Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Christophe Willem > Les Albums de Christophe Willem > Christophe Willem : Premier album ’Inventaire’

Christophe Willem : Premier album ’Inventaire’

Dernière mise à jour : jeudi 4 octobre 2012, par Jean

Alors que la nouvelle saison de Nouvelle Star est sur le point de débarquer sur M6, le gagnant de la saison précédente publie un nouveau single, en prélude à un album des plus novateurs.
Elu produit de l’année, tel est le titre de l’extrait de son album Inventaire. Un opus qui contiendra cinq chansons de Zazie, deux de Philippe Katerine et un duo avec Valérie Lemercier.
Elu produit de l’année grâce à mon inventivité. Quand viendra l’inventaire, je serai le produit de l’année dernière, un texte tout en autodérision qui risque de faire grincer quelques dents. L’artiste s’est confié au Parisien : Au départ, c’est vrai, j’aime bien chanter de la soul. Mais juste après l’émission, quand j’ai écouté les chansons déjà prêtes que l’on me proposait, je me suis aperçu qu’en français, ce style devenait catastrophique. Zazie et Katerine prennent un risque en s’associant à quelqu’un issu de la télé réalité. Tout le monde a mouillé sa chemise. Si je ne fais qu’un album, au moins, j’en serai fier.
L’album Inventaire sortira le 16 avril.
Christophe Willem sera en concert au Bataclan en novembre prochain.

Critique de l’album :
C’est vrai, on sort déçu de la première écoute de l’album de Christophe Willem. Il faut dire que l’on a découvert cette nouvelle star en devenir sur nos écrans de télévision, interprétant des tubes aux mélodies éprouvées (Born To Be Alive, I Am What I Am, True Colors,…). Il ne faut donc pas s’étonner que les chansons de cet Inventaire ne sonnent pas encore comme des standards.
Au-delà des collaborations vantées par sa maison de disques (Zazie, Philippe Katerine ou Valérie Lemercier), cet opus réserve tout de même quelques bonnes surprises. Que ce soit sur Intemporel ou sur l’ironique premier single Elu produit de l’année, la patte de Bertrand Burgalat fait mouche. Ses compositions funky aux sonorités délicieusement désuètes (prêtez l’oreille à son jeu de piano : sautillant et tellement kitsch !!) font immanquablement taper du pied. Dans la même veine, Kiss The Bride, le seul titre en anglais, possède également de solides vertus entraînantes, dans un style pop-dance en provenance directe des années 80. Dans la catégorie Meilleur futur tube radio, Double je remporte la palme. Avec un refrain aux allures de ritournelle implacable, le chanteur à lunettes aborde l’ambiguïté de son personnage et en profite pour démontrer toute l’étendue de sa voix.
Ajoutez à cela une ou deux autres chansons accrocheuses (Quelle chance, Safe Text), un artiste attachant et une pochette plutôt jolie, vous obtiendrez un album tout à fait dispensable mais plaisant et de facture finalement honorable.