.evous
  

Il tente d’assassiner sa femme dans le XIVe et prend la fuite

Dernière mise à jour : mardi 3 avril 2012,    par: Morgan

Hassan D, un homme d’origine égyptienne de 55 ans est activement recherché par la police Parisienne depuis sa tentative d’assassinat sur sa femme à laquelle celle-ci n’a réchappé que de justesse.

Alors que l’homme, jugé très dangereux, avait été l’objet d’une dizaine de mains courantes déposées par sa compagne, en instance de divorce, et qu’il avait été interpellé quelques jours seulement avant les faits pour des violences conjugales, Hassan D a cette fois dépassé les bornes. Aux yeux de la justice, dépasser les bornes, ce n’est pas frapper régulièrement sa femme et la mère de ses deux jeunes enfants, c’est la poignarder à plusieurs reprises au torse et au bras et la laisser pour morte baignant dans son propre sang, ce qui s’est passé le 28 mars dans leur appartement de la rue d’Alesia (XIVe arrondissement de Paris).

Malgré les mains courantes et les faits de violence qui lui étaient reprochés, et malgré le fait que l’homme était déjà connu des services de police et qu’il se servait de plusieurs identités, Hassan D avait été laissé libre plus tôt dans le mois après avoir été entendu par un magistrat du parquet de Paris. Deux très mauvaises raisons pourraient expliquer ce laxisme à son égard : soit l’inefficacité du système judiciaire, soit un travail en sous-marin du suspect pour la police... Évidemment, aucune de ces deux raisons possibles n’ont été et ne seront confirmées officiellement.

Découverte par sa voisine, la victime a été emmenée au plus vite et plongée dans un coma artificiel. Aujourd’hui, son pronostic vital reste réservé, la femme ayant perdu beaucoup de sang avant l’arrivée des secours.

Hassan D aurait pris la fuite au volant de sa voiture, un Renault Scénic, de couleur grise. Un couteau de cuisine ensanglanté et une arbalète ont été saisis sur les lieux du drame.

Mots-clés