evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Musique > Artistes > Johnny Hallyday > Johnny Hallyday est mort

Johnny Hallyday est mort

mercredi 6 décembre 2017, par Jean

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, à Marnes-la Coquette. Au lendemain de sa tragique disparition, redécouvrez le parcours de cette icône du rock et de la chanson. Une carrière unique en France.

Même les moins de vingt ans le connaissaient : Johnny Hallyday est devenu, au fil des ans, un monument du rock français. À neuf ans, guitare en bandoulière, il joue La Ballade de David Crockett sur la scène d’un music-hall. Il n’en descendra plus. De succès en passages à vide, l’idole des jeunes a tracé sa route, entraînant dans son sillage ses nombreux admirateurs.
Aujourd’hui, et à plus de 50 ans de carrière, "Johnny" était un des plus célèbres chanteurs francophones, les estimations de ses ventes avoisinant les 80 millions d’exemplaires. Il a remporté une quarantaine de disques d’or, une vingtaine de platine et cinq Victoires de la Musique. 17 millions de spectateurs sont venus voir ses concerts lors de 100 tournées en France et en Europe.

Le 8 mars 2017, l’icône du rock révélait être atteint d’un cancer. Il a même été hospitalisé d’urgence le 12 novembre 2017 à la clinique Bizet de Paris pour détresse respiratoire. Son épouse confiait à leurs proches qu’elle espérait fêter Noël avec son mari. Mais le sort en aura décidé autrement... "J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus...", a ainsi écrit Laeticia Hallyday. Le président de la République lui-même a tenu à rendre hommage au chanteur : "De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française."

Pour revenir sur sa carrière hors norme, de nombreux ouvrages sont disponibles. Tout jeune septuagénaire, Johnny publiait ainsi le 7 février 2013 son autobiographie. Il s’agit d’un livre édité par Plon, intitulé Dans mes yeux et co-signé par Amanda Sthers, metteur en scène à succès et ex-compagne de Patrick Bruel. Raconté au travers d’anecdotes de ses proches, le chanteur ne mâche pas ses mots à l’endroit de ses ex (Adeline), ses collègues (Claude François, Michel Sardou), ou même de la gauche française. Frédéric Quinonero, déjà auteur de plusieurs livres consacrés à l’artiste, retraçait également l’exceptionnelle carrière en 2014 dans le livre Johnny, La Vie en rock (Éditions de l’Archipel), richement fourni en anecdotes.



NOTRE BIOGRAPHIE

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Léo Smet, est né le 15 juin 1943 à Paris. Adolescent, il fréquente ce qui deviendra le lieu culte du rock français de l’époque : le Golf Drouot, où il fait des reprises et adaptations françaises du répertoire américain country et surtout d’Elvis Presley. Son premier 45 tours est signé chez Vogue en 1960 avec une reprise d’une chanson de Dalida : T’aimer follement, suivi par le tube qui fera de lui une star, Souvenirs, souvenirs. En pleine période yéyé, le chanteur est une véritable idole des jeunes (ce qui donnera d’ailleurs lieu à une chanson de son répertoire), à l’instar d’autres copains de l’époque : Sheila, Claude François, Françoise Hardy, France Gall ou Sylvie Vartan. Cette dernière, qu’il épousera en 1965 et avec qui il aura un fils l’année suivante, David, devenu le chanteur David Hallyday.
Les années 70 seront plus rock pour Johnny, qui signera de nombreux albums avec des tubes tels que Requiem pour un fou, Gabrielle ou Ma gueule, et foulera les salles de concert.

Dans la décennie suivante, c’est Michel Berger et Jean-Jacques Goldman qui lui réaliseront des albums sur mesure, avec des tubes devenus des classiques de l’artiste : Le chanteur abandonné, Quelque chose de Tennessee ou Rock’n’roll attitude du côté de Michel Berger, et L’envie, J’oublierai ton nom, Je te promets, du côté de Jean-Jacques Goldman. Le chanteur remplit alors les stades de plus en plus grands. En 1982, divorcé depuis deux ans de Sylvie Vartan, il devient pour quatre années le compagnon de l’actrice Nathalie Baye, avec qui il aura une fille, Laura, devenue Laura Smet, aujourd’hui comédienne.

Johnny Hallyday commencera les années 90 par un mariage avec Adeline Blondieau, à présent comédienne dans la série Sous le soleil. Ils se sépareront en 1994, et le chanteur se mariera avec celle qui est à ce jour toujours à ses côtés, et avec qui il a adopté la petite Jade en 2005, Laeticia, née Boudou. Musicalement, la première moitié des 90’s est plus difficile, avec quelques albums qui ne marqueront pas plus que ça sa carrière, On ne change pas un homme ou Lorada, et notamment un projet qui déroutera quelque peu son public, Destination Vegas, pour lequel le chanteur tentera une carrière internationale restée sans suite. Il finira heureusement cette décennie avec un triomphe en 1999, l’album composée par son fils, Sang pour sang, étant à ce jour l’une de ses plus grosses ventes.

Le nouveau millénaire se déroule alors très bien pour le chanteur qui publiera notamment Ma vérité, son dernier opus chez Universal suite à un différent avec ce label, et qui marquera la fin de leur contrat, et Le cœur d’un homme, premier opus produit par sa nouvelle maison de disques, Warner Music France.
En 2009, Johnny Hallyday envisage de mettre un terme à sa carrière sur scène, avec une tournée d’adieu qui passera notamment par le Stade de France. "C’est ma dernière tournée. Je ne veux pas devenir pathétique. Je sais que le public va me manquer. Mais lorsque j’ai réalisé qu’en 2009 j’aurai un demi-siècle de scène derrière moi, ça m’a fait tout drôle...", a-t-il souligné.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.