.evous
> > > >

Interview : Mathieu Edward, le R&B dans la peau

Révélé dans la 7e édition de la Star Academy, Mathieu Edward sort déjà son premier album le 7 juillet 2008. L’occasion de passer le voir dans les bureaux de son nouveau label afin de revenir sur son parcours musical, l’interroger sur l’enregistrement de ce disque et en savoir plus sur ses projets futurs...

Bonjour Mathieu ! Ton album sort quelques mois après la fin de la Star Academy. Que s’est-il passé depuis  ?
J’ai appris que Pascal Nègre était intéressé par ce que je faisais et qu’il voulait me signer chez Universal. Ca m’a fait très plaisir car mon objectif était qu’il y ait un "après Star Ac’", qu’on entende parler de moi. Je suis allé le voir trois jours après, il m’a présenté les gens qui allaient travailler avec moi, il m’a fait écouter quelques productions puis m’a parlé de Sheryfa Luna pour mon premier single Comme avant. On s’est rencontré, le feeling est bien passé et l’idée du duo est venue très rapidement.
Après le duo, j’ai enregistré mes chansons, j’ai proposé des compositions et des textes à moi, et j’avais la tournée de la Star Academy en même temps, ce qui était super dur car je ne pouvais pas être là tout le temps.

Pas le temps de dire ouf !
Oh non ! Je n’ai pas eu le temps de me reposer du tout, ni de prendre du recul. Physiquement surtout, ça a été très compliqué. Moins tu dors, plus t’es fatigué et plus tu tombes malade facilement. Mais en même temps, c’est ce que j’aime faire ! Au final, je suis bien content.

Quelle marge de manœuvre as-tu eu lors de l’enregistrement du disque ?
J’avais déjà pas mal de compositions que j’avais écrites avec mon groupe et j’ai proposé quelques instrus à moi. Mais je cherchais aussi plusieurs influences, plusieurs couleurs, pour que l’ensemble me ressemble au maximum, pour que l’album soit assez varié. Au final, il y a une composition et quatre textes à moi sur l’album.

Tu te sentais proche de Sheryfa Luna avant qu’on te la présente ?
Non, pas du tout. Pendant la Star Ac’, on était complètement coupé du monde et je n’étais pas du tout au courant de ce qu’elle faisait. En allant sur un prime de la Star Ac’, j’ai entendu son premier single à la radio et je l’ai trouvé super sympa. J’aime ce qu’elle fait, le feeling est super bien passé entre nous et comme elle était N°1 partout, ça ne pouvait que me propulser vers le haut.

Avec toutes ces influences différentes, quelle unité ressort de ton album ?
Ca reste R&B/soul, tout en sachant que je viens du gospel. Je pense que ce sont les harmonies qui ressortent, beaucoup de chœurs, beaucoup de voix. C’est très musical, ce ne sont pas des instrus qui tournent en boucle. J’aime travailler l’aspect musical des chansons : les accords, les breaks, les ponts…

Quelles sont tes grandes idoles ?
Brian McKnight et Boyz II Men. C’est ce que j’ai toujours écouté et que j’écoute encore le plus. D’ailleurs, la chanson qui m’a fait le plus d’effet est A Song for Mama de Boyz II Men.

Quels thèmes t’inspirent le plus ?
Pour ce premier album, j’ai voulu parler de ce que j’ai vécu auparavant, mes expériences personnelles. Ca parle beaucoup de ma jeunesse, de mon enfance. Comme c’est du R&B, le thème de l’amour est très présent. En tant que chanteur de R&B, je suis obligé de parler un peu d’amour ! (rires)

Quelle est ta chanson préférée sur cet album ?
J’ai un petit penchant pour Ne vous oubliez pas et Secret d’une femme meurtrie. Cette dernière chanson est un texte à moi sur une compo que j’ai choisie parmi plusieurs propositions. Elle parle d’une de mes amies qui se faisait battre par son copain sans que je m’en aperçoive. Dans la première partie de la chanson, je lui reproche de ne me l’avoir jamais dit ; dans la seconde, je me remets en question et me demande comment j’ai pu ne rien voir pendant tout ce temps. C’est un thème très lourd…

Ton album sort avant celui de Quentin Mosimann. C’est pas toi le grand gagnant, finalement ?
(Rires) Je ne dirais pas ça ! Quentin prend le temps de faire son album, j’espère pour lui qu’il va cartonner. Mais en tous cas, ce n’était pas une course entre nous ! Je voulais simplement faire quelques chose que j’aime et que ça plaise au maximum… que ce soit avant ou après Quentin.

Tu es toujours en contact avec d’anciens élèves de la Star Ac’ ?
Oui : Quentin, Jérémy, Pierre, Dojima et Yaelle aussi. Chacun essaie de vivre son "après-Star Ac’". Ce n’est pas facile pour tout le monde. J’ai eu beaucoup de chance et j’en suis très conscient.

Que penses-tu de la Star Ac’ et, plus globalement, des émissions de télé-crochet ?
C’est un bon tremplin même si l’étiquette n’est pas facile à enlever. Pour ma part, ça m’a tiré vers le haut, je ne m’attendais vraiment pas à ce que ça m’aide autant. J’ai énormément appris à l’intérieur du château. Je n’avais jamais pris de cours de chant, ni d’interprétation, et ça n’a pas été facile. La preuve : j’ai été nominé plusieurs fois. Mais les critiques me permettent d’avancer.

As-tu peur d’être effacé par la prochaine promotion de la Star Academy ?
La transition la plus difficile est d’effacer le Mathieu de la Star Ac’ et d’en faire un Mathieu Edward, chanteur de R&B/soul. Ce sera un nouveau public : aussi bien ceux qui m’ont soutenu pendant l’émission que ceux qui m’ont découvert à l’extérieur par le clip ou par la radio. En tous cas, c’est ce que j’espère.

As-tu gardé des liens avec ta vie d’avant la Star Ac’ ?
Oui, je fais tout pour. Le plus compliqué, c’est le sport. J’en ai besoin, j’aime bouger. J’ai fait du foot et du basket plus jeune alors me retrouver en studio, sans pouvoir faire d’efforts physiques, ça me ramollit ! Mais mis à part ça, je fais en sorte de voir ma famille et mes amis dès que je peux. C’est primordial.

Seras-tu bientôt en concert ?
On essaie de caler des dates. Mais l’album sort en juillet alors on fera pas mal de plateaux télé à la rentrée, et puis le second single sera envoyé fin août-début septembre. C’est après tout ça qu’on pourra penser à la scène.


Pour être informé des dernières news concernant Mathieu Edward, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Musique.evous ici.


Mathieu Edward - Entre toi et moi (ULM/Universal Music)
Disponible le 7 juillet 2008