eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 20e arrondissement de Paris > Actualités Paris 20e > Vie de quartier, Paris 20e > Faits divers, Paris 20e > Insolite : Ils commencent devant l’autel et finissent au poste

Insolite : Ils commencent devant l’autel et finissent au poste

Dernière mise à jour : mercredi 9 mai 2012, par Morgan

La préfecture de police de Paris s’est fait l’écho cette semaine de la recrudescence des délits d’entrave à la circulation. Le 28 avril dernier, par exemple, un cortège de mariés s’est arrêté sur le boulevard périphérique à hauteur de la porte de Bagnolet (XXe), provoquant un bouchon de plus de 2km .

Inquiète de cette pratique qui« tend à se répandre depuis quelque temps le week-end et génère, outre l’exaspération des usagers piégés, d’importants troubles à la circulation », la préfecture a tenu à donner l’alerte. Il s’agit bien sûr du délit d’entrave à la circulation et non pas du mariage, qui est plus ancien.

Intervenue sur le boulevard périphérique, la police a constaté que certains des participants du cortège, tout à leur joie, slalomaient entre les files de voitures et provoquaient l’ire des automobilistes, célibataires ou non.

Quoi qu’il en soit, deux des automobilistes appartenant au cortège incriminé ont été interpellés et conduits dans les locaux de l’unité de traitement judiciaire des délits routiers (UTJDR). Ils seront convoqués le 29 mai devant le délégué du Procureur et encourent 2 ans d’emprisonnement et 4 500€ d’amende mais aussi la suspension du permis de conduire, une perte de 6 points voire l’immobilisation du véhicule. C’est comme ça avec les lendemains de noces : on peut aussi bien se réveiller à côté d’une jolie demoiselle d’honneur que face à un juge...

Messages

  • Votre traitement de ce fait divers - à la Feydeau, certes, mais on n’est pas sur une scène de théâtre mais bien dans la réalité... - est, de ce fait , assez... nul, et ce, même, à 2 points de vue : 1) il aurait pu provoquer un grave accident, avec morts à l’appui (pas une grande perte si... les mariés eux-mêmes, vu que ce sont des c... mais quand même ! On aurait également ainsi évité des chiars aussi nuls dans... 20 ans !) 2) votre remarque, +tôt machiste, quant au réveil du marié avec une demoiselle d’honneur (parité obligeant, désormais, quid de l’inverse ?!). On peut, en outre, également supposer que c’est l’ensemble du cortège qui était... alcoolisé !?! Ce comportement est + que lamentable et vous le traitez vraiment par trop à la légère...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.