Paris eVous
Accueil La semaine Sortir à Paris Pour enfants Musées Visiter Paris Fooding Shopping Loisirs Sports A la parisienne Pratique

Accueil > Paris > Vivre à Paris > Politique, Paris > Elections 2012 à Paris > Présidentielle 2012 à Paris > Halal en Ile-de-France : Marine Le Pen dit-elle vrai ?

Halal en Ile-de-France : Marine Le Pen dit-elle vrai ?

Dernière mise à jour : samedi 15 décembre 2018, par Benoît

La candidate du Front national à l’élection présidentielle a réussi à déclencher la polémique en affirmant que la viande distribuée en Ile-de-France est "exclusivement" halal. Vrai ou faux ? Réactions et éléments de réponse.

Une boucherie à ParisL’émission Mots croisés, hier soir sur France 2, a débuté d’une manière bien surprenante. Le présentateur Yves Calvi a commencé par avouer qu’il ne s’attendait pas à lancer un débat sur la viande halal lors de cette campagne présidentielle. Mais il s’est senti obligé d’ouvrir son émission par ce thème vu l’ampleur de la polémique lancée par Marine Le Pen...

Qu’a-t-elle déclaré ? Dimanche, à Lille, la leader frontiste a affirmé que la viande "distribuée en Ile-de-France" était "exclusivement" halal, sans que les consommateurs ne soient au courant, et que "tous les abattoirs d’Ile-de-France vendent du halal, sans exception". Des accusations qu’elle a réitéré ce matin sur France Inter : "100% de la viande abattue en Ile-de-France est halal, 100% de la viande distribuée est suspecte d’avoir été abattue selon un rituel religieux, et moi, je ne suis pas de cette religion."

Sur le plateau de Mots croisés, donc, hier soir, le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, a nié l’ensemble de ces affirmations, précisant notamment : "220.000 tonnes de viande sont consommées chaque année en Ile-de-France et viennent, très majoritairement, à 95%, d’abattoirs de province." Les boucheries parisiennes et franciliennes s’approvisionnent en effet majoritairement au marché de Rungis, où les produits proviennent de l’ensemble de l’Hexagone. S’il a confirmé par ailleurs que sur les 4 abattoirs de mammifères franciliens, 3 font de la viande halal, il a souligné qu’il ne s’agissait nullement d’une production exclusive. Enfin, le 4ème abattoir en question produit... de la viande de porc, ce que n’a pas infirmé le porte-parole du FN présent sur le plateau de France 2 hier soir.

Le ministre de l’Agriculture a enfin admis lors de l’émission Mots croisés des dérives constatées dans certains abattoirs tout en précisant qu’un décret a été adopté permettant de remettre "davantage d’ordre dans l’abattage rituel en France, avec un régime d’autorisation préalable, avec une formation des sacrificateurs, et des contrôles sanitaires plus stricts". Dernier chiffre : selon le gouvernement, seuls 2,5% de la viande vendue en France est casher ou halal. Les autres participants au débat, lors de l’émission Mots croisés, se sont aussi accordés pour critiquer une "politique du bouc-émissaire" pratiquée par le Front national.

Hors des débats politiques, que disent les professionnels ? "Prétendre qu’en Ile-de-France on mange halal, c’est totalement absurde", a ainsi lancé à l’AFP Pierre Halliez, directeur général du Syndicat des entreprises françaises des viandes (Sniv-Sncp). Il s’explique : "Les tonnages abattus en Ile-de-France sont minimes", cette viande halal fournissant selon lui "de manière extrêmement minoritaire, voire insignifiante" les enseignes de distribution de la région parisienne. Confirmant les dires du ministre de l’Agriculture. Des déclarations suffisantes pour éteindre la polémique ? Pas sûr. Ce matin, Nicolas Sarkozy a fait une visite surprise à Rungis, relançant ainsi immédiatement l’emballement médiatique.

Mettez en avant votre événement sur www.evous.fr !