans l’industrie musicale", a alors lancé le producteur... Quelques jours plus tard, on apprend que Gwen prend la relève de Christina Aguilera, enceinte, au sein du jury américain de l’émission The Voice.
Son troisième album solo - intitulé This Is What the Truth Feels Like... - est sorti le 18 mars 2016. Un premier extrait intitulé Baby Don’t Lie a été proposé le 19 octobre 2014. Il a été écrit par Ryan Tedder (OneRepublic) et produit par Benny Blanco. Si on y retrouve bien la ballade Used To Love You (évocation de la fin de son mariage avec Gavin Rossdale), les titres Spark The Fire (signé Pharrell) et Start a War (signé Sia) ne figurent finalement pas au dos du CD. Pour le single Make Me Like You, Gwen innove en tournant son clip en direct sur le plateau des Grammy Awards, le 15 février 2016, durant une page de pub.

Gwen a donné son premier concert solo en six ans le 7 février 2015 à Los Angeles. "C’est toujours super de se produire sur scène, a-t-elle confié à Today. C’est toujours une surprise pour moi d’intéresser les gens. Je viens de commencer à relire les paroles de mes vieilles chansons... j’ai toujours du mal à mémoriser les paroles !" La tournée solo suivante est désormais prévue : de juillet à octobre, Gwen parcourt le nord de l’Amérique, avec la rappeuse Eve en première partie de ses spectacles.
Le 6 octobre 2017, la chanteuse sort l’album de Noël You Make It Feel Like Christmas. Ce disque est le fruit d’une collaboration avec son mari, la star de country Blake Shelton. Il contient notamment les standards Jingle Bells, Let It Snow, White Christmas, Santa Baby et Silent Night.

Pour découvrir les albums les plus vendus de 2015, cliquez ici ! Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.