eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Guide Paris 8e > Se restaurer, Paris 8e > Salons de Thé, Paris 8e > Ladurée Royale, l’un des premiers salons de thé de la capitale

Ladurée Royale, l’un des premiers salons de thé de la capitale

Dernière mise à jour : mercredi 7 décembre 2016, par Flavien, Pauline

Ladurée est une maison française connue dans le monde entier, dont le salon de thé de la rue Royale est le plus ancien, et parmi les premiers de la capitale.

Le week-end notamment, il ne faut pas avoir peur de faire la queue sur le trottoirs, car à l’instar de tous les salons de thé Ladurée, situés dans des quartiers luxueux et touristiques, et a fortiori, la maison mère est bien souvent envahie par les Parisiens et les touristes. Le lieu n’étant pas particulièrement vaste malgré ses deux étages, il ne peut accueillir beaucoup de personne en même temps. C’est surtout la salle du rez-de-chaussée qui vaut le coup d’œil, avec son décor boisé et ses plafonds peints.

Le service est efficace et poli, et les pâtisseries délicieuses. Misez plutôt sur ces dernières que sur les macarons si vous venez dans l’espace salon de thé, car le rapport qualité / prix est meilleur. Les macarons sont chers et petits, pas toujours exceptionnels, quand les pâtisseries sont plus charnues et souvent raffinées et réussies.

UN PEU D’HISTOIRE :

Tout commença en 1862, lorsque Louis Ernest Ladurée, minotier orginaire du sud-ouest, ouvrit une boulangerie, au 16 rue Royale à Paris. En 1871, alors que le baron Haussmann offrait à la capitale un nouveau visage, un incendie permit la transformation de la boulangerie en pâtisserie.

La décoration fut confiée à Jules Cheret, célèbre peintre affichiste, qui s’inspira des techniques picturales utilisées pour les plafonds de la Chapelle Sixtine et de l’Opéra Garnier. Il décora ainsi les plafonds d’anges joufflus, notamment de « l’ange Pâtissier », qui inspira plus tard la charte graphique de la maison, aujourd’hui connue dans le monde entier pour son élégance discrète et ses couleurs pastels.

Les cafés deviennent sous le Second Empire les lieux de rendez-vous de la haute société parisienne, a fortiori dans le luxueux quartier de la Madeleine : sous l’égide de Jeanne Souchard, épouse d’Ernest Ladurée et fille d’hôtelier, la pâtisserie Ladurée devient aussi un café. C’est la naissance de l’un des premiers salons de thé de la capitale.

A LIRE AUSSI :
Les boutiques anciennes de Paris
Les plus vieux restaurants, cafés, brasseries et salons de thé de Paris
Quel est le meilleur millefeuilles de Paris ?
Guide des Salons de Thé à Paris

En images

Adresse

16 Rue Royale 75008 Paris

Horaires

Du lundi au jeudi de 8h30 à 19h30, les vendredi et samedi de 8h30 à 20h. Dimanche et fériés de 10h à 19h.