eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Guide Paris 8e > Vie Pratique, Paris 8e > Services Publics, Paris 8e > Hôtel de Beauveau - Ministère de l’Intérieur

Hôtel de Beauveau - Ministère de l’Intérieur

Dernière mise à jour : mardi 18 novembre 2014, par Adele, Flavien

De même que "l’Elysée" est synonyme de Présidence de la République, "place Beauvau" fait spontanément penser à ministère de l’Intérieur.

Pourtant, bien qu’âgé de deux cents ans environ, l’hôtel de Beauvau n’est le siège du ministère que depuis un peu plus d’un siècle.

Le ministère

Le ministère de l’intérieur assure sur tout le territoire le maintien et la cohésion des institutions du pays.
Le ministère de l’intérieur, c’est 2 grands pôles pour 5 missions principales.
Administrer le territoire :
- Assurer la représentation et la permanence de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.
- Garantir l’intégrité des institutions publiques.
- Veiller au respect des libertés locales et des compétences des collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation.
Garantir la sécurité des citoyens et des biens :
- Élaborer et faire respecter les règles garantissant aux citoyens l’exercice des libertés publiques, notamment par le suffrage universel.
- Protéger la population contre les risques ou fléaux de toute nature et contre les conséquences d’un conflit éventuel.

Un peu d’histoire

Siège du ministère de l’Intérieur depuis 1861.
L’hôtel de Beauvau a été construit par Nicolas Le Camus de Mézières au XVIIIe siècle pour Charles Juste de Beauvau-Craon.
Un avocat au parlement de Paris, Armand Gaston Camus (1740-1804), fut à l’origine du bâtiment. En 1729, semble-t-il, son père Pierre, procureur au Parlement, avait acquis un grand terrain à proximité de l’hôtel d’Evreux, aujourd’hui Palais de l’Elysée. Après la mort de Pierre Camus, Armand Gaston consentit, en juillet 1768, un bail à vie au maréchal de Beauvau (1720-1793). Camus s’engageait en outre à construire sur le domaine un grand hôtel particulier. Selon toute probabilité, c’est à Nicolas Le Camus de Mézières, architecte de la Halle au blé, qu’Armand Gaston Camus fit appel. En 1770, le gros oeuvre était achevé. Un péristyle dorique flanqué de deux pavillons d’entrée en arcades ouvrait sur le corps de logis principal, "haut d’un rez-de-chaussée et de deux étages carrés avec combles au-dessus".
L’immeuble sis 11 rue des Saussaies le jouxtant fut, lui, construit pour le ministère de l’Intérieur en 1934-35.
La sombre période de l’occupation accueillie la Gestapo du mois d’août 1940 au mois d’août 1944.
Et c’est à partir de la fin de l’année 1942, que des interrogatoires poussés furent légion sur des résistants incarcérés à Fresnes, dans la rue du Cherche-Midi et du fort de Romainville.
De nombreuses inscriptions gravées dans le plâtre restent le témoin du passage de ces détenus peu ordinaires dans les lieux.
Quatre des pièces où ces inscriptions demeurent sont inscrites au titre de l’inventaire des monuments historiques.

L’hôtel de Beauvau ouvre ses portes au public une fois l’an, lors des journées du patrimoine.


Retrouvez également l’ensemble des Ministères de Paris.

Adresse

Place Beauvau 75008 Paris


Messages