.evous
> > >

Julien Clerc en concert : La tournée 2021-2022

Après avoir célébré ses "50 ans de carrière", Julien Clerc donne le coup d’envoi d’une nouvelle série de concerts. Découvrez les dates de sa tournée 2021-2022 !

Ces dernières années, Julien Clerc n’a pas été avare de concerts. Une tournée célébrant ses 50 ans de carrière a ainsi débuté fin 2017 et s’est prolongé durant l’année 2018. Le chanteur s’est notamment produit à l’Olympia du 9 au 11 mars 2018, à la Salle Pleyel du 16 au 18 mars 2018, puis à La Seine Musicale les 23 et 24 novembre 2018.
De retour en février 2021 avec l’album Terrien, précédé par la chanson Mon refuge, l’interprète de Fais-moi une place a dévoilé les dates de sa prochaine tournée. Cette dernière le mènera dans les grandes villes françaises (Rouen, Lille, Grenoble, Lyon, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Toulon, Nice, Marseille...), mais aussi par la capitale avec plusieurs concerts au Palais des Congrès de Paris du 10 au 12 décembre 2021.

Découvrez l’agenda 2021 des concerts à Paris. Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

- Dimanche 11 Juillet 2021 : Jardin Public – Cognac (16)
- Vendredi 23 Juillet 2021 : Theatre de Verdure - Brive La Gaillarde (19)
- Samedi 11 Septembre 2021 : Grimaldi Forum - Monaco
- Vendredi 26 Novembre 2021 : Parc Expositions Le Millesium - Epernay (51)
- Jeudi 2 Décembre 2021 : Zenith - Rouen (76)
- Vendredi 3 Décembre 2021 : Zenith - Lille (59)
- Samedi 4 Décembre 2021 : Forest National - Bruxelles (Belgique)
- Dimanche 5 Décembre 2021 : Zenith - Amiens (80)
- Vendredi 10 Décembre 2021 : Palais des Congrès - Paris (75)
- Samedi 11 Décembre 2021 : Palais des Congrès - Paris (75)
- Dimanche 12 Décembre 2021 : Palais des Congrès - Paris (75)
- Mercredi 5 Janvier 2022 : Summum - Grenoble (38)
- Jeudi 6 Janvier 2022 : Zenith - Saint Etienne (42)
- Vendredi 7 Janvier 2022 : Zenith d’Auvergne - Cournon (63)
- Samedi 8 Janvier 2022 : Halle Tony Garnier - Lyon (69)
- Mercredi 12 Janvier 2022 : Rockhal - Esch sur Alzette (Luxembourg)
- Jeudi 13 Janvier 2022 : Zenith - Maxeville (54)
- Vendredi 14 Janvier 2022 : Zenith - Dijon (21)
- Samedi 15 Janvier 2022 : Zenith - Orleans (45)
- Mercredi 19 Janvier 2022 : Zenith - Caen (14)
- Jeudi 20 Janvier 2022 : Le Liberte - Rennes (35)
- Vendredi 21 Janvier 2022 : Arena Loire Trelaze - Angers (49)
- Samedi 22 Janvier 2022 : Zenith - Nantes (44)
- Dimanche 23 Janvier 2022 : Brest Arena - Brest (29)
- Mardi 25 Janvier 2022 : Arkea Arena - Bordeaux (33)
- Mercredi 26 Janvier 2022 : Zenith - Toulouse (31)
- Jeudi 27 Janvier 2022 : Zenith Sud - Montpellier (34)
- Vendredi 28 Janvier 2022 : Zenith Omega - Toulon (83)
- Samedi 29 Janvier 2022 : Acropolis - Nice (06)
- Dimanche 30 Janvier 2022 : Le Dome - Marseille (13)

De son vrai nom Paul-Alain Leclerc, Julien Clerc a commencé à chanter alors qu’il avait une vingtaine d’années. Après avoir déjà sorti plusieurs titres et assuré les premières parties de Salvatore Adamo et Gilbert Bécaud, le jeune chanteur se fait connaitre du grand public grâce à son rôle dans la comédie musicale Hair, en 1969. Avec l’aide de son fidèle complice Etienne Roda-Gil, il compose dans la foulée une série de tubes qui vont marquer plusieurs générations, comme La Californie ou Ce n’est rien. En cinq ans de carrière, plusieurs de ses chansons sont traduites à l’étranger et Julien vend des dizaines de milliers de disques.
A l’automne 1978, le compositeur-interprète publie un de ses plus gros succès commercial, l’opus Jaloux, porté par l’énorme succès du titre Ma préférence. Dans les années qui suivront, Julien Clerc sera à l’origine de nombreux hits calibrés pour les ondes radios comme Quand je joue (1980), Femmes, je vous aime (1982), Mélissa (1984) ou Fais-moi une place (1990).

L’année 1992 marque les retrouvailles du chanteur avec Etienne Roda-Gil sur l’album Utile. Après avoir sorti un autre opus en 1997 sobrement intitulé Julien, il revient dans les bacs en 2000 avec Si j’étais elle. Pour ce disque, il s’entoure notamment de Carla Bruni qui signe la majeure partie des textes, dont la chanson-titre qui connait un franc succès dans les charts.
En 2003, Julien Clerc publie un album baptisé Studio en hommage aux grands standards de la musique américaine. Pour l’adaptation de ces morceaux, il fait appel à Maxime Le Forestier, Alain Souchon, Benjamin Biolay ou encore Véronique Sanson. Deux ans plus tard, un de ses opus les plus personnels baptisé Double-enfance sort dans les bacs. Puis, en 2008, le chanteur fait un retour gagnant avec Où s’en vont les avions ? qui comporte un nouveau duo avec Carla Bruni.

Après une tournée internationale, il a démarré un nouveau tour de chant au cours duquel il a été amené à défendre ses opus Où s’en vont les avions ? et Fou, peut-être sur la scène du Palais des Congrès de Paris, puis au Palais des Sports. Des prestations lors des festivals de l’été ont aussi été données, comme à Poupet, Carcassonne, ainsi qu’au Monte Carlo Sporting Summer. A l’issue de cette série de concerts, le chanteur de Ma préférence a présenté à partir de l’automne 2012 un nouveau spectacle au concept bien différent. Exit l’orchestre symphonique, ce récital baptisé Pianistic se voulait plus sobre et intime. Un live porté par deux pianos, accompagnés alternativement de percussions, d’un clavier, d’un violon ou d’une flute. La setlist a également été revue et corrigée : titres rares et peu connus du public étaient au programme de cette tournée s’étirant jusqu’à l’été 2013. A Paris, le rendez-vous était fixé au Théâtre du Châtelet, les 13, 14 et 15 mai.

En 2015, Julien Clerc a fait le tour des Zéniths de France, en commençant par ceux de Nice, Toulon, Montpellier, Metz et Pau. Il s’est aussi produit au Palais des Sports de Paris du 17 au 21 mars 2015, ou au Festival de Carcassonne en juillet. Le public y a notamment entendu les chansons du nouvel album Partout la musique vient paru le 3 novembre 2014. Celui-ci a été enregistré à Londres et comprend les participations de Carla Bruni, Maxime Le Forestier, ou Alex Beaupain.

Mots-clés