Evous

Repérez, partagez, proposez, annoncez

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 1er > Le Forum des Halles, Paris > Actualité du Forum des Halles > La Canopée, architecture

La Canopée, architecture

mercredi 13 février 2013, par Adele, Franck Beaumont

Imaginée par Patrick Berger et Jacques Anziutti, la Canopée est un vaste projet qui vise à redynamiser le centre de Paris : le Forum des Halles. la livraison est prévue pour 2014.

Depuis plusieurs années, la Ville de Paris s’est fixée comme objectif de redonner tout son sens au Forum des Halles comme principale porte d’entrée dans la capitale. Le maire, Bertrand Delanoë, et son équipe souhaitent recréer un espace de rencontre et de mixité sociale au cœur de la cité, nourri par une multiplicité de services et une offre commerciale diversifiée.

Après un concours international lancé par la Ville de Paris et de multiples remises en cause, le projet de Patrick Berger et Jacques Anziutti est choisi et s’appelle la Canopée.

Le projet consiste en un grand édifice aux formes courbes d’inspiration végétale remplacera les pavillons Willerval et assurera une continuité entre le dessous (le forum) et le dessus (la rue). Appelée « canopée », cet abri urbain, de couleur verte, évoque par son nom la cime des arbres dans les forêts primaires.

Sous une immense feuille translucide, la canopée va abriter deux bâtiments latéraux et un patio central plongeant dans les entrailles du forum. Les deux bâtiments accueilleront des équipements culturels (conservatoire, bibliothèque, centre hip-hop, etc) et des boutiques. Le jardin des Halles sera également réaménagé.

La canopée devrait être livrée en 2014. La fin des travaux de rénovation (jardins, portes d’accès, salle d’échange RER, voirie en surface) s’étalera jusqu’en 2016.

En savoir plus sur l’œuvre parisienne et francilienne de Patrick Berger.

Adresse

Les Halles 75001 Paris

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.