eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Les incontournables du 8e arrondissement de Paris > La Pinacothèque de Paris > La Pinacothèque présente : Expressionismus & Expressionismi

La Pinacothèque présente : Expressionismus & Expressionismi

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Cette exposition tente une approche résolument originale de ce mouvement pictural essentiel que fut l’Expressionnisme allemand, en choisissant ce qui fut à son origine : la confrontation de ses deux courants fondateurs et fondamentaux, Der Blaue Reiter (Le Cavalier bleu) et Die Brücke (Le Pont).

Pour la Pinacothèque, « Expressionismus & Expressionismi » fait référence à l’importante exposition sur le Futurisme, intitulée Futurismo & Futurismi, qui eut lieu à Venise en 1986, et qui avait permis d’embrasser toute la palette des mouvements qui composèrent le Futurisme italien. Expressionismus & Expressionismi a l’ambition similaire de montrer la diversité et la richesse des origines de l’Expressionnisme allemand, souvent perçu à tort comme monolithique, alors qu’il fut le produit de deux approches diamétralement et radicalement opposées.

Die Brücke est un groupe d’artistes fondé à Dresde en 1905, et installé à Berlin à partir de 1908. Parmi ses fondateurs, Ernst Ludwig Kirchner (1880-1938), Karl Schmidt-Rottluff (1884-1976), puis Emil Nolde (1867-1956) entendaient détruire les vieilles conventions comme cela se produisait au même moment en France, en privilégiant une création émotionnelle, résolument tournée vers les sensations et les perceptions de l’artiste : dessin rapide, couleurs vives, pures ou peu mélangées, et formes tourmentées. Ces peintres allaient exprimer leur rapport instinctif à une époque de décadence pangermanique dont ils furent les témoins impuissants et malheureux. Le nu et leur sensibilité à l’art primitif, qui tous deux symbolisaient pour eux l’état paradisiaque initial, étaient de leurs motifs préférés, mais ils peignèrent aussi des paysages, des décors urbains, des natures mortes ou des portraits.

Le groupe Der Blaue Reiter fut formé en 1911 à Munich, autour d’artistes et de philosophes dont Vassily Kandinsky et Franz Marc, qui développèrent une approche théorique, voire spirituelle, de l’œuvre d’art. Héritier du concept germanique « d’œuvre d’art totale », ce mouvement concevait la création idéale comme un équilibre harmonieux entre les disciplines. Ils furent rejoints par d’autres artistes dont Paul Klee, et Gabriele Münter.

L’exposition « Expressionismus & Expressionismi », autour de près de 150 œuvres environ, met en présence ces deux courants distincts mais représentatifs de l’Expressionnisme allemand.

Le public aura ainsi tout loisir de discerner et de découvrir ce qui rapproche comme ce qui distingue les œuvres et les peintres de ces deux mouvements. Entre confrontation et convergences, antagonismes, différences, nuances et esprit de dialogue…

La Pinacothèque. Expressionismus & Expressionismi, jusqu’au 11 mars 2012. Le catalogue de l’exposition est proposé à 55€.

André Balbo

sources : La Pinacothèque, Wikipédia