.evous
Paris
  

L’ancien journal "Le Petit Parisien"

Dernière mise à jour : mercredi 18 janvier 2012,    par: Franck Beaumont

Remarquable par ses grandes verrières cintrées, l’immeuble du n° 18 rue d’Enghien fut le siège du journal "Le Petit Parisien". Avec son voisin le n° 16, ce sont deux immeubles remarquables de cette rue qui fut baptisée de ce nom en mémoire du duc d’Enghien, mort fusillé en 1804 sur ordre de Napoléon Bonaparte.

C’est à cette adresse que fut fondé "Le Petit Parisien" en 1876. Le monogramme "PP" visible sur la façade le rappelle. Ce journal populaire fut l’un des principaux de la Troisième République et il tira jusqu’à un million et demi d’exemplaires. De tendance modérée, il incarnera la puissance politique de la presse avant la Première Guerre mondiale. Accusé de collaboration avec l’ennemi pendant la seconde Guerre mondiale, Le Petit Parisien ne se relèvera pas. C’est le Parisien Libéré (devenu aujourd’hui Le Parisien) qui occupera désormais sa place avant de déménager ailleurs.

L’immeuble mitoyen au n°16, également remarquable, fut aussi occupé par le Petit Parisien. Il est encore plus pittoresque et présente une façade très animée : chapiteaux décorés de têtes de lions, fines colonnettes de fonte qui séparent les baies des étages, céramique bleue et rouge, jeu de briques rouges et ocres, mosaïques sur fond or... Une charpente métallique porte sa toiture.

Après la presse, l’immeuble du Petit Parisien fut occupé après guerre par le couturier Paco Rabanne, puis par l’agence d’architecture de Ricardo Bofill. En 2007, il servit de QG de campagne à un certain Nicolas Sarkozy pour des raisons purement stratégiques : séduire l’électorat populaire en s’installant dans un quartier populaire...

Franck Beaumont

Sources : Guide du Promeneur 10e arrondissement , Guide du Patrimoine Paris, Le Parisien.

18 rue d'enghien Paris

Adresse