.evous
Paris
  

La Nuit du 17e et le Thé dansant Salle Wagram

Dernière mise à jour : lundi 12 mars 2012,    par: Adele, Nicole

La Nuit du 17e et le Thé dansant Salle Wagram !
Samedi 27 novembre, dans la Salle Wagram

- Thé dansant de 15 h à 17 h

- La Nuit du 17e à partir de 21 h 30.

Deux belles opportunités d’être ensemble.

La Salle Wagram est le lieu emblématique de l’esprit de la fête sous le Second Empire. « Réédifiée en 1862 », comme l’indique une plaque à l’entrée de la salle, elle est à peine plus jeune que l’arrondissement. Aussi accueille-t-elle, le 27 novembre, les deux événements qui clôtureront la saison des 150 ans organisée par la mairie du 17e, c’est-à-dire l’ensemble des manifestations qui ont jalonné ces dernières semaines : l’exposition de cartes postales et de documents anciens sur la vie d’autrefois, les conférences historiques et les concerts…

Ces deux événements – un « thé dansant » proposé aux seniors, de 15 heures à 17 heures, et « La Nuit du 17e », à partir de 21 heures 30 – couronnent l’intense mobilisation de l’équipe de la majorité municipale rassemblée autour de Brigitte Kuster, des personnels de la mairie, des bénévoles engagés dans la réussite de ces rendez-vous et des historiens qui ont fait revivre la saga du 17e arrondissement. Christophe Ledran, adjoint chargé des Affaires Sociales et des Seniors, et Valérie Nahmias, adjointe chargée de la Culture et de l’Innovation, ont cristallisé ces bonnes volontés.

Thé dansant et nuit de danse
Le « Thé dansant » renoue avec la tradition de l’insouciance contagieuse de la cour des Tuileries, où l’impératrice Eugénie régnait sur la mode parisienne, et des bals parisiens – Mabille, Bullier, Wagram – où les têtes amoureuses se grisaient des valses d’Offenbach, des airs d’Auber. « Quoi de plus joli, s’extasiait la duchesse de Fits-James, que la voiture de l’Impératrice et l’Impératrice elle-même ? » De la Salle Wagram et des soirées costumées de la plaine Monceau s’élevait une rumeur de fête perpétuelle, de bruissement de crinolines et de polkas. Paris, sous l’empire des musiques légères, gravitait autour de cinq astres : l’Impératrice, la comtesse Walewska, la comtesse de Castiglione, la princesse de Metternich et Hortense Schneider, l’interprète de « La Belle Hélène ». Le peintre Dubufe, beaufrère de Gounod qui avait construit son hôtel avenue de Villiers (l’actuel musée Henner), les immortalisait dans ses portraits en majesté.

Au cours du Thé dansant du 27 novembre, une animation historique restituera l’atmosphère de ce versant solaire du Second empire. « Inconsciemment, j’ai aimé, avouait la romancière Gyp, un gouvernement qui faisait la vie facile et gaie, et qui a donné, pendant vingt ans à la France pas mal de gloire et beaucoup de bonheur. » Le bonheur dominera à coup sûr « La Nuit du 17e ».

C’est une invitation, en présence du maire et de toute l’équipe municipale, à faire la fête, à partir de 21 heures 30 dans la Salle Wagram qui n’a cessé d’être associée, depuis 1862, à la jubilation du « vivre-ensemble ». Toutes les musiques populaires ou d’avant-garde s’y sont croisées. Toutes les générations y ont célébré l’énergie de la jeunesse. Dans cette Salle Wagram admirablement restaurée, souffle l’esprit de renouveau, porté par les nouveaux habitants de l’arrondissement, les jeunes entrepreneurs et les familles qui ont choisi d’y bâtir leur vie.
Plus qu’une nuit de fête dans un lieu unique, c’est l’occasion de se découvrir.

Salle Wagram 39-41, avenue de Wagram
- Thé dansant du 17e : 27 novembre de 15 h à 17 h
Réservation au 01 44 69 17 00 ou à la mairie du 17e.
- La Nuit du 17e : à partir de 21 h 30

Entrée : 5 €
Les bénéfices de la soirée seront reversés à une association caritative.

Réservation au 01 44 69 17 00

Rendez-vous Salle Wagram

(Source : Mairie du 17e)

39-41, avenue de Wagram 75017 Paris

Adresse