eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 2e arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 2e > Bienvenue au Palais Brongniart - Bourse de Paris > Le Salon du Dessin à Paris

Le Salon du Dessin à Paris

Dernière mise à jour : lundi 5 février 2018, par Adele, Jean

Le monde du dessin a ses règles, ses ouvrages de référence, son vocabulaire, ses légendes aussi. Pour ceux qui ne connaissent pas cet univers fascinant, le Salon du Dessin constitue la plus vivante des initiations.

Le Salon du Dessin, créé en 1991 à l’initiative de quelques marchands, attire chaque année les plus grands collectionneurs français et étrangers ainsi que les conservateurs des musées du monde entier. Ce n’est pas seulement un événement majeur du marché de l’art, c’est aussi le lieu où se font des découvertes et où l’histoire de l’art progresse.
Chaque année, cet événement qui rassemble un public très observateur, connaisseur et érudit, accueille une quarantaine de galeries, spécialisées dans les dessins anciens, modernes ou contemporains et figurant parmi les plus prestigieuses de la profession. Ce sont plus de 1000 dessins qui seront alors regroupés dans le cadre historique du Palais Brongniart.

La 26ème édition du Salon du Dessin s’installera au palais de la Bourse du 22 au 27 mars 2017. Cet évènement, que le monde entier nous envie, parvient à rassembler amateurs, collectionneurs, néophytes et conservateurs de musées autour du dessin, qu’il soit ancien, moderne ou contemporain. Un salon incontournable au sein du Palais Brongniart, avec ses 39 exposants dont 40% de marchands étrangers, qui reste une foire à dimension humaine, se renouvelant en permanence et accueillant une nouvelle génération de marchands, ayant tous une connaissance aiguisée de l’art graphique. Pour la première fois la Chine sera représentée. Une exposition muséale qui dévoilera une sélection de 40 œuvres acquises ces 10 dernières années par l’Association Le Cabinet des amateurs de dessins de l’École des Beaux-arts. Les Beaux-arts de Paris, école issue des grandes académies et qui fêtera son bicentenaire en 2017, possède l’une des plus importantes collections de dessins en France.
Les plus belles feuilles des écoles française, italienne, anglaise, ou nordique seront ainsi jetées en pâture aux collectionneurs, aux chercheurs, aux experts et aux amateurs. Ils pourront tous chiner, discuter, apprendre, partager les infos, s’arracher les oeuvres, se tendent des pièges, avancer des prix exagérés et brouiller les pistes, le propre de la passion étant de ne jamais le rester très longtemps.
Billets d’entrée : 15€, catalogue inclus

En marge du Salon du Dessin, la Semaine du Dessin est l’occasion de découvrir une sélection d’œuvres accrochées ou exposées dans plusieurs musées et autres collections publiques. Cette semaine-là, c’est tout Paris qui fête le dessin. Les marchands du Palais de la Bourse en tête bien sûr mais aussi la vingtaine de musées, qui pour l’occasion, ouvrent leurs cabinets de dessins ou organisent des expositions particulières. Des musées fédérés autour et à l’initiative d’un évènement du marché de l’art, voilà bien la preuve que le Salon du dessin n’est pas une manifestation comme les autres.
La Semaine du Dessin dans les musées offre une nouvelle occasion de confronter les œuvres du passé aux contemporaines, séduisant alors aussi bien les collectionneurs que les amateurs, les initiés que les chineurs plus jeunes aux capacités financières souvent plus réduites. Et, bien sûr, la manifestation permettra échanges, trocs et dialogues entre ou avec des spécialistes.

Adresse

Place de la Bourse, 75002 Paris

Horaires

De 12h à 20h. Nocturne le jeudi 26 mars jusqu’à 22h

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.