eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Cinéma > Actualités Cinéma > Intouchables : Le film aux 20 millions d’entrées en France

Intouchables : Le film aux 20 millions d’entrées en France

Dernière mise à jour : mardi 29 juillet 2014, par Jean, Morgan

Le phénomène Intouchables est en passe de devenir le film français le plus populaire de l’année. Avec près de 7,5 millions d’entrées en trois semaines d’exploitation, le film avec François Cluzet et Omar Sy est en passe de détrôner Rien à Déclarer du duo Benoît Poelvoorde-Danny Boon.
Il faut dire que devant le monstrueux succès du long métrage interprété par le duo Omar Sy-François Cluzet, de nouvelles copies du film sont distribuées aux salles de cinéma chaque semaine afin de pouvoir répondre à la demande. Les files d’attente se multiplient dans de nombreuses villes, les séances affichant parfois complet avec plusieurs heures d’avance !

Avec ce chiffre impressionnant, Intouchables est déjà entré dans l’histoire en devenant l’un des plus grand succès français de tous les temps au cinéma, à égalité avec Les Aventures de Rabbi Jacob !
Signe que le film d’Olivier Nakache et Eric Toledano est vraiment intouchable, son résultat en troisième semaine reste très bon, malgré la concurrence des féroces vampires de Twilight. Quand la première partie de Révélations attirait en salles 1,8 million de spectateurs en première semaine, Intouchables faisait encore mieux d’une décimale.

Depuis le début des années 1980, François Cluzet a enchainé les tournages sans jamais vraiment s’arrêter. Rien que sur les deux dernières années, il est crédité aux génériques d’une petite dizaine de films. On l’a ainsi vu dans Les Liens du sang (2008) de Jacques Maillot, Paris (2008) de Cédric Klapisch, Le Dernier pour la route (2009) de Philippe Godeau, Les Petits Mouchoirs (2010) de Guillaume Canet, ou encore Mon père est femme de ménage (2011) de Saphia Azzeddine.