eVous
Bientôt les vacances
Accueil Environnement Seniors Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Guide Paris 8e > Se promener, Paris 8e > L’ Eglise Saint-Augustin

L’ Eglise Saint-Augustin

Dernière mise à jour : jeudi 20 novembre 2014, par Franck Beaumont

L’église Saint-Augustin est un magnifique édifice construit de 1860 à 1871 par l’architecte Victor Baltard (1805-1874), d’une grande audace architecturale par sa structure entièrement métallique.

Baltard dispose pour son projet d’une parcelle peu évidente, en trapèze, sur le côté Est du boulevard Malesherbes. Il en tire habilement parti : au centre de la composition, un vaste carré (à l’arrière) qui supporte un dôme culminant à 80 mètres. A l’avant du trapèze, un portail qui s’ouvre sur une nef et des bas-côtés obliques qui rejoignent le grand carré au fond (le choeur). La nef est bordée d’arcades en plein cintre surmontées d’un triforium. Les vitraux des verrières qui correspondent au 3e étage sont dues à Charles-Laurent Maréchal.

Le portail est somptueux et éclectique, il mélange tous les styles : une rosace gothique en fonte, un fronton imitant la galerie des rois (à Notre-Dame) avec le Christ entouré des apôtres. Sous le porche à trois arcades, des vertus en médaillon polychromes ont été exécutées par P. Balze. De manière générale, Baltard a surtout mélangé les styles romans, byzantins et Renaissance (la coupole et ses 4 tourelles).

L’audace de Baltard est d’avoir conçu un système constructif tout en charpente métallique, la pierre n’étant utilisée qu’en enveloppe décorative. Seule l’église Saint-Eugène, dans le 9e arrondissement, avait été réalisée ainsi auparavant, mais dans des proportions plus réduites. Les colonnettes de fonte ont été dorées et peintes. A la naissance des arcs, elles se terminent par des statues d’anges.

Les éléments décoratifs à l’intérieur sont également remarquables. Citons :
- le Christ, la Vierge, les prophètes et les saints dans la coupole, par Jean-Louis Bézard, et les évangélistes par Emile Signol, en 1862.
- des décors peints de William Bouguereau dans les absides de droite et de gauche.
- le baptême et la mort de Saint-Augustin par Diogène-Ulysse Maillart en 1874.
- l’Autel d’Alexandre Chertier, de 1880.

L’ empereur Napoléon III aurait envisagé de faire de cette église la nécropole de sa dynastie. Saint-Augustin fut enfin le lieu de conversion de Charles de Foucauld en 1886.

Franck Beaumont

Sources : Guide du Patrimoine Paris, Guide du Promeneur Paris 8e.

Adresse

place Saint-Augustin