.evous
> > > >

La Fontaine des Innocents

Cette belle fontaine dite, dans un premier temps, la fontaine des Nymphes, est un chef-d’œuvre de la Renaissance que l’on attribue au sculpteur Jean Goujon, et parfois à tort à Pierre Lescot. Les originaux sont aujourd’hui au Louvre. Le roi Henri II inaugura dit-on cette fontaine en 1549.

À cet emplacement se trouvait jadis une église qui fut construite au XIIe siècle, et un vaste cimetière dit des Saints Innocents, le plus important de tous les cimetières d’enfants de la capitale.

Quand l’église fut détruite à la fin du XVIIIe et les ossements (plus de deux millions de dépouilles environ) transférés dans les grandes carrières désaffectées de la Tombe-Issoire, que l’on nomma les Catacombes, la fontaine fut réhaussée sur un plan carré. Adossée à l’église, elle n’avait alors que 3 faces décorées, et Augustin Pajou ajouta alors la 4e, en cherchant à s’inspirer des trois autres. Il sculptera trois naïades.

Après que cette place ait accueilli un certain temps un marché aux fruits et légumes, la fontaine sera encore une fois déplacée de quelques mètres pour devenir le centre d’un jardin public.

Métro Les Halles, Châtelet